1. //
  2. // 11e journée
  3. // Toulouse/Lens (0-2)

Une victoire rassurante pour Lens

Lens prend un grand bol d'air en allant s'imposer à Toulouse. Les Lensois font un bond au classement en passant à la 14e place de la Ligue 1. Provisoirement.

Modififié
1 14
Toulouse-Lens : 0-2
Buts : El-Jadeyaoui (11e) ; Bourigeaud (27e) pour Lens

Bon dernier de Ligue 1, Lens devait se rassurer en remportant les trois points en terre toulousaine. C'est chose faite grâce à une première mi-temps pleine de réalisme de la jeune équipe lensoise. Privés de cinq de leurs cadres, les Sang et Or ont dû faire confiance à leur centre de formation en plaçant notamment le jeune gardien inexpérimenté Valentin Belon (0 match au compteur et un nom d'huître) dans les buts nordistes. Toulouse, après cette défaite, chute au classement en passant de la 9e à la 11e place. Malgré une possession de balle largement supérieure, les hommes d'Alain Casanova n'ont pas su trouver l'ouverture.

Les Lensois ou l'art du contre


L'entame de match est brouillonne, mais les Toulousains font bien vivre le ballon. Pourtant, contre le cours du jeu, les Lensois arrivent à se montrer les plus dangereux. Mieux, ils vont mener au score, sur leur toute première action, et de façon peu académique, par El-Jadeyaoui. Un centre tendu au point de penalty de la part de Démé N'Diaye permet en effet au Franco-Marocain de placer une reprise à mi-hauteur malgré le retour d'Issiaga Sylla (11'). Les Pitchounes ne se laissent pas abattre et confisquent toujours le cuir. Mais toujours stérilement. Le seul vrai danger, comme la plupart du temps cette saison, provient de Wissam Ben Yedder. Seulement, une nouvelle fois, les Lensois opèrent un deuxième coup de force : faire le break. Sur un ballon gratté par Benjamin Bourigeaud à 30 mètres de son propre but, le jeune Nordiste part en contre, l'arme redoutable des joueurs d'Antoine Kombouaré ce soir. Il décale El-Jadeyaoui qui voit son tir contré par un défenseur toulousain. Le ballon revient sur le jeune milieu de terrain lensois qui ajuste, d'un plat du pied sécurité, Zacharie Boucher (27'). 0-2 après une demi-heure de jeu. C'est peu dire que les Lensois sont effroyables de réalisme. La rencontre se tasse ensuite et, malgré une dernière occasion dangereuse de la part de N'Diaye, les deux équipes rentrent aux vestiaires du Stadium.

Une domination écrasante et vaine toulousaine


À la reprise, les Toulousains reviennent avec de bien meilleures intentions, moins stériles que lors du premier acte. Les hommes de Casanova parviennent à plusieurs reprises à inquiéter le jeune Valentin Belon, très serein pour son premier match professionnel. L'entrée d'Adrien Regattin à la place d'Óscar Trejo à la mi-temps fait d'ailleurs du bien au Téf' qui monopolise, comme en première mi-temps, le ballon. Belon multiplie les bonnes sorties, notamment à la 63e minute lorsque Pešić l'oblige à effectuer une jolie claquette. Le bizut Belon continue sa première belle prestation sur une superbe intervention à la 75e face à un tir à bout portant du nouvel entrant Martin Braithwaite. En fin de match, la rencontre se débride un peu plus encore. Ça part dans tous les sens. Les assauts toulousains s'enchaînent, mais le club nordiste ne rompt pas. Toulouse n'avait visiblement pas suffisamment de caisse pour revenir au score. Lens s'impose finalement dans la douleur au Stadium. Une douleur qu'on sent forcément moins, les soirs de victoire.

