S’abonner au mag
  • Serie A
  • J35
  • Juve-Cremonese

David Okereke, le rescapé

Par Tristan Pubert

La vie de David Okereke, artilleur en chef de la Cremonese qui défie la Juve ce dimanche (20h45), est digne d'un film hollywoodien : passé de la Serie D à la Ligue des champions en quatre ans, l’attaquant nigérian s’est également retrouvé mêlé à une sombre affaire judiciaire avec son ancien club du Spezia Calcio.

Foto Alessandro Garofalo/LaPresse 05 novembre 2022 Salerno, Italia sport calcio Salernitana vs Cremonese - Campionato di calcio Serie A Tim 2022/2023 - Stadio Arechi. Nella foto: David Okereke (US Cremonese); esulta dopo il gol 1-1 November 05, 2022 Salerno, Italy sport soccer Salernitana vs Cremonese - Italian Football Championship League league A 2022/2023 - Arechi stadium. In the pic: David Okereke (US Cremonese); celebrates after scoring goal 1-1 - Photo by Icon sport
Foto Alessandro Garofalo/LaPresse 05 novembre 2022 Salerno, Italia sport calcio Salernitana vs Cremonese - Campionato di calcio Serie A Tim 2022/2023 - Stadio Arechi. Nella foto: David Okereke (US Cremonese); esulta dopo il gol 1-1 November 05, 2022 Salerno, Italy sport soccer Salernitana vs Cremonese - Italian Football Championship League league A 2022/2023 - Arechi stadium. In the pic: David Okereke (US Cremonese); celebrates after scoring goal 1-1 - Photo by Icon sport

L’histoire débute le 13 septembre 2011. Le Spezia Calcio entame sa quatrième saison consécutive en troisième division italienne, mais ne cache pas ses ambitions. « On vise la montée à la fin de la saison, on doit ramener le club à sa vraie place », teasait Gabriele Volpi, le proprio de l’écurie ligurienne, en préambule de l’exercice 2011-2012. Aux manettes depuis alors trois ans, Volpi est ambitieux et décide de passer la vitesse supérieure. Amoureux de sport et de pétrole, il a développé plusieurs business à partir des années 1980 sur le continent africain, particulièrement au Nigeria. De quoi lui octroyer le titre informel d’« ltalien le plus friqué d’Afrique. » Dans la tête de cet ancien joueur de water-polo, une idée germe : créer à travers une fondation un « canal avec le Nigeria pour donner la possibilité aux jeunes joueurs nigérians de tenter l’aventure sportive avec nous. » C’est via un communiqué que le pensionnaire de Serie C annonce la nouvelle, tandis que pour mener de la meilleure des manières ce projet, Volpi père s’envole pour Lagos et délègue la présidence à Volpi fils, Matteo. Dans un format similaire au partenariat existant entre Génération Foot et le FC Metz, l’académie nigériane d’Abuja FC perçoit une aide (essentiellement financière) de Spezia. En contrepartie, les meilleurs prospects sont envoyés dans la Botte. Au total, ils seront 13 à intégrer l’écurie transalpine, dont l’actuel buteur de la Real Sociedad Umar Sadiq. Et David Okereke.

Abuja, Viareggio et Spezia Calcio

Attaquant rapide et puissant, Okereke sort très rapidement du lot au sein de la génération 1997. Si bien qu’en septembre 2015, alors qu’il vient tout juste de souffler ses 18 bougies, l’espoir d’Abuja est recruté par le Spezia Calcio qui l’envoie dans la foulée en Serie D, du côté de Lavagnese. Un club où il ne restera que quelques mois (seulement trois matchs joués pour un petit but), avant de se révéler au tournoi de Viareggio, six mois après son arrivée en Italie, avec les U19 des Aquilotti. Ironie du sort, il retrouvera ses anciens camarades de l’académie d’Abuja, conviée depuis deux ans à participer à ce tournoi de Montaigu à l’italienne. Devant les recruteurs du monde entier, le jeune Nigérian impressionne la foule en inscrivant cinq buts en six matchs. Aux côtés de Claud Adjapong, Gaetano Castrovilli et de son coéquipier Giulio Maggiore, le serial buteur est même épinglé par Sky Sport comme l’une des révélations de cette édition : « Arrivé en janvier dernier, il a disputé ses premières minutes avec Spezia durant ce tournoi de Viareggio. Et ses cinq buts inscrits ne sont pas suffisants pour vous convaincre ? »

