1. //
  2. // 7e journée
  3. // Toulouse/OM (1-1)

Michy empêche l'OM de sombrer

Longtemps apathique, l'OM repart avec le point du match nul au terme d'une rencontre techniquement limitée. Et peut remercier Michy Batshuayi, sorti du banc pour sauver une équipe en grande difficulté.

Modififié
7 41

Toulouse FC - OM
(1-1)

Braithwaite (67') pour Toulouse FC , M. Batshuayi (90') pour Marseille.


Les soirs se suivent, mais ne se ressemblent guère. Dimanche, pour son choc face à l'OL, Marseille avait vécu une partie bouillante. Entre coups de sang, ambiance délétère en tribunes, et polémiques de fin de match, la rencontre entre les deux Olympiques a accouché, tout jugement moral mis de côté, du plus grand spectacle depuis le début de la Ligue 1. Mais le karma étant implacable, l'opposition face au TFC a proposé tout l'inverse. Entre manque d'impact, ambiance au point mort, et bilan dramatique en fin de match, le duel a manqué de folie pour un OM remanié, mais surtout inquiétant. Car en concédant une 4e défaite en sept matchs, les hommes de Michel confirment leurs soucis à maintenir un niveau de performance acceptable. Heureusement, Michy est toujours là.

Changements nocifs


D'entrée, la composition affichée par Michel n'incite pas à l'optimisme. Michy et Mendy sortis pour Ocampos et De Ceglie, Manquillo pour Isla, l'OM se pare de ses couleurs de Ligue Europa pour affronter le TFC. Un manque de respect ? Peut-être juste un manque de profondeur de banc qui oblige le technicien espagnol à faire tourner. Fébriles, les Marseillais débutent d'ailleurs la partie en laissant le TFC de Ben Yedder s'emparer du ballon. Certes, les offensives ne sont pas encore de sortie, mais l'OM tremble tout de même lorsque Mandanda, par deux fois, laisse s'échapper le cuir de ses pieds. Par chance, la passe en retrait de Rekik frôle le montant droit, mais le ton est donné. Si l'OM reprend en effet la possession du ballon, la justesse technique, elle, est toujours absente des débats. Aux centres de De Ceglie, qui semble traîner derrière lui une caravane remplie de Valérie Damidot, succèdent ceux d'un Cabella apathique. Ocampos, trouvé de rares fois en profondeur, peine à se défaire de la charnière toulousaine, dont la relance laisse toutefois à désirer. De ce chassé-croisé maladroit, rien ne sort, si ce n'est Lassana Diarra, toujours impérial, et coupant à lui seul les rares tentatives toulousaines. Et à la mi-temps, un sentiment gagne le spectateur : l'ennui, implacable comme un frisottis de Nkoudou.

Expulsions en pagaille


Visiblement secouées à la mi-temps, et conscientes des faiblesses adverses, les deux équipes tentent alors leur chance à coups de grandes frappes des 25 mètres. Sans conviction, sans talent non plus. Longue route vers un sommeil qui tend les bras, qui va pourtant trouver de quoi dévier, sur un coup franc toulousain. Après deux allers-retours, dans la surface, le ballon revient sur Reggatin, qui frappe et trouve la déviation de Braithwaite pour finir sa course au fond des filets. Presque logique tant l'OM déjoue à l'image de Nkoudou. Mais dans cet océan de médiocrité, un homme va réveiller les débats : l'arbitre. À peine entré en jeu pour tenter de dynamiter son couloir, Mendy est immédiatement expulsé pour une faute en tant que dernier défenseur. Quelques instants plus tard, c'est Moubandje qui, pour un deuxième jaune, quitte ses partenaires. Même sort pour Yago, coupable d'un dégagement raté dans les pieds marseillais. Le temps pour Michy Batshuayi, entré en jeu, de montrer qu'un vrai attaquant est un attaquant qui sait jouer le pivot, et de fusiller le portier toulousain d'une frappe croisée. Dix minutes de débride dans un match fermé, mais qui aurait pu basculer sur un ultime rush de Braithwaite, ou sur une dernière contre-attaque olympienne. Comme un symbole, c'est d'un centre mal ajusté qu'elle a accouché. Sacrée soirée…

Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'était limite une purge ce match, y'a juste les 15 dernières minutes pour sauver les apparences.
De Ceglie m'a l'air un peu trop lourd, de l'autre Isla n'a pas assez reçu de ballons offensifs pour se mettre en valeur.
Cabella, c'est une horreur pour l'instant.
Je trouve Nkoudou un peu trop brouillon, mais il a une grosse envie et c'est par lui que le jeu offensif a bougé.
Lass toujours aussi à l'aise. Sinon, le jeu offensif était très lent.
Je n'ai rien contre Michel, mais qu'est ce que j'aurai aimé voir cette équipe coaché par Bielsa.
Merci Michy qui sauve cette équipe d'un naufrage, que c'est laborieux dans l'animation offensive. La qualité des ailiers est très inquiétante ainsi que celle des doublures latérales, c'est pas une mauvaise fin de mercato on nous dit, on verra par la suite mais je ne suis pas confiant. J'espère que Michel va tenter Cabella en 10, sur les ailes c'est pas possible.
J'en veux même à Lass sur sa passe tellement il surclasse cette équipe. Heureusement qu'il est la parce que qu'est ce que je me fais chier (Guingamp, Lyon , Toulouse).
L'année dernière il manquait Diarra en assurance tout risque pour permettre le jeu de Bielsa avec plus de sérénité... je le regrette de plus en plus.
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Règle numéro 1 du parieur combiné ligue 1: ne jamais parier pour ou contre Marseille. JAMAIS.

(Oui, j'ai le seum, j'avais parié pour eux, et cet ultime contre-offensive foirée a trois contre un m'a foutu les boules).
Note : 26
"Peut être juste un manque de profondeur de banc qui oblige le technicien espagnol à faire tourner."

Dites-moi si je me plante, mais quand on peut faire tourner, c'est qu'on a la profondeur de banc, non ?
90 minutes de parodie de football.

On a clairement assisté au plus mauvais match de l'ère Michel, malgré l'égalisation, c'était bien pire qu'à Guingamp, où on avait surtout été pas vernis.

La ligne d'attaque a été indigente, Lass s'est effondré à l'heure de jeu après une première période de haute volée, et en plus, on perd Lass' alors que son remplaçant a surtout montré qu'il n'était pas au niveau. Heureusement qu'on est tombé sur une équipe médiocre en face, parce que contre pas mal de monde on aurait pu en prendre 3.

Le but de Michy est un petit miracle, qui permet de prendre quand même un point, mais ça reste hyper décevant.
motherfucker Niveau : CFA
je n'ai pas vu le match, quelqu'un peut me décrire l'action sur laquelle mendy se fait expulser ?
Gros wtf cette fin de match. Ce festival de cartons, entre le caméo de Mendy et les deux rouges toulousains qui ont suivi (que je trouve vraiment saveurs), Gautier s'est donné en spectacle.
Enfin, on va pas se plaindre parce qu'avant ça c'était quand même bien à chier le reste de ce match.
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
En ce moment, c'est la foire aux vins, du Rouge pour tout le monde !
Message posté par .Pelusa.
et en plus, on perd Lass' alors que son remplaçant a surtout montré qu'il n'était pas au niveau.


Pas Lass', Mendy. Sorry.
nyakichan Niveau : CFA2
Sur la page d'accueil il a bien changé Lass !
Message posté par motherfucker
je n'ai pas vu le match, quelqu'un peut me décrire l'action sur laquelle mendy se fait expulser ?


Un toulousain part seul vers le but, Mendy le retient par le maillot.
Comme je le pensais déjà le 31 au soir, cette saison va être longue, très longue. Si on finit dans les 5 premiers, ça sera déjà pas mal.

Il m'arrive de le défendre mais quand on fait un mercato au rabais à ce point, on ne peut pas avoir des ambitions.

Ce soir :
Mandanda : toujours aussi nul avec son jeu au pied, ça en devient pathétique.
De Ceglie : assez insignifiant dès qu'il dépasse sa ligne médiane.
Isla : n'en parlons pas, a-t-il centré au moins ?
Rekik : il est bon balle au pied ainsi que dans le relance, le problème, 2 mois après son arrivée, il ne sait toujours pas se positionner par rapport à Nkoulou, c'est con pour un défenseur central.
Nkoulou : toujours dans la dilletante, je sais pas combien de buts il va finir par nous couter.
Barada : il devrait simplement se contenter de jouer 8. Dès qu'il arrive dans les 30 mètres adverses, c'est pitoyable, il est tellement peu vif qu'il ne sert plus à grand chose. Et oui, je maintiens ce que je dis, même après sa passe décisive pour Michy. On se questionnait sur la régularité de Payet, Barada, c'est même pas un bon match sur 5.
Nkoudou : il fait des appels, il prend la profondeur. Jusque là, ça va. Mais dès qu'il touche le ballon, il le perd, c'est con hein ?
Ocampos : n'en parlons même pas, je ne sais même pas si il y a ballon qu'il n'a pas perdu.
Cabella : je continue de penser que sur l'aille, il sert à rien, je veux le voir dans l'axe.

