Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Arsenal tranquillement, Milan, le Sporting et Leverkusen renversants

Tandis que Bordeaux coulait à domicile face au FC Copenhague, Arsenal, Milan, le Sporting Portugal et le Bayer Leverkusen ont signé leur deuxième succès en autant de rencontres dans la compétition. Si les Gunners n'ont pas trop tremblé en Azerbaïdjan (0-3), Italiens, Portugais et Allemands ont tous dû renverser une situation mal embarquée au repos pour s'imposer. À noter également le sans-faute du Dinamo Zagreb, du RB Salzbourg et du FC Zürich, respectivement vainqueurs d'Anderlecht, du Celtic et de Ludogorets.

Modififié

Groupe A

Bayer Leverkusen 4-2 AEK Larnaca

Buts : Havertz (44e), Alario (49e, 88e) et Brandt (90e+2) pour Leverkusen // Trickovski (25e) et Raspas (90e+1) pour Larnaca

C’est une constante des rencontres du Bayer Leverkusen en ce moment : y prendre l’avantage n’est en rien une garantie de succès. Auteurs d’une jolie remontada sur la pelouse de Ludogorets il y a deux semaines (2-3), les joueurs d’Heiko Herrlich en ont fait l’amère expérience face au Borussia Dortmund ce week-end (2-4). Ce soir, le 14e de Bundesliga a récupéré le bon rôle : mené à la suite d'un but de Trickovski, les Rouge et Noir ont recollé par l’intermédiaire de Havertz, déjà décisif en Bulgarie il y a deux semaines, juste avant la pause. Moment choisi par Herrlich pour lancer Lucas Alario. À raison : d’un doublé (49e et 88e), l’Argentin a achevé de renverser les Chypriotes, déjà défaits lors de la première journée par Zürich. Si Raspas a redonné à l’AEK un mince espoir dans le temps additionnel (90e+1), Brandt l’a immédiatement douché (4-2, 90e+2), assurant au Bayer une meilleure différence de but que Zürich, également auteur de son deuxième succès dans la compétition, et donc la première place du groupe. Les deux leaders se rencontreront en Suisse à la fin du mois.

FC Zürich 1-0 Ludogorets

But : Palsson (84e)


Groupe B

RB Salzbourg 3-1 Celtic

Buts : Dabbur (56e, 73e sp) et Minamino (61e) pour Salzbourg // Edouard (2e) pour le Celtic

Rosenborg 1-3 RB Leipzig

Buts : Jebali (79e) pour Rosenborg // Augustin (12e), Konaté (54e) et Cunha (61e) pour Leipzig


Groupe C

Bordeaux 1-2 FC Copenhague

Buts : Sankharé (84e) pour Bordeaux // Sotiriou (42e) et Skov (90e+2) pour le FC Copenhague

Zénith Saint-Pétersbourg 1-0 Slavia Prague

But : Kokorin (80e)


Groupe D

Fenerbahçe 2-0 Spartak Trnava

Buts : Slimani (52e, 69e) pour le Fenerbahçe

Fessé lors de la première journée à Zagreb (4-1) comme à Rizespor (3-0) ce week-end, le Fenerbahçe, relégué à une indigne 14e place du championnat turc, comptait sur la Ligue Europa pour se relancer. Sans Mathieu Valbuena ni Yassine Benzia, laissés sur le banc, mais avec André Ayew dans l’entrejeu, les Turcs ont longtemps buté sur une surprenante équipe du Spartak Trnava, pourtant à la peine dans le championnat slovaque (9e à 18 points déjà du leader, le Slovan Bratislava), mais victorieuse d’Anderlecht dans la compétition (1-0). La délivrance pour Phillip Cocu et ses hommes est venue d'Islam Slimani, auteur d’un doublé en moins de vingt minutes en deuxième période (52e et 69e). Le Fener revient ainsi à la hauteur de son adversaire du jour, qu’il devance à la différence de buts. Et s’est surtout, en attendant de défier le Dinamo Zagreb, vainqueur à Anderlecht (0-2) et leader du groupe, bien relancé en vue du derby stambouliote face à l’Istanbul Başakşehir.

Anderlecht 0-2 Dinamo Zagreb

Buts : Hajrović (19e sp) et Gojak (68e)


Groupe E

Qarabağ 0-3 Arsenal

Buts : Papastathopoulos (4e), Smith-Rowe (53e) et Guendouzi (80e)


Avec 16 points en 6 matchs, Qarabağ tient un rythme de champion que seul Neftchi parvient à suivre pour l’instant. Mais Arsenal, c’est pas Qabala, c’est pas Zira, c’est pas Sabah, et Papastathopoulos, l’un des rares tauliers alignés par Unai Emery, se charge en renard de le rappeler au leader du championnat azéri d’entrée de jeu (0-1, 4e). Annonciateur d’une grosse fessée ? Pas vraiment. Déjà privé d'Aubameyang, malade, de Ramsey, sur le point de devenir papa, et de Mkhitaryan, resté à Londres pour raisons politiques, le technicien basque a fait le choix de laisser Lacazette et Özil sur le banc. Résultat, Arsenal peine à se montrer réellement dangereux en première période, où les coéquipiers d’Abdellah Zoubir secouent l’arrière-garde londonienne et manquent deux balles franches d’égalisation. Le break n’intervient qu’après la pause, par l’intermédiaire du jeune Emile Smith-Rowe, aligné en pointe et auteur de son premier but en pro sous le maillot des Gunners (0-2, 53e). Tout comme le Français Mattéo Guendouzi, d’un tir croisé au bout d’un contre mené par Welbeck (0-3, 80e). Des cadres reposés, le plein de buts et de points en Ligue Europa : Arsenal a idéalement préparé son derby à Fulham dimanche. Tout comme le Français Mattéo Guendouzi, d’un tir croisé au bout d’un contre mené par Welbeck (0-3, 80e)

Vorskla Poltava 1-2 Sporting Portugal

Buts : Kulacz (10e) pour le Vorskla Poltava // Montero (90e+1) et Cabral (90e+3) pour le Sporting


Groupe F

AC Milan 3-1 Olympiakos

Buts : Cutrone (70e, 79e) et Higuaín (76e) pour l'AC Milan // Guerrero (13e) pour l’Olympiakos

Il y a quelques années, c’était une affiche de Ligue des champions. Ce soir, c’était un match de coiffeurs : cinq changements dans le onze de départ de Gennaro Gattuso, dix dans celui de Pedro Martins par rapport au dernier match de championnat. Des revues d’effectif qui font le jeu des anciens Monégasques Tiémoué Bakayoko et Yaya Touré, alignés dans l’entrejeu italien et grec. Proche d’ouvrir le score d’emblée, Bonaventura reprenant en position de hors-jeu une tête de Castillejo qui allait au fond (6e), Milan, bien entré dans la partie, se fait surprendre sur la première incursion adverse dans son camp, conclue de la tête par Guerrero (0-1, 13e). Derrière, les Rossoneri reprennent leur domination, mais s’exposent aux contres adverses et ne parviennent pas à égaliser, à l’image notamment d’Higuaín, qui ne cadre pas un bon coup franc (33e), puis bute sur José Sa (35e). Pipita semblant peu inspiré, Gattuso lui adjoint Çalhanoğlu et Cutrone peu après la reprise, où la patte gauche de Suso fait passer deux frissons dans la défense grecque. Un coaching gagnant : d’une tête smashée à la réception d’un centre lointain de la gauche de Rodríguez, Cutrone remet le Milan dans le match (1-1, 70e) avant de s’offrir de près le doublé sur un centre de Çalhanoglou (3-1, 79e), qui a également touché le poteau dans le temps additionnel. Entre-temps, Higuaín est lui sorti de sa torpeur, crochetant l’ancien Ajaccien Pape Abou Cissé dans la surface pour donner, du gauche, l’avantage au club lombard (2-1, 76e). Trois buts en neuf minutes : renversant, Milan signe un succès logique et prend seul les commandes du groupe F, que tentera de lui ravir lors de la prochaine journée le Betis Séville, vainqueur dans la douleur des Luxembourgeois de Dudelange (3-0 mais 0-0 à la pause et 1-0 à dix minutes de la fin) avec notamment un deuxième but signé Lo Celso (80e).

Betis Séville 3-0 F91 Dudelange

Buts : Sanabria (57e), Lo Celso (80e) et Tello (88e)

  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15