À cette question, Domenico Di Carlo – alors entraîneur de l’équipe première – répond « si » et décide de lancer Okereke dans le grand bain six petites minutes le 9 avril 2016, face à Novara (1-0), en Serie B. Le début de l’ascension ? Pas vraiment. La marche est trop haute pour le gamin de Lagos, si bien qu’en janvier 2018, il est envoyé en prêt du côté de Cosenza à l’étage inférieur. Pas un problème pour Okereke qui se met au diapason et participe activement à la montée en Serie B du club préféré de Gigi Marulla. À son retour au Spezia Calcio, le prodige de Lagos est devenu trop grand pour son premier amour transalpin. À l’été 2019, Okereke fait ses valises et file au Club Bruges en échange d’un rondelet chèque de 8 millions d’euros. Loin des emmerdes, alors que la connexion italo-nigériane créée par les Volpi se retrouve dans le viseur de la justice.

Plus-values et faux passeports

Si le projet entreprit par Spezia Calcio avec l’académie d’Abuja Football Club avait tout d’un partenariat vertueux visant à développer le football nigérian sur le papier, l’arrière-cuisine a tout pour envoyer Philippe Etchebest en dépression. Lorsque la justice italienne met le nez dans cette affaire, en 2019, elle comprend rapidement la supercherie. Si entre 2013 et 2017, treize joueurs (dont certains mineurs) nigérians rallient la Ligurie dans le but de devenir footballeur professionnel, les dirigeants italiens de l’époque espèrent avant tout se remplir les poches quitte à opérer dans l’illégalité. Pour ce qui est de l’aspect sportif, la justice transalpine confie ce dossier à la Fédé italienne (FIGC) ainsi qu’à la FIFA qui accuse alors le club de Serie B de réaliser d’importantes plus-values jugées illégales, pour un montant frôlant les 14 millions d’euros. Pour faire tourner son juteux business, le Spezia Calcio s’appuie sur des clubs satellites, dont Lavagnese où a été envoyé en prêt David Okereke lors de son arrivée en Italie. Le cas de l’attaquant nigérian intéresse particulièrement la justice dans le cadre d’une falsification de document : comme le note le rapport, David Chidozie Okereke « a été enregistré auprès de l’US Lavagnese 1919 à la date du 3 septembre 2015 (…) alors que la demande faite auprès de la Fédération nigériane est restée sans succès. » La FIFA décide donc de sanctionner sportivement le Spezia Calcio d’une amende de 460 000 euros et d’une interdiction de recrutement, justifiant cette sanction par des transferts de « plusieurs mineurs nigérians en Italie en utilisant un stratagème visant à contourner l’article 19 ainsi que la loi nationale sur l’immigration. » Une sanction révoquée en juin dernier à la suite de l’appel fait par la nouvelle direction du club (en place de juillet 2021).

Une sombre affaire que la justice italienne prend elle aussi très au sérieux. Car là, on ne parle plus simplement de plus-values visant à grossir les bilans comptables, mais bien de transferts illégaux. Le 29 septembre dernier, quatre accusés sont donc venus répondre à ces accusations devant le tribunal de La Spezia, à savoir Luigi Micheli (ancien administrateur délégué du club), Claudio Vinazzani (responsable du secteur jeune de Spezia), Renzo Gobbo (entraîneur de l’académie d’Abuja) et le tuteur en Italie de ces jeunes, Roberto Sannino. Outre des plus-values illégales, ces quatre hommes auraient surtout mis en place un système pour contourner les règles italiennes concernant l’immigration en délivrant à ces jeunes Nigérians des permis de séjour frauduleux ou encore de visas temporaires, notamment lors de tournois comme celui de Viareggio. De plus, l’actuel pensionnaire de Serie A est accusé d’avoir importé des joueurs sans les payer, en les envoyant dans des clubs amateurs, qui sont autorisés à enregistrer des joueurs non européens. Gabriele Volpi, pourtant à l’origine du projet, a de son côté vu son dossier classé sans suite.