Conclusion : Sans Mendy et Manquillo, on a personne sur les ailles. Le seul aillier plutôt "correcte", c'est Alessandrini et c'est simplement qu'il sait se montrer décisif parce qu'il sinon il ne sert à rien dans le jeu.

Le fait de ne pas avoir pu signer le 31 un second avant-centre ainsi qu'un aillier de qualité nous sera préjudiciable tout au long de la saison.

Je crois que si j'étais directeur sportif à l'OM, au premier mercato, je garderais seulement Mendy, Rekik, Nkoulou, Manquillo, Diarra, Silva, Cabella, Alessandrini et Michy, et je jarterais tout le reste.
Note : 4
Match très très moyen d'un côté comme de l'autre. Beaucoup d'errances techniques et tactiques de part et d'autre. Michel a voulu réessayer un coup « à la Groningue », force est de constater qu'il s'est bien chié dessus. Indigence totale de l'équipe, il n'y à qu'à regarder le début de match de Nkoulou ou Mandanda…

J'ai mal à « mon » OM comme on dit…C'est bien beau d'en passer 4 à Bastia et 6 à Troyes si c'est pour faire ça derrière. Les joueurs sont mauvais dans un ensemble pas foufou jusqu'ici. De Ceglie est franchement mauvais.

L'arbitrage est franchement pas fameux ce soir, avec les deux contacts dans la surface toulousaine en première mi-temps. Bon au moins la bonne nouvelle c'est que Mendy devrait jouer le match au Parc en étant suspendu contre Angers.

Putain que l'OM va mal quoi. Même Diarra s'est laissé aller au cours du match, c'est dire.

Heureusement que Michy marque, pour lui comme pour nous ce soir, mais le spectacle technique du match de ce soir m'a attristé au plus haut point. Par respect pour les oreilles chastes, je n'évoquerai même pas cette dernière action honteuse quand on peut sauver son cul avec autant de bol.

Cet OM me fait mal au cœur et aux yeux. Avec une équipe de ce niveau et avec les points pris par les autres équipes, on va jouer le milieu de tableau. Avec ce qui s'est passé le WE dernier, on va se taper un plan visant à limiter les groupes de supporters. Les joueurs prêtés pour un an vont se casser et le club pourra être vendu.
Bon, après, ça fait quand même deux matches de suite où on réussit à sauver une situation compliquée, ça fait grandir l'équipe. Mais il faut apprendre à ne pas se mettre dans ces situations. On a du faire un seul tir cadré de tout le match, l'équipe a eu un mal de chien à se mettre dans le bon sens, et j'en viens presque à regretter Alessandrini qui, au moins, prend des initiatives.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
J'aurais aimé avoir un ralenti de la seconde perte de L.Diarra alors que le score était de 1-0 (vers le côté gauche du terrain,à environ 22 mètres) et qu'il se fait contrer.L'arbitre siffle une faute sur lui.Le diffuseur ne propose pas de ralenti...COMME PAR HASARD.
Arrête de faire tourner Michel !! De ceglie, isla sont vraiment mauvais. Ces transferts sont vraiment douteux. Je doute que la cellule recrutement de Marseille aie supervisé de tels joueurs.
Le jeu a été décousu et sans liant entre les lignes. Barrada a fait un très bon match même si il devrait jouer plus haut.
Les gens critiquent le fait que les supporters Marseillais aient mis Bielsa plus haut que tout, et que malgre son depart, qui soyons honnête nous a quand meme mis dans une petite merde, on continue a l'adorer. Mais des matches comme ca y en avait pratiquement jamais l'an passe. La repetition des efforts aux entrainements qui grillent les joueurs et qui leur fait tout bobo, bah ca ferait peut etre que Rekik et Nkoulou s'entendent bien, que lass ne soit pas tout seul, qu'on sache jouer sans Michy..

On a ete pourri gate avec Bielsa, c'etait beau, c'etait fou. Maintenant on revient plus a ce qu'on connaissait avant. L'equipe reste talentueuse et on joue un football plutôt offensif, mais c'est moins bien fait et y a quand meme de sacre purges depuis le debut du championnat..
Toulousain Niveau : DHR
À quand les matchs de 85minutes !!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 41