Par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

panic-ambiance Niveau : District
C'est quand même improbable de gagner ce match avec des joueurs que l'on ne faisait jamais jouer en L2, je suis ravi parce que ça fait la blague ce soir mais on ne pourra pas tenir avec cette équipe jusqu'à la fin du championnat.

Ceci dit, il faut saluer l'engagement ce ces joueurs qui auraient tout à fait pu craquer mentalement mais ont tout donné jusqu'au bout.

PS: Je les aime ces tacherons
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
C'est dire le niveau de la Ligue 1. N'importe quel joueur peut prétendre a une place de titulaire, tellement le niveau est faible.
Oui, bien sûr n'importe quel joueur... Les jeunes lensois de ce soir sont tous internationaux en sélection espoir quand même! Je sais que ce n'est pas un gage de réussite future mais ça signifie quand même que ce ne sont pas des manches non plus!
dede62137 Niveau : DHR
La blague... quand on fait pas jouer les jeunes on est des cons* qui ne veulent pas parier sur l'avenir, et quand ils jouent et gagnent... c'est le niveau du championnat qui est remis en question...
Un match hyper réaliste des lensois mais on ne les sent pas très serein derrière (je ne sais pas s'il leur manquait bcp de joueurs en défense ou pas) mais une équipe très appliquée et des toulousains qui font tourner mais sans décalage ni fixation avant de passer la balle...

Par contre, j'étais au stade donc je vous demande, il faut faire quoi pour que Pesic puisse obtenir une faute en sa faveur?

Sinon WBY se regardent un peu jouer et Casanova aurait pu changer plus de la moitié de son équipe à la mi-temps sans que personne ne crie au scandale...

j'espère que cette défaite va nous permettre de recommencer à travailler et à chercher une meilleure animation offensive (trop de joueurs statiques autour du porteur...)

Pour finir, une telle équipe lensoise, sérieuse et appliquée, peut emmerder plus d'une équipe
Note : 1
le TFC est une équipe bien étrange à cerner. Capable de te secouer le PSG comme rarement il y a quelques semaines, ils n'arrivent pas à enchaîner 2 passes et à centrer correctement ce soir. Un soir, ils vont te sortir le grand jeu technique (Ben Yedder a de la classe, Doumbia est un sacré gratteur), 3 jours plus tard, ils vont te perdre des ballons comme des poussins et se prendre un contre à 5 contre 2.

Parce que la victoire de Lens est méritée, mais elle est également passée par la faiblesse hallucinante de leurs adversaires.

On leur a dit qu'ils seraient face à des p'tits jeunes faciles à croquer et ils sont tombés dans Spano.

(désolé il fallait vraiment que je la fasse)
Mangeclous Niveau : CFA2
Message posté par VrGL
le TFC est une équipe bien étrange à cerner. Capable de te secouer le PSG comme rarement il y a quelques semaines, ils n'arrivent pas à enchaîner 2 passes et à centrer correctement ce soir. Un soir, ils vont te sortir le grand jeu technique (Ben Yedder a de la classe, Doumbia est un sacré gratteur), 3 jours plus tard, ils vont te perdre des ballons comme des poussins et se prendre un contre à 5 contre 2.

Parce que la victoire de Lens est méritée, mais elle est également passée par la faiblesse hallucinante de leurs adversaires.

On leur a dit qu'ils seraient face à des p'tits jeunes faciles à croquer et ils sont tombés dans Spano.

(désolé il fallait vraiment que je la fasse)


