1. //
  2. // 17e journée
  3. // Résumé de la soirée

Sochaux recolle, Arles coule

En haut du classement, Sochaux revient à hauteur de l'ESTAC, tandis que le Gazélec et Auxerre laissent des plumes et des points. En bas, Créteil et Valenciennes respirent, pendant que Arles continue de s'enfoncer.

Modififié
5 9
  • Sochaux revient, le Gazélec et Auxerre stagnent

    Le duel de bien classés entre le GFC Ajaccio et Auxerre n'a pas trouvé de vainqueur. Après une première mi-temps pauvre en occasion et vierge en but, la seconde a été un peu plus animée. Nabab a, un temps, cru donner la victoire aux Auxerrois, mais, à cinq minutes de la fin, Larbi est venu égaliser pour le Gazélec. Du coup, les visiteurs perdent une place au classement et passent 8es, alors que les Corses conservent leur 6e place, même s'ils ont manqué l'occasion de recoller sur le peloton de tête. Toujours en Corse, le voisin ajaccien a, lui, connu une belle soirée. L'histoire de l'AC Ajaccio est la même depuis le début de la saison. Une passe de Cavalli pour un but de Nicolas Fauvergue. Pour la sixième fois de la saison, la doublette a frappé et, cette fois, c'est Nancy qui en a fait les frais. Dès la 3e minute, les deux hommes se sont connectés pour donner l'avantage aux Corses. Par la suite, Fauvergue s'est mué en passeur pour Oliech pour assurer la victoire aux siens. Du coup, l'ACA remonte à la 10e place, tandis que Nancy manque l'occasion de revenir sur la tête et compte toujours 3 points de retard sur le podium. Un podium que rejoint Sochaux qui n'a pas manqué son rendez-vous. Les hommes d'Echouafni sont sortis du piège niortais et remontent à hauteur de l'ESTAC, troisième, qui joue lundi contre Nîmes. Les Sochaliens ont profité de leur supériorité numérique, pendant la quasi-totalité du match, pour prendre la mesure de leur adversaire du soir. Auteur d'une méchante semelle sur un Gibaud contraint de sortir, Adam Ba a justement été exclu. Les visiteurs ont attendu la deuxième mi-temps pour trouver la faille et la quatrième réalisation de la saison d'Édouard Butin. Pour sa part, Niort descend d'un cran et passe 14e.

  • Laval et Angers remontent

    Les Lavallois sont allés s'imposer sur la pelouse du Havre et reviennent à hauteur de leur adversaire du soir. Les visiteurs peuvent remercier leur attaquant Guirassy qui a inscrit son premier but en pro. C'est à peu près tout pour le match de ce vendredi soir. Au Havre, les choses s'activent plus en coulisses que sur le terrain. Bizeul assurait l'intérim pour Le Havre après que Mombaerts avait quitté le navire et rejoint le Japon. Il n'a pu empêcher le troisième nul consécutif de son équipe en championnat. La véritable information de la soirée, c'est Maillol qui aurait trouvé les 20 millions d'euros qu'il cherche pour reprendre le club. Réponse définitive le 15 décembre prochain et le rendez-vous avec la DNCG. Pour le SCO d'Angers, la soirée a été tout autre puisqu'il revient à cinq points du podium, avant les deux dernières rencontres de cette 17e journée. Malgré une entame de match idéale, les Angevins ont eu très chaud. Charles Diers par deux fois et Sofiane Boufal pensaient avoir mis les leurs à l'abri. C'était sans compter sur de vaillants Orléanais revenus à 3-2 avant la pause grâce à Maah et Sidibe. Mais les visiteurs ont tenu toute la seconde période et sont parvenus à garder leur avantage. Angers se relance après deux matchs sans victoire, tandis qu'Orléans continue de titiller les profondeurs du classement. Les joueurs d'Olivier Frapolli n'ont plus que trois points d'avance sur Châteauroux, premier relégable.

  • Valenciennes et Créteil soufflent, Arles coule

    Sur une pelouse gorgée d'eau, Valenciennes est parvenu à s'imposer face à Châteauroux. L'unique buteur de la rencontre, Poepon, a réalisé un beau numéro pour tromper Bonnefoi. Avec cette victoire, les Valenciennois sont plus proches des premières places que des dernières. Tout l'inverse de Châteauroux qui s'enfonce et passe avant-dernier du championnat. Les Castelroussins se sont fait doubler par Tours. Les Tourangeaux sont allés chercher un nul sur la pelouse de Clermont. Les visiteurs ont ouvert la marque par l'intermédiaire d'Adnane pour son 8e but de la saison. Quelques minutes après, Dugimont est venu égaliser pour Clermont. Un gros début de match, un trou, puis tout s'est excité à la fin. À 20 minutes de la fin, l'inévitable Bergougnoux a permis aux Tourangeaux de prendre l'avantage. Mais Saadi à dix minutes de la fin a permis aux siens de maintenir leur avance de trois points sur leur adversaire du soir et premier relégable. Sous une pluie continue pendant toute la rencontre, Créteil s'est donné un bon bol d'air face à Arles-Avignon et connaît un bond au classement. Les Cristoliens confirment qu'ils vont mieux depuis que Perci assure l'intérim et enchaînent un troisième match de suite sans défaite pour grimper à la 13e place. Les supporters locaux peuvent remercier Lesage et Piquionne, les buteurs de la soirée. Quant aux visiteurs, ça ne va pas mieux. Bon dernier, Arles n'y arrive plus. Vivement 2015.

    ⇒ Résultats et classement de L2

    Par Jean-Guillaume Bayard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Pourquoi seul le premier paragraphe n'est pas en gras ? Les clubs cités ne sont pas dignes de voir leurs performances lues ?
    ça fait du bien aux yeux...
    kim jung kill Niveau : CFA
    aprés l'as Canne Salerno vas réussir a faire couler Arles, se mec doit se retirer du foot a tout jamais sinon je plain les supporter du prochain club qu'il prendra
    Arles-Avignon est bien parti nous descendre en National puis en CFA d'ici 2-3 ans...
    Nietzsche ta mère Niveau : District
    Ça me fait mal au c?ur pour Arles-Avignon ... Le pire c'est qu'on a vraiment une bonne équipe : Delac dans les cages prêté par Chelsea, Givet qui a coupé sa barbe, Bocaly champion de France avec Montpellier, Zebina, Chimbonda en défense (bon ok on flirte avec les 45 ans de moyenne d'âge mais l'expérience merde). Le milieu c'est peut être notre point faible malgré le retour de Psaume, qui nous avait fait monté en Ligue 1 en 2010 grace à son ciseau, on a de jeunes prometteurs comme Maxime Blanc ou Rodriguez mais qui manquent d'expérience. Et devant Mamadou Niang, qui n'est plus le même qu'à Marseille, Larsen Touré et Gino van Kessel (prêté par l'Ajax) ainsi que Hamaar (4 étoiles gestes techniques à FIFA va savoir pourquoi).... Bordel je comprend pas comment on peut être dernier, on a une bonne équipe pourtant !
    l'hiverpoule Niveau : Loisir
    Nietzsche, quel émotion, gardons espoir
    Bocaly est à Arles-Avignon ??? Comment il a pu arriver là-bas ?
    Tout d'accord avec Nietzsche, Arles-Avignon aurait eu une super équipe de L1 6 ans auparavant. Tout va trop vite dans le foot!

    Chateauroux aussi a quelques glorieux anciens (Bonnard, Thil, Roudet), pour les résultats que l'on sait...

    Sinon, Bravo à Tours et Valenciennes! Continuez comme ca! ;)
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Chisnall, le dernier homme
    5 9