Ton héritage (lettre à Franck Ribéry)

Zidane a arrêté sur un coup de tête, toi sur un coup de tonnerre et une lombalgie. Marre d'aller faire le clown à Saint-Denis pour un public qui te siffle une fois sur deux. L'Euro-2016 ? Très peu pour toi. Retour à la maison, à Munich, là où on ne te juge pas. Même les jours où tu n'es ni bon ni très malin.

Modififié
2k 72
Il y a dix jours, tu devais être dans ton canapé, devant Metz-Nantes, en te disant que dix ans plus tôt (à neuf jours près), la vie était plus paisible, même si le canapé était moins confortable. Tu as donc mis les pieds dans le plat un 7 août 2004, à Saint-Symphorien, contre les Canaris. Comme n'importe quelle personne née en 1983, tu as vu tes 20 ans disparaître un jour de 2004. Tu as compris que le temps qui passe n'est qu'un compte à rebours et que, quitte à se rapprocher de la mort, autant le faire en restant un enfant. Alors tu as mis du sel dans le verre de jus de pomme de ton coéquipier quand il a eu le dos tourné, tu as découpé le bout de ses chaussettes avant un match et tu as scotché la porte de sa chambre pour qu'il ne puisse pas en sortir. Ta carrière est une grande colonie de vacances où, quand tu as envie de jouer à faire tomber ton préparateur physique par terre, eh ben tu le fais.

Tes blagues sont synonymes de joie de vivre en Allemagne, mais de débilité en France, pays où on ne rigole pas avec l'humour. Ta carrière – dont la portion internationale a fatalement étendu ta notoriété – a au moins l'avantage d'avoir rempli le frigo des guignols avec une majuscule ou pas (PPD, Nicolas Canteloup, Laurent Gerra). Car en France, la liberté d'expression est un laisser-passer pour la méchanceté, où il est question de blagues aussi fines que tes cicatrices et de moqueries qui visent ton parler maladroit. OK, il y a des fautes de français dans tes phrases. Mais dans un pays où le premier benêt venu peut écrire qu'il a eu son bac avec « mansion  » , est-il raisonnable de te faire passer pour le principal criminel de la langue ?

T'en sais rien et ce n'est pas parce que tu n'es pas fort en maths que tu as arrêté de compter les fois où ta personne a été salie. Par exemple, un jour, tu as dit ça : « La roue tourne… va vite tourner. » On t'a attribué ça : « La routourne va vite tourner. » Ceux qui rient de tes conjugaisons hasardeuses savent-ils que pour jouer au foot à ton niveau, la lecture du jeu, la synchronisation de tes déplacements par rapport à ceux de tes coéquipiers, ainsi que la puissance et l'effet donnés au ballon sont des preuves que sur le plan de la géométrie, la logique et la prise de responsabilité, merci, tout va bien pour toi ? Apparemment, non.

Bon employé, mauvais directeur


Les supporters des Bleus t'ont successivement adoré (2006-2009), détesté (2010) et toléré (2011-2014). Car ils ne t'ont jugé que sur les phases finales de grands tournois. Tu ne leur as jamais dit que tu ne les aimais pas, mais tu leur as fait comprendre que c'était un peu le cas en annonçant ta retraite à Kicker, un magazine… allemand. Car en Allemagne, on t'accepte comme tu es. Là-bas, ils n'auraient pas eu le culot de résumer ta personne à cette sortie minable sur le plateau de Téléfoot à l'été 2010. Peut-être aussi parce que – thèse à ne pas négliger - nos cousins germains n'auraient pas été plus choqués que cela par le combo claquettes-chaussettes pour lequel tu avais opté ce matin-là. Plus tu y penses, plus tu es persuadé que ton mode d'emploi n'existe qu'en allemand.