Aucun Lyonnais ne pourra te contredire. Ca fait dix ans qu'on a l'impression qu'ils sortent leur match de l'année pour nous mettre une fessée, avant de retourner dans leur léthargie. C'est frustrant pour nous aussi !
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Mon TFC est retombé dans son irrégularité chronique, juste avant de jouer 2 fois Bordeaux en plus.
Ça me les brise sévère, comment Casa peut encore titulariser Trejo au lieu de Regattin ? Et quand est ce qu'on se débarrasse de Sylla ???
Ce soir, ça manquait de mouvement, d'envie, de spontanéité.
En face, gros match des Lensois, avec un énorme Ba en défense, malgré son physique à la Cheick Diabaté
Note : 1
Message posté par j'y suis giresse
Mon TFC est retombé dans son irrégularité chronique, juste avant de jouer 2 fois Bordeaux en plus.
Ça me les brise sévère, comment Casa peut encore titulariser Trejo au lieu de Regattin ? Et quand est ce qu'on se débarrasse de Sylla ???
Ce soir, ça manquait de mouvement, d'envie, de spontanéité.
En face, gros match des Lensois, avec un énorme Ba en défense, malgré son physique à la Cheick Diabaté


En parlant de Sylla, son interview à la mi-temps avait quelque chose de... gênant/marrant/triste (rayer la mention inutile).
volontaire82 Niveau : Loisir
Je sais même plus quoi dire..
Belon 0 match de l1 ( et 0 de L2 ) 19 ans
Cavaré 8 match en L1 - 19 ans
Landre 12 match en L1 - 22 ans
Ba 2 match en L1 - 20 ans
Baal (cap.) 76 match en L1 – 28 ans
Valdivia 11 match en L1 - 26 ans
Bourigeaud 5 match en L1 - 20 ans
Cyprien 9 match en L1 - 19 ans
N'Diaye 39 match en L1 - 29 ans
Guillaume 8 match en L1 - 19 ans
El Jadeyaoui 10 match en L1 - 28 ans


ça se passe de commentaire ... cette équipe est limité , mais elle a du coeur ! Merci Coach pour ce mental ! C'est dur mais on lache rien !
Il est impossible de savoir combien de temps ce miracle sportif va tenir mais Lens a peut-être la possibilité de marquer le championnat 2014/2015 d'une manière bien différente (et ce qui ont réclamé un football plus populaire devrait trouver un peu de satisfaction là-dedans).
[Pour rappel, cette saison, le RCL qui vient juste d'accéder à la ligue 1:
- Joue tous ses matchs "domicile" à 120 kms de son antre, à Amiens (une autre région ...) ou à 200 bornes (Stade de France),
- Le club est interdit de recrutement,
- De là, il a perdu tous les joueurs en prêt et ceux dont le contrat devait être renouvelé (bref, il joue avec 5 titulaires en moins par apport à l'équipe types de la saison dernière),
- A ce jour, le club ne sait même pas s'il pourra finir la saison (la DNCG, par son prédisent, ayant prédit un destin négatif pour Lens avant la fin de saison), l'actionnaire principal ayant à ce jour lâché le RCL. Début juillet 2014, le club était maintenu en ligue 2 avant d'être intégré en ligue 1 et par conséquent la préparation d'avant saison s'est faite sans A. Kombouaré.]


J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Pour moi, c'est Toulouse qui s'est complètement craqué :
Il sont venus peinard en se disant que contre des U16, ça allait le faire facilement.
Ils sont partis comme des cons en jouant très haut et en étant un peu légers au milieu de terrain, notamment, des passes compliquées qui n'arrivaient pas...
Il aurait plutôt fallu faire courir les lensois qui malgré le gros cœur n'avaient pas tous 90min de L1 dans les jambes.
Au lieu de ça le TFC joue très haut, sur une défense regroupée, se prend 2 contres létaux et n'arrive pas à changer de rythme.
Ca fait un peu coupe de France.
C'est le genre de saison qui est + usant mentalement que physiquement, car on ne sait pas si le club jouera 38 journées... Putain c'est là qu'on voit qu'on a réellement pas de banc, je me demande comment va se demerder la réserve en CFA pour aligner une équipe complète à ce rythme-là. Et j'ai l'impression que cette année, le 20ème de L1 ne sera pas décroché comme Ajaccio l'an dernier, suffit de voir que le dernier a déjà 9 points en 10 matchs...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 14