S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. B
  • Iran-États-Unis

États-Unis : Timothy, l’héritier Weah

Par Adel Bentaha
États-Unis : Timothy, l’héritier Weah

Titulaire avec les États-Unis et buteur en Coupe du monde, Timothy Weah porte à travers ses exploits l’héritage et les illusions de son père, George.

le 29/11/2022 à 20:00
Coupe du monde 2022
Diffusion sur

Une accélération dans le dos de la défense, un contrôle et un piqué de l’extérieur du pied droit pour effacer Wayne Hennessey. En quelques secondes face au pays de Galles, Timothy Weah a montré qu’il était le digne fils de. L’efficacité redoutable d’un jeune attaquant parvenu à réaliser son rêve en marquant en Coupe du monde et, à travers cela, honorer la légende du paternel.

 Mon père n’a jamais cherché à s’immiscer dans ma carrière. Quand il me parle de football, c’est pour me donner des consignes un peu techniques. Et on se comprend en un regard. 

Buteur par procuration

Car l’histoire de ce but marqué face aux Gallois revêt en elle une symbolique établie dès la révélation de la liste des 26 de Gregg Berhalter. Vingt ans après la retraite du grand George, un Weah dispute en effet une Coupe du monde. Pour perpétuer un héritage familial éminemment colossal et venger un destin sportif inachevé. « Ne pas disputer ne serait-ce qu’un match de Coupe du monde restera comme le plus grand regret de ma carrière, narrait George Weah à la FIFA. Quand on vient d’un petit pays comme le Liberia, se hisser jusqu’en Europe est déjà un exploit en soi, mais au moins une fois dans ma carrière, j’aurais aimé connaître le plaisir de représenter son pays à l’international. » Le goût amer d’une carrière déjà hors normes, que l’édition 2002 aurait pourtant pu adoucir.

En fin de parcours, « Mister George » , 34 ans à l’époque, voyait en effet son rêve et celui de la Lone Star filer sous le nez de la nation, au profit du Nigeria (le Liberia termine deuxième de son groupe, à un point des Super Eagles). En débarquant à Doha, Timothy Weah s’est donc acquitté de cette quête personnelle, couplée à l’honneur de représenter les États-Unis, son pays de naissance. « Mon père n’a jamais cherché à s’immiscer dans ma carrière, racontait l’attaquant sur le site de la fédération US. Quand il me parle de football, c’est pour me donner des consignes un peu techniques. Et on se comprend en un regard. Je vais donc tout faire afin d’honorer son nom durant ce Mondial. »

Il réalise son rêve, car c’est le sien, et à travers lui, je peux également vivre le mien.

Père spirituel

Une complicité entre un père et son fils, avant tout, n’ayant donc que renforcé ce désir d’affirmer un patronyme mythique. « C’est un honneur de voir mon fils disputer la Coupe du monde, poursuivait George, avant le match des USA face au pays de Galles. Il réalise son rêve, car c’est le sien, et à travers lui, je peux également vivre le mien. Et s’il venait à marquer, ce n’en serait que plus beau. » Ce discours prémonitoire, le fiston le matérialisera donc au soir du 21 novembre 2022 à l’Ahmad bin Ali Stadium.

Fier de son protégé, le président du Liberia n’a d’ailleurs pas hésité à faire le déplacement lors du match suivant contre l’Angleterre (0-0) – salué en retour par « Tim » au moment de quitter la pelouse – et à lui rendre visite au camp de base américain. Il faut dire qu’au-delà du lien symbolique, cette World Cup prend des allures de vitrine en mondovision pour le jeune avant-centre, désireux de gagner en stabilité. En sélection d’abord, au sein d’un groupe rajeuni et orphelin d’une pointe depuis la retraite internationale de Jozy Altidore. Du haut de quatre petits buts en 26 capes désormais, Weah pourrait s’établir en buteur référent pour les Yanks, dans le sillage du Mondial 2026 cher à la patrie. Suffisant, ensuite, afin d’ouvrir les portes de la confirmation en club, à celui qui se contente provisoirement d’un rôle de joker régulier au LOSC. Pour définitivement s’inscrire dans les pas du paternel et, à son tour, apposer la marque « Mister Tim ».

Dans cet article :
Jürgen Klopp a refusé de reprendre la sélection des États-Unis
Dans cet article :

Par Adel Bentaha

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Quarts
  • Portugal-France (0-0, 3-5 TAB)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
21
Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne  (2-1)
  • Euro 2024
  • Demies
  • Espagne-France
Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)

Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)

Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Demies
  • Espagne-France (2-1)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
11
Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse  (1-1)
  • Euro 2024
  • Quarts
  • Angleterre-Suisse
Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse (1-1)

Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse (1-1)

Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse (1-1)
12
Revivez Pays-Bas-Angleterre  (1-2)
  • Euro 2024
  • Demies
  • Pays-Bas-Angleterre
Revivez Pays-Bas-Angleterre (1-2)

Revivez Pays-Bas-Angleterre (1-2)

Revivez Pays-Bas-Angleterre (1-2)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

États Unis

Timothy Weah

Logo de l'équipe Juventus
Foto Marco Alpozzi/LaPresse 4 Gennaio 2024 - Torino, Italia - sport, calcio - Juventus vs Salernitana - Coppa Italia Frecciarossa 2023/2024 - Ottavi di finale - Juventus Stadium. Nella foto: Daniele Rugani (Juventus FC); esulta dopo il gol January 04, 2024 Turin, Italy - sport, calcio - Juventus vs Salernitana - Frecciarossa Italian Cup 2023/2024 - round of 16 - Juventus Stadium. In the pic:Daniele Rugani (Juventus FC); celebrates after scoring - Photo by Icon sport
Foto Marco Alpozzi/LaPresse 4 Gennaio 2024 - Torino, Italia - sport, calcio - Juventus vs Salernitana - Coppa Italia Frecciarossa 2023/2024 - Ottavi di finale - Juventus Stadium. Nella foto: Daniele Rugani (Juventus FC); esulta dopo il gol January 04, 2024 Turin, Italy - sport, calcio - Juventus vs Salernitana - Frecciarossa Italian Cup 2023/2024 - round of 16 - Juventus Stadium. In the pic:Daniele Rugani (Juventus FC); celebrates after scoring - Photo by Icon sport
La Juve explose la Salernitana et file en quarts

La Juve explose la Salernitana et file en quarts

La Juve explose la Salernitana et file en quarts
11
Revivez Lille-PSG (1-1)
Revivez Lille-PSG (1-1)

Revivez Lille-PSG (1-1)

Revivez Lille-PSG (1-1)
02
Revivez Lyon-Lille (0-2)
Revivez Lyon-Lille (0-2)

Revivez Lyon-Lille (0-2)

Revivez Lyon-Lille (0-2)
11
Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)
Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)

Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)

Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)