À l'heure où ta retraite est officielle, tes 81 sélections, 16 buts et 14 passes décisives ne riment à rien. Tu n'as soulevé aucun trophée avec les Bleus et c'est ton principal crime. Ton statut de vice-champion du monde 2006 est une broutille de ton CV dont le seul mérite revient à Zinédine Zidane, c'est bien connu. Mais n'empêche, Francky, c'est vrai que tu étais meilleur quand tu avais quelqu'un au-dessus de toi. C'est le cas au Bayern, où la structure encadre l'homme. En France, une fois que Zidane t'a lâché la main, on a cru que pour que tu grandisses, il fallait te confier les clés. Mais toi, les clés, à moins que ce ne soit celles du bus de ton équipe que tu décides d'envoyer dans le décor, tu t'en tapes. Tu excelles contre l'Espagne en huitième du Mondial 2006, mais tu te liquéfies quand le défi est d'être une locomotive. Tu ne veux pas être le délégué de la classe, mais semer les fous rires et la terreur à côté du radiateur. C'est pas parce qu'on est un très bon employé qu'on fantasme sur un avenir de directeur.

Tu n'as jamais rien gagné en France ni pour la France. Tu ne soulèveras jamais de Coupe du monde ni d'Euro ni de Ballon d'or. Car tu as vieilli, Francky. Et avec le temps, tu as compris que tu avais déjà dans ton armoire à trophées un truc que Neuer, Müller, Benzema, Ronaldo et Messi n'auront jamais : une Coupe de Turquie remportée avec Rigobert Song.

Par Matthieu Pécot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci pour cet article... En soi Ribéry n'est pas nécessairement beaucoup plus bête que la plupart des Français qui le critiquent. Après il a un manque criant de culture, mais qui saurait le lui reprocher? Sur un terrain de foot c'est un génie et c'est tout ce que je lui demande. Le jour où un pays prend exemple sur ses footballeurs, c'est quand même signe que ce pays ne va pas très bien intrinsèquement!
Ribéry je te fais des bisous, moi tu m'as fait kiffer!
C'est quoi cet article? Une critique généralisée de la France? Une critique de Franck Ribéry? Une tentative de blague ratée? En tout cas un titre trop pompeux pour un article maigrichon sans intêret. Et je ne parle même pas de la conclusion...
Il entre dans le panthéon des bons joueurs qui ont jallonné l'histoire des bleus, et qui faisait le lien entre un joueur d'exception et un autre. Viens t'assoir à côté de Cantona, Ferreri, etc, etc. Et la question est: il arrive quand ce nouveau leader technique?
SoAnonymous Niveau : Loisir
Quel cassos!

Bon vent!
Message posté par Chapogba
Et la question est: il arrive quand ce nouveau leader technique?


Patience, Yohan Gourcuff est bientôt remis de sa blessure au dos. Et ne me dis pas qu'il pourrait rechuter, je suis sûr que dans ce cas-là Samir accepterait de revenir en EdF.
AHAHAH la coupe avec Rigobert Song !!

AHAHAHAHAHAHAH


Je vais mourir ...
Master of footix Niveau : Loisir
Au plaisir de ne jamais te revoir avec le maillot bleu sur les épaules Fuckface !
Mathieu Pécot souligne un problème très intéressant pour l'EDF à travers cet "hommage" à Frankie : le renouvellement des cadres. La fin de carrière internationale poisseuse de nos derniers champions du monde (Henry, Vieira, Thuram), l'impossibilité des nouveaux meneurs de se glisser dans un costume trop grand pour eux (Evra, Ribéry) et le caractère encore trop lisse des nouveaux. le capitanat de Lloris depuis deux ans et l'absence d'esprit de révolte contre l'Espagne en 2012 et l'Allemagne en 2014 sont emblématiques à ce titre.

Espérons que la nouvelle génération fasse preuve de davantage de caractère (attention toutefois à ne pas confondre le caractère et le "petit" caractère, voir avec Winston Wolf si vous ne saisissez pas la nuance).
Cette photo... "cœur avec les doigts".
Message posté par Chapogba
Il entre dans le panthéon des bons joueurs qui ont jallonné l'histoire des bleus, et qui faisait le lien entre un joueur d'exception et un autre. Viens t'assoir à côté de Cantona, Ferreri, etc, etc. Et la question est: il arrive quand ce nouveau leader technique?