La Ligue des champions et les tap-in 

Pendant ce temps-là, à Bruges, David Okereke découvre la Ligue des champions avec les Gazelles, quatre piges seulement après ses débuts en quatrième division italienne. Mais se faire une place au soleil quand il y a Noa Lang, Krépin Diatta, Charles De Ketelaere et Odilon Kossounou n’est pas aisé, alors le Nigérian doit se contenter d’entrées en jeu : « C’est un super joueur, mais je dispose d’un effectif de qualité et je dois faire des choix. Ce n’est pas évident pour lui, je comprends », expliquait Philippe Clément. Après deux saisons en Flandre et malgré deux titres de champion de Belgique, Okereke fait son retour en Italie du côté de Venezia, pour un prêt sec. L’occasion pour l’attaquant de découvrir la Reine de l’Adriatique, ses canaux et ses touristes, mais surtout la Serie A.

Okereke met tout le monde d’accord, termine meilleur buteur des Arancioneroverdi avec sept réalisations, mais ne parvient pas à empêcher le club de Venise de faire l’ascenseur. Il ne parvient pas non plus à convaincre Bruges de lui filer sa chance, les dirigeants belges décident dans la foulée de le renvoyer en prêt, toujours en Italie, mais cette fois-ci du côté de Crémone. Au sein d’une formation qui a attendu la fin février pour décrocher sa première victoire en championnat, le missile nigérian marque pourtant toujours autant (9 buts inscrits cette saison) sans épargner les cadors tels que l’Inter ou Milan. Oui, celui qui « s’inspire de Ciro Immobile » est prêt pour s’inscrire dans la durée en Serie A. Et la Juve va devoir le surveiller comme le lait sur le feu pour ne pas vivre une mauvaise soirée.

Dans cet article :
Venise de retour en Serie A
Dans cet article :

Par Tristan Pubert

À lire aussi
Logo de l'équipe AS Roma
Paulo Dybala of AS Roma celebrates with Romelu Lukaku and Sardar Azmoun after scoring the goal of 2-1 during the Serie A football match between AS Roma and Udinese Calcio at Olimpico stadium in Rome (Italy), November 26th, 2023./Sipa USA No Sales in Italy - Photo by Icon sport
Paulo Dybala of AS Roma celebrates with Romelu Lukaku and Sardar Azmoun after scoring the goal of 2-1 during the Serie A football match between AS Roma and Udinese Calcio at Olimpico stadium in Rome (Italy), November 26th, 2023./Sipa USA No Sales in Italy - Photo by Icon sport
  • Coupe d'Italie
  • 8es
  • Roma-Cremonese (2-1)
La Roma se fait peur, mais élimine la Cremonese

La Roma se fait peur, mais élimine la Cremonese

La Roma se fait peur, mais élimine la Cremonese
Articles en tendances
00
Revivez France-Canada (0-0)
  • Amical
  • France-Canada
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)
Logo de l'équipe Écosse
Allemagne jacta est
  • Euro 2024
  • Gr. A
  • Allemagne-Écosse
Allemagne jacta est

Allemagne jacta est

Allemagne jacta est

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Serie A

Cremonese

Logo de l'équipe AS Roma
Paulo Dybala of AS Roma celebrates with Romelu Lukaku and Sardar Azmoun after scoring the goal of 2-1 during the Serie A football match between AS Roma and Udinese Calcio at Olimpico stadium in Rome (Italy), November 26th, 2023./Sipa USA No Sales in Italy - Photo by Icon sport
Paulo Dybala of AS Roma celebrates with Romelu Lukaku and Sardar Azmoun after scoring the goal of 2-1 during the Serie A football match between AS Roma and Udinese Calcio at Olimpico stadium in Rome (Italy), November 26th, 2023./Sipa USA No Sales in Italy - Photo by Icon sport
La Roma se fait peur, mais élimine la Cremonese

La Roma se fait peur, mais élimine la Cremonese

La Roma se fait peur, mais élimine la Cremonese

David Okereke

Italie