Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Liga Sagres
  3. // Présentation
  4. // Porto

Porto, toujours plus haut, toujours plus fort

Moutinho et Rodriguez partis à Monaco? Même pas mal. Porto a réalisé un mercato de génie pour présenter une équipe peut-être encore meilleure que l'année dernière avec un vrai entraîneur, pas un adjoint. Zoom sur l'équipe à prendre dans Football Manager 2014.

Modififié
Le mercato : 9/10

Un mercato du FC Porto est rarement mauvais dans le sens des départs. Vendre deux joueurs pour 60 millions d'euros, en l'occurrence James Rodríguez et Moutinho, serait formidable pour n'importe quel club mais pour Porto, c'est la routine. Bref, Pinto da Costa se remplit les poches, achète des mecs potentiellement encore plus forts que ceux qui viennent de se barrer (si, c'est possible) et s'offre l'entraîneur qui a mené Paços de Ferreira sur le podium de la Liga Sagres la saison précédente. Le tout en soignant le taux de «  lusitanité  » de son effectif. Côté arrivées donc, les Dragons réalisent à n'en pas douter l'un des meilleurs mercatos de ces dernières années. Quintero, Reyes, Ghilas, Josué et Carlos Eduardo, pour ne citer qu'eux, sont des mioches aussi talentueux qu'inconnus dans le reste de l'Europe. Pour le moment. Enfin, et comme le marché des transferts ne ferme que dans trois semaines, rien ne dit que Jackson Martínez ne va pas se faire la malle à Naples ou Manchester United pour 40 millions d'euros. Et dans ce cas-là, perdre un troisième joueur-clé serait une moins bonne affaire.

Coefficient de résistance à l'Amérique latine: 30%

Quintero débarque, Carlos Eduardo débarque, Diego Reyes débarque, toute leur famille débarque...Comme tous les ans, une nouvelle vague venue d'Amérique latine vient se poser sur le sable des côtes de Porto. La nouveauté cette année, c'est que le président Pinto da Costa a décidé d'investir sur quelques Portugais à la demande de son nouvel entraîneur, Paulo Fonseca. Du coup, et malgré le départ de João Moutinho au Nouveau-Portugal, les Dragons sauvent l'honneur de la mère-patrie en enregistrant les arrivées de Lica, Josué ou encore Ricardo (aucun lien avec le gardien de but). Sans oublier que Castro et Varela n'ont pas bougé de l'Estadio do Dragão. Cela dit, la satisfaction du peuple portugais ne devrait pas être très grande puisqu'il est possible qu'aucun de leurs compatriotes ne figure dans le onze type de Fonseca.

La banane: l'arrivée de Bernard

Bernard: « j'aime le FC Porto » , «  Bernard à Porto dans les prochains jours?  » , Bernard: « l'argent ne fait pas tout » . Et comme l'argent ne fait pas tout Bernard se barre au Shakhtar pour remplacer Henrikh Mkhitaryan, alors qu'il a été donné partant pour Porto pendant deux voire trois longs mois. Après une nette domination portista sur le dossier et un partenariat avec la BMG qui aurait permis au club de dépenser deux fois moins d'argent dans cette affaire, ce sont finalement les Ukrainiens qui raflent la mise. Même si rien n'est officiel, Bernard est parti visiter les infrastructures du Shakhtar et la ville de Donetsk après avoir passé un agréable vol dans le jet privé du patron du club. On sait ce que ça signifie. Le plus suspect dans cette histoire, c'est que le FC Porto a l'air de s'en foutre. Et si Paulo Fonseca ne voulait pas du prodige brésilien?


Le portrait-robot :


20% dictateur
5% tatouage (dont 4 sur le seul Lucho)
20% puceau
20% Ordem e progresso
20% Money
10% Temps additionnel
5% Omar da Fonseca


Le type à suivre: Quintero


Un Colombien cache un Colombien qui lui-même cache un autre Colombien. À Porto, c'est comme ça que ça fonctionne depuis l'ère Falcao. El Tigre parti, Jackson Martínez apparaît deux ans plus tard. James Rodríguez se casse? Pas de panique, il y en avait un autre encore meilleur caché quelque part en Italie, chez la plus mauvaise équipe de la Serie A. Quintero, c'est un pied gauche, de la technique, des petits ponts, une frappe de mule et de la vitesse. Et il s'autoproclame également numéro 10. C'est à se demander si le FC Porto n'a pas recruté le docteur Mengele pour créer un robot sur le modèle de James. Outre le Colombien sont à surveiller Nabil Ghilas, Josué et Juan Iturbe. Surtout ce dernier s'il venait enfin à confirmer tout le bien que les Argentins pensent de lui. Enfin, il faudra suivre Steven Defour dont la mission sera de faire oublier João Moutinho.


Ce qui va se passer


Porto va se balader en début de saison en remportant facilement la Supercoupe du Portugal contre Guimarães et en enchaînant branlée sur branlée en Liga Sagres. Tout se passe bien jusqu'au 29 août. Jackson Martínez se tire à Manchester United pour 45 millions d'euros alors qu'il a déjà claqué six buts. Pinto da Costa encaisse l'argent, en garde un peu de côté pour sa brésilienne et dévoile au public son plan B, acheter Óscar Cardozo. Le Paraguayen, donné partant au Fenerbahçe au début du mercato n'a pas trouvé d'acheteur et s'emmerde en équipe B, mais il a les crocs. Et puis les dirigeants du FC Porto ont prouvé que les joueurs en quête de vengeance deviennent souvent les meilleurs (Futre et Deco par exemple). Cardozo confirme cette tendance et balance des caramels à presque tous les matchs. De l'autre côté, Benfica suit le rythme grâce à son armada serbo-espagnole mais perd le premier classico de la saison 3-2 sur un hat-trick de Cardozo sur pénalty. En Ligue des champions, tout se passe bien pour les hommes de Paulo Fonseca qui se retrouvent de nouveau dans la même poule que le PSG. Cette fois-ci, ils tapent les Parisiens au Parc pour lancer la crise de novembre en beauté. Ils retrouvent Benfica en finale de la Ligue des champions après avoir éliminé le Shakhtar -prends-ça Bernard-, le Borussia Dormund et le FC Barcelone. Les Lisboètes mènent 1-0 à la 89e minute. Fonseca fait alors entrer Kélvin qui égalise à la 96e. Prolongations. Rien ne se passe jusqu'à la 120e minute et ce tir a priori dégueulasse de Quintero de 30 mètres. Artur se troue, 2-1. Porto gagne la Ligue des champions à la Luz et permet à Pinto da Costa de réaliser son plus grand fantasme. Le président portista descend de la tribune présidentielle à poil en faisant des bras d'honneurs à tous les supporters benfiquistas. Complètement fou. Sans parler de la coupure de courant en pleine remise de trophée.

La banderole:

« Ici est tombé Jésus.  »

La chanson :

Booba - Du biff

Vidéo


Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures La drôle de liste d'invités de la finale 17
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 55 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique
À lire ensuite
Lyon, la lutte déclasse