Pas forcément besoin de grand leader technique. 98 a été gagné selon une tactique qui n'en nécessitait pas de grand. Djorkaeff et Zidane étaient alors très bons voire excellents, mais pas les vrais leaders de ce groupe, mieux incarné par le trio Deschamps-Blanc-Dessailly.

Actuellement, on peut se contenter de gars comme Griezmann ou Benzema (inch'allah Valbuena malgré l'exil russe) qui font très bien le taf sans jamais pouvoir prétendre à l'aura de grands timoniers, et faire reposer notre assisse sur Pogba-Matuidi-Cabaye et Varane-Koscielny.

Cette équipe a ce qu'il faut comme joueurs très bons. Maintenant, il faut retrouver l'envie de gagner, la haine de la défaite et surtout ne pas se contenter de se faire sortir en quart-de-finale par le futur vainqueur de la compétition.
Il est quand même souvent occulté que notre ami Ribery a eu un comportement désastreux à l'OM,
et les supp' marseillais ne l'oublieront jamais.

Le mec, sorti de sa coupe du monde,
et malgré de multiples déclarations d'amour durant un an sur Marseille, la ville, le club, les supporters,
réclame quand même au JT de 20h vouloir partir à Lyon pour "cotoyer enfin de grands joueurs". Qu'il ai raison ou pas, ce genre de comportement débile révèle bien le personnage.
Il a fallu la main de fer de PapaDiouf pour calmer les ardeurs de ce nouveau riche et lui rappeler que faire une année de folie à l'OM donne le droit de partir éventuellement à Chelsea pour 40 plaques, mais pas ailleurs et pas pour moins que ça.

C'est aussi ce mec qui a refusé de tirer son pénalty en finale de coupe de france car il s'est chié dessus.

Bref, n'oublions pas cette facette là avant de parler du reste,
car ce qu'il s'est permis en France,
il ne l'a plus jamais fait en Allemagne et c'est symptomatique des joueurs français.

Pour le reste,
je ne vois pas en Ribery un leader technique ou mental,
simplement un super joueur ajouté à d'autres qui a su se fondre avec merveille dans l'équipe du Bayern.

Il ne me manquera pas tant sa mentalité en EDF se résumait à "je passe la balle à Karim le bogoss ou à Samir Nasri l'intellectuel"
L'article est mal intitulé parce que justement, il ne laissera pas d'héritage. Il a beau failli avoir le ballon d'or, on s'est rendu compte qu'on pouvait faire sans lui en Equipe de France, voir même faire mieux.
On s'est foutu de lui, de son faciès, de sa façon de parler? On s'est quand même allègrement foutu de la gueule de Papin, Delon, Bachelot, Morano ou Johnny pour ces mêmes raisons (certains cités n'ont même pas le talent pour compenser). La France aime la caricature, et d'un côté heureusement.
Ce que je retiendrais personnellement de Ribéry c'est qu'en 2003/2004, mon oncle me disait "Y a un petit, le Ribéry là, il va tout cartonner tu vas voir". Donc merci Francky pour avoir fait revenir le Stade Brestois dans le monde pro. Pour le reste, tu m'as plus souvent exaspéré que fait rêver, surtout en EdF, et faut pas se leurrer, des joueurs aussi puissants et incisifs il y en aura bien d'autres, y compris en France.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Quelle chute magnifique! La Coupe de Turquie avec le vieux Rigobert ahahahah!
Message posté par Docpopaul
Merci pour cet article... En soi Ribéry n'est pas nécessairement beaucoup plus bête que la plupart des Français qui le critiquent. Après il a un manque criant de culture, mais qui saurait le lui reprocher? Sur un terrain de foot c'est un génie et c'est tout ce que je lui demande. Le jour où un pays prend exemple sur ses footballeurs, c'est quand même signe que ce pays ne va pas très bien intrinsèquement!
Ribéry je te fais des bisous, moi tu m'as fait kiffer!


Faudrait faire attention à ce que tu écris. Je critique Ribéry et je trouve que tu m'insultes beaucoup sur ce coup là!
Ensuite dans le cadre de l'EDF je m'en fous que ce soit un génie. Moi je veux que ce soit un gagnant et un leader. Jamais été le cas. Ou alors qu'il se prenne pas pour tel.
Presque tous les pays ont des sportifs comme héros nationaux qu'on montre en exemple!!!! Et dans beaucoup de pays ce sont des footballeurs. Après "ce pays ne va pas très bien intrinsèquement" vu que ca veut tout et rien dire....
Si les allemands comprenaient le français , les choses seraient p'tet bien différentes là bas aussi ...lol
ClchnrAtm7 Niveau : DHR
"Tes blagues sont synonymes de joie de vivre en Allemagne, mais de débilité en France, pays où on ne rigole pas avec l'humour."


Selon vous, Notre rigide et inflexible voisin Allemand aurait plus d'humour que nous???


Il suffit d'avoir vu les réactions d'Oliver Kahn aux blagues de Franck Ribéry ainsi qu'avoir déja entendu une vanne de Guillaume Hoarau pour savoir que c'est un mensonge.
P'tit Filet Niveau : CFA

@WiL:

Mouais... Sûr qu'en 98, on ne prend que 2 buts (meilleure défense), et que le trio que tu cites y est pour beaucoup.

Mais on finit surtout à 15 buts (meilleure attaque). Et sur les 15, la moitié est directement pour le duo ZZ/Snake (assist/but confondus). Et, les deux sont impliqués sur 4/5 buts supplémentaires (avant dernière passe et/ou récupération/relance amenant un but).

Donc, bon... Je dirai qu'en France, on aime les leaders techniques. Et que contrairement aux grecs, on en a besoin pour briller.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par guytan
L'article est mal intitulé parce que justement, il ne laissera pas d'héritage. Il a beau failli avoir le ballon d'or, on s'est rendu compte qu'on pouvait faire sans lui en Equipe de France, voir même faire mieux.
On s'est foutu de lui, de son faciès, de sa façon de parler? On s'est quand même allègrement foutu de la gueule de Papin, Delon, Bachelot, Morano ou Johnny pour ces mêmes raisons (certains cités n'ont même pas le talent pour compenser). La France aime la caricature, et d'un côté heureusement.
Ce que je retiendrais personnellement de Ribéry c'est qu'en 2003/2004, mon oncle me disait "Y a un petit, le Ribéry là, il va tout cartonner tu vas voir". Donc merci Francky pour avoir fait revenir le Stade Brestois dans le monde pro. Pour le reste, tu m'as plus souvent exaspéré que fait rêver, surtout en EdF, et faut pas se leurrer, des joueurs aussi puissants et incisifs il y en aura bien d'autres, y compris en France.



On pouvait faire mieux sans lui? Battre la Suisse, le Honduras et le Nigéria! Il y en a qui débordent d'ambition visiblement....
A genou la république Niveau : District
Héritage malheureusement limité à une bonne vieille paire de tong Carrefour
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
En faite ce qui est le plus difficile a lui pardonner c'est surtout son attitude de sombre cornard qu'il à eu entre 2008 et 2010 une fois que son boulard ne fut pas loin d'exploser après s'être imposé comme un top player au Bayern et avant d'être rentré en monde rédemption après les sanctions post mondial 2010..
Mais sur ces deux ans si mes souvenirs sont bon il s'est vraiment comporté comme une merde pourrie gâté à reclamer d'abord le coté gauche tenue par un coéquipier qui sortait du 11 en cas de changement, puis la capitanat sans aucun respect pour les titulaires du brassards et sans parler de son attitude sur le terrains de Maradona raté ou sa capacité à pourrir l'ambiance en Afrique du sud (ombrageuse affaire Yohan "Kourkuff").

Apres il à essayé de se faire petit pour se faire pardonner et il est redevenu un joueur super utile au bleus mais il à été tellement détestable pendant ces deux ans que c'est difficile à effacer.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 72