1. // Coupe du Roi
  2. // Finale
  3. // Barça-Alavés (3-1)

Messi plonge le Barça dans les bras du Roi

Emmené par un Lionel Messi une nouvelle fois divin, le FC Barcelone succède à lui-même au palmarès de la Coupe du Roi après une victoire contre un Deportivo Alavés valeureux (3-1). Une cerise savoureuse sur ce gâteau barcelonais pour le départ de Luis Enrique.

Modififié

FC Barcelone 3-1 Deportivo Alavés

Buts : Messi (31e), Neymar (44e) et Alcácer (45e+2) pour le Barça // Theo Hernández (33e) pour Alavés

L’histoire retiendra que le dernier match de l’histoire du Vicente-Calderón se sera faite sans l’Atlético de Madrid, hôte du stade depuis sa création en 1966. Une année où l’Angleterre devenait championne du monde, où les Beatles offraient à leurs fans un dernier concert en tournée à San Francisco et où l’Argentine subissait un coup d’État initié par le général Juan Carlos Onganía. 51 ans plus tard, les temps ont changé et les classiques divergent. L’Angleterre est championne du monde des transferts à gros sous, Phil Collins poursuit sa tournée Not Dead Yet à Paris le mois prochain et l’Argentine vit sous le joug d’une dictature imposée par un homme : Lionel Messi. Condamnée à 21 mois de prison par la justice espagnole, La Pulga suit sa propre loi dans les faits. Sur le côté droit de l’attaque barcelonaise, Messi reçoit la balle et se défait de cinq joueurs comme des quilles de bowling avant de servir Paco Alcácer pour un strike de qualité. L’arbitre s’apprête à siffler la fin de la première période que le Barça file déjà vers sa troisième coupe d’Espagne consécutive. Merci Messi.

Parole aux gauchers


Le match commence avec l’hymne espagnol, chanté par la moitié d’un stade, sifflé par l’autre. Les forces identitaires se font face en tribunes, comme sur le terrain, où Marcos Llorente, madridista prêté chez Alavés, se heurte au duel aérien avec Javier Mascherano. Le crâne maculé de sang, El Jefecito s’en sort plus sonné que son vis-à-vis et cède sa place à André Gomes. Une triste fin de saison pour l’homme multifonctions des maux blaugrana, qui jouait peut-être là son dernier match sous le maillot culé. Llorente enfile quant à lui un filet à viande sur la tête pour le reste du match et serre les dents mieux que Piqué ne sert le jeu. Sur une erreur de relance, Shakiro offre la possibilité à Ibaí Gómez de faire passer un premier test à Jasper Cillessen. Manchot de qualité, le portier batave manque de peu de faire rentrer la balle dans son propre but après que celle-ci a touché le poteau. Un coup de chaud pour les socios du Barça, que Messi s’apprête à rafraîchir d’un velouté du gauche en une-deux avec Neymar (31e). Où est la concurrence ? Pas si loin.

Deux minutes après cette sublime ouverture du score du quintuple Ballon d’or, Theo Hernández envoie un coup franc létal dans la lucarne du spectateur Cillessen (33e). Alavés fait son retour sur le devant de la scène, et les Barcelonais commencent à s’impatienter, à l’image de Messi, sans cesse pris à partie par la défense basque. Qu’à cela ne tienne, le génie à la barbe rousse va attendre le moment propice pour frapper fort. D’une, il emmène toute la défense adverse d’un crochet du gauche pour servir André Gomes, esseulé côté droit. Le centre de l’entrant, plutôt bon ce soir, trouve Neymar au second poteau pour voir le Més que reprendre de l’avance au tableau d’affichage (44e). De deux, il met au supplice une défense essoufflée avant la pause et punie par la frappe croisée d’Alcacér. Deux buts du Barça en trois minutes, la Messi dite.

Alavés et à l’envie


Mis en confiance par le savoir-faire de son diamant, le Barça se relance dans le second acte sans trop forcer son talent. Un peu à l’image de cette saison, il laisse toujours une once d’espoir à son opposant de revenir dans la partie. Ibaí Gómez envoie un coup franc très tendu juste au-dessus du but. Pas de quoi fouetter un chat, mais de quoi inciter Messi à se mettre à nouveau en évidence. À la suite d'un habile râteau d’Andrés Iniesta, l’esthète argentin adresse un subtil centre à destination de Paco Alcacér non conclu par ce dernier. Revenir avec un titre en Catalogne est une obligation pour le club sous peine de connaître une saison blanche, même si Alavés ne démérite pas. Deyverson oblige Cillessen à un arrêt peu académique devant son but, mais plus le temps tourne, plus les Babazorros commencent à s’inquiéter de voir leur équipe incapable de revenir au score. Non, l’envie ne fait pas tout. Le talent compte aussi. Et Messi le sait mieux que personne.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

gaucherforever Niveau : CFA2
La consolante pour le Barça...
Place a la saison 20016-2017 à présent.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Hahahaha

La Coupe du Roi, le gode fétiche du Barça, :)))
1 réponse à ce commentaire.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
mascherano latéral droit se blesse et est remplacé par... Andres Gomes.c'est ce poste de latéral qui coûte le championnat. alcacer a chaque fois qu'il est titulaire, il fait le boulot. c'est pas Suarez mais ça va.encouragent pour la saison prochaine.content de revoir Vidal.au mercato,un latéral droit,un défenseur central pour remplacer masche,Sergi Roberto revient au milieu prendre la place d'iniesta.Turan remplacer pas deulofeu,plus de temps de jeu pour D.Suarez,une seconde chance pour digne et gomes,out rafinha,Mathieu.avec cette coupe,le minimum est fait.
A mon avis Sergi il faut le garder dans un role de super sub polyvalent qui peut rentrer partout au milieu et qui peut rentrer ailier droit ou au pire des cas en latéral.

Il faut recruter un très gros poisson en relayeur pour anticiper le petit déclin de Andrés et anticiper au cas où Denis et Gomes floppent l'an prochain.

Pour le reste je suis d'accord, il faut clairement prendre 1 latéral droit pour mettre ce poste en concurrence avec Aleix Vidal. Par contre si Mascherano part, c'est pas 1 mais 2 défenseurs centraux qu'il nous faut. On a que Umtiti ou Piqué, il faut doubler.
1 réponse à ce commentaire.
Une bonne note finale qui ne masque pas l'arrière goût amer de cette saison qui ressemble plus à un gâchis qu'à une fin de cycle.

A voir la saison prochaine, mais faudra un effectif vraiment complet et tous au niveau, car ça m'étonnerait pas que certains, saison pré coupe du Monde oblige, s'économise un peu.
Je le vois comme ça ici.

De toute façon la dernière qu'on nous a annoncé en fin de cycle en 2013 et 2014 (après 2013 : défaite Bayern 4-0 et 0-3 en demies de LDC // 2014 : on se fait piquer la Liga à la dernière journée), l'année d'après on a fait un quintuplé donc bon...

Par contre on a vraiment pas le droit à l'erreur sur ce mercato, c'est un moment charnière qui va conditionner les 2/3 prochaines années. On a qlques cadres en perte de vitesse ou en manque de concurrence pour les bouger, on a des paris qui n'ont pas été tous payants, on a pas le droit de se rater cet été.
aussi* (et pas ici, pardon)
dernière fois*

Désolé pour le double post, frustrant de pas pouvoir édit et j'ai la flemme de me relire à chaque fois!
Ce commentaire a été modifié.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
[...] A voir la saison prochaine [...]

Avant, il faudra "survivre" à l'ambiance qui s'annonce lors des mois à venir: pas de guerre civile... Mais pas loin quand même, :(.

NB: La fin de cycle... C'est le cycle de Messi. Tant qu'il y "sera", il vaut mieux laisser ledit leivmotiv aux "autres", ;)))
3 réponses à ce commentaire.
Genesio et Wenger qui accueillent Gomes dans le club des mecs qui se sauvent sur la fin, l'escroc putain.
André Gomes mérite une autre chance avec un nouveau coach qui va responsabiliser et impliquer les gars différemment et ça peut être positif pour lui.

Enrique l'a énormément utilisé mais il l'a aussi envoyé au gouffre bon nombre de fois et ça l'a clairement pas mis en confiance tout au long de la saison (notamment le clasico aller, André Gomes coute la victoