1. //
  2. // Liga Sagres
  3. // Présentation
  4. //

Porto, toujours plus haut, toujours plus fort

Moutinho et Rodriguez partis à Monaco? Même pas mal. Porto a réalisé un mercato de génie pour présenter une équipe peut-être encore meilleure que l'année dernière avec un vrai entraîneur, pas un adjoint. Zoom sur l'équipe à prendre dans Football Manager 2014.

10 18
Le mercato : 9/10

Un mercato du FC Porto est rarement mauvais dans le sens des départs. Vendre deux joueurs pour 60 millions d'euros, en l'occurrence James Rodríguez et Moutinho, serait formidable pour n'importe quel club mais pour Porto, c'est la routine. Bref, Pinto da Costa se remplit les poches, achète des mecs potentiellement encore plus forts que ceux qui viennent de se barrer (si, c'est possible) et s'offre l'entraîneur qui a mené Paços de Ferreira sur le podium de la Liga Sagres la saison précédente. Le tout en soignant le taux de «  lusitanité  » de son effectif. Côté arrivées donc, les Dragons réalisent à n'en pas douter l'un des meilleurs mercatos de ces dernières années. Quintero, Reyes, Ghilas, Josué et Carlos Eduardo, pour ne citer qu'eux, sont des mioches aussi talentueux qu'inconnus dans le reste de l'Europe. Pour le moment. Enfin, et comme le marché des transferts ne ferme que dans trois semaines, rien ne dit que Jackson Martínez ne va pas se faire la malle à Naples ou Manchester United pour 40 millions d'euros. Et dans ce cas-là, perdre un troisième joueur-clé serait une moins bonne affaire.

Coefficient de résistance à l'Amérique latine: 30%

Quintero débarque, Carlos Eduardo débarque, Diego Reyes débarque, toute leur famille débarque...Comme tous les ans, une nouvelle vague venue d'Amérique latine vient se poser sur le sable des côtes de Porto. La nouveauté cette année, c'est que le président Pinto da Costa a décidé d'investir sur quelques Portugais à la demande de son nouvel entraîneur, Paulo Fonseca. Du coup, et malgré le départ de João Moutinho au Nouveau-Portugal, les Dragons sauvent l'honneur de la mère-patrie en enregistrant les arrivées de Lica, Josué ou encore Ricardo (aucun lien avec le gardien de but). Sans oublier que Castro et Varela n'ont pas bougé de l'Estadio do Dragão. Cela dit, la satisfaction du peuple portugais ne devrait pas être très grande puisqu'il est possible qu'aucun de leurs compatriotes ne figure dans le onze type de Fonseca.

La banane: l'arrivée de Bernard

Bernard: « j'aime le FC Porto » , «  Bernard à Porto dans les prochains jours?  » , Bernard: « l'argent ne fait pas tout » . Et comme l'argent ne fait pas tout Bernard se barre au Shakhtar pour remplacer Henrikh Mkhitaryan, alors qu'il a été donné partant pour Porto pendant deux voire trois longs mois. Après une nette domination portista sur le dossier et un partenariat avec la BMG qui aurait permis au club de dépenser deux fois moins d'argent dans cette affaire, ce sont finalement les Ukrainiens qui raflent la mise. Même si rien n'est officiel, Bernard est parti visiter les infrastructures du Shakhtar et la ville de Donetsk après avoir passé un agréable vol dans le jet privé du patron du club. On sait ce que ça signifie. Le plus suspect dans cette histoire, c'est que le FC Porto a l'air de s'en foutre. Et si Paulo Fonseca ne voulait pas du prodige brésilien?


Le portrait-robot :


20% dictateur
5% tatouage (dont 4 sur le seul Lucho)
20% puceau
20% Ordem e progresso
20% Money
10% Temps additionnel
5% Omar da Fonseca


Le type à suivre: Quintero


Un Colombien cache un Colombien qui lui-même cache un autre Colombien. À Porto, c'est comme ça que ça fonctionne depuis l'ère Falcao. El Tigre parti, Jackson Martínez apparaît deux ans plus tard. James Rodríguez se casse? Pas de panique, il y en avait un autre encore meilleur caché quelque part en Italie, chez la plus mauvaise équipe de la Serie A. Quintero, c'est un pied gauche, de la technique, des petits ponts, une frappe de mule et de la vitesse. Et il s'autoproclame également numéro 10. C'est à se demander si le FC Porto n'a pas recruté le docteur Mengele pour créer un robot sur le modèle de James. Outre le Colombien sont à surveiller Nabil Ghilas, Josué et Juan Iturbe. Surtout ce dernier s'il venait enfin à confirmer tout le bien que les Argentins pensent de lui. Enfin, il faudra suivre Steven Defour dont la mission sera de faire oublier João Moutinho.


Ce qui va se passer


Porto va se balader en début de saison en remportant facilement la Supercoupe du Portugal contre Guimarães et en enchaînant branlée sur branlée en Liga Sagres. Tout se passe bien jusqu'au 29 août. Jackson Martínez se tire à Manchester United pour 45 millions d'euros alors qu'il a déjà claqué six buts. Pinto da Costa encaisse l'argent, en garde un peu de côté pour sa brésilienne et dévoile au public son plan B, acheter Óscar Cardozo. Le Paraguayen, donné partant au Fenerbahçe au début du mercato n'a pas trouvé d'acheteur et s'emmerde en équipe B, mais il a les crocs. Et puis les dirigeants du FC Porto ont prouvé que les joueurs en quête de vengeance deviennent souvent les meilleurs (Futre et Deco par exemple). Cardozo confirme cette tendance et balance des caramels à presque tous les matchs. De l'autre côté, Benfica suit le rythme grâce à son armada serbo-espagnole mais perd le premier classico de la saison 3-2 sur un hat-trick de Cardozo sur pénalty. En Ligue des champions, tout se passe bien pour les hommes de Paulo Fonseca qui se retrouvent de nouveau dans la même poule que le PSG. Cette fois-ci, ils tapent les Parisiens au Parc pour lancer la crise de novembre en beauté. Ils retrouvent Benfica en finale de la Ligue des champions après avoir éliminé le Shakhtar -prends-ça Bernard-, le Borussia Dormund et le FC Barcelone. Les Lisboètes mènent 1-0 à la 89e minute. Fonseca fait alors entrer Kélvin qui égalise à la 96e. Prolongations. Rien ne se passe jusqu'à la 120e minute et ce tir a priori dégueulasse de Quintero de 30 mètres. Artur se troue, 2-1. Porto gagne la Ligue des champions à la Luz et permet à Pinto da Costa de réaliser son plus grand fantasme. Le président portista descend de la tribune présidentielle à poil en faisant des bras d'honneurs à tous les supporters benfiquistas. Complètement fou. Sans parler de la coupure de courant en pleine remise de trophée.

La banderole:

« Ici est tombé Jésus.  »

La chanson :

Booba - Du biff

Youtube


Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
broly1236 Niveau : DHR
Pinto da Costa et Jorge Mendes sont mes héros , des p*tain d'escrocs de haut de gamme
J'ai dans l'idée que la personne qui a écrit cet article n'est pas un grand fan du FC Porto et que ça la démange d'envoyer la grosse artillerie à chaque "Pinto da Costa".
Ultrabenfica Niveau : Loisir
Comment un mec pro porto peut écrire un article pour promouvoir sa paroisse !! Un seul mec qui écrit des article sur le foot portugais et avec une telle prise de position !!!
Si cela ce passe comme ça c'est moi qui fait le tour du stade !!
Oui bon recrutement mais ce n est que des match amicaux !! Attendez la supercoupe ce doit tout sera différent !!
Et je crois plus à un recrutement serbo fait par o glorioso !!!
KarlHeinz Niveau : DHR
En tout cas, respect à la légendaire cellule recrutement du FC Porto qui doit être la meilleure au monde.
Ha du B2O pour le réveil... nouveau slogan de So foot "Ici que de la frappe , du biffe et de la chatte"
Perso, je trouve le recrutement pas mal mais ça ne mérite pas un 9/10 ca va bientôt faire 2 ans qu'on voit qu'il manque de la percussion sur les côtés ( varela fait un bon match sur 3 ), il manque un grand ailier gauche, parce que lica est pas au niveau...
Robin Van Ciboulette Niveau : District
Je comprends pas trop le 9/10 pour le recrutement honnêtement là, perdre tes 2 meilleurs joueurs pour les remplacer par 4 jeunes inconnus, aussi talentueux soient-ils, faut m'expliquer en quoi l'équipe gagne en qualité.
"perdre tes 2 meilleurs joueurs pour les remplacer par 4 jeunes inconnus, aussi talentueux soient-ils, faut m'expliquer en quoi l'équipe gagne en qualité."

Ici c'est Porto ! Donc ce qui parait irréaliste pour n'importe quel club, semble normale pour ce club.
C'est vrai que l'attente est grande cette saison, surtout en LDC car la défaite de la saison passée face à Malaga n'est pas passée et a surement coûté la place à VP.

Les matchs de préparation ont donné le ton, le nouveau coach prônant un peu le même schéma qu'AVB, pressing agressif très haut, jeu sur les cotés, défense assez haute.

Sur les joueurs, Quintero semble avoir un plus, Iturbe devra prouver toutes les éloges et attentes placées en lui.

L'équipe et le discours/tactique du coach sont très intéressants, manque plus qu'à le prouver sur le terrain !
Et Hector Herrera on en parle pas?
C est quand même un très grand talent et un gros coup pour Porto!!!
Sinon comme Iturbe il y a Atsu qui doit confirmer tout le bien qu on pense de lui et enfin devenir un titulaire.
En tout cas si.ca prend cette équipe peut faire très mal!!!
c'est vraiment fort de perdre régulièrement ses meilleurs joueurs en restant compétitif en championnat et en europe,tout en produisant du beau jeu.
et question business,ils sont au top,parvenant toujours à vendre leurs joueurs aux meilleurs prix.
exemple lucho,acheté une misère,vendu a peu prés 25 M et récupéré pour 2M,2 ans plus tard.
ballon d'or du recrutement:porto
el comandante Niveau : District
Carlos Eduardo sera sûrement prêté. Diego Reyes sera très certainement barré par Mangala et Atsu sera vendu ce mercato ci.
Hector Herrera, champion olympique avec le Mexique, pourra par contre prétendre avec Josué, jeune prometteur, au poste de Moutinho avec Defour.
N'oublions pas l'arrivée aussi de Ghilas l'algérien qui a fait une bonne pré-saison.
Ce soir finale de supercoupe contre Guimaraes pour peut etre une nouvelle victoire.
Une des plus grandes institutions du football européen, tout simplement.
Message posté par broly1236
Pinto da Costa et Jorge Mendes sont mes héros , des p*tain d'escrocs de haut de gamme


du biff du du biff (falcao)c'est nous qui la vendons (Pinto da Costa et Jorge Mendes ) c'est toi qui la snif (monaco)...
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
J'adore ce club, pour sa politique de recrutement et son professionnalisme dans ce domaine.

Attention au petit Kelvin, un diamant brut.
Black Pigeon Niveau : District
Ici est tombé Jesus....gros kiff ^^
C'est vrai qu'ils ont le sens du business!
Une politique économique exemplaire facilité par le language commun avec le Brésil notamment...

En France c'est plus ou moins la même chose avec les Africains sauf que par contre nous on sait pas vendre hormi Sadran (Toulouse) lui il parrait qu'il est pire que les Syriens ;)
Porto une politique exemplaire? Il faut suivre le foot portugais pour en connaitre les dessous, et le FCP n'a nullement une politique exemplaire, surtout pas en dehors du terrain avec achats de matchs, corruption, détournements d'argent, menaces etc..
Même dans le recrutement, ils usent des manières peu catholiques
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lyon, la lutte déclasse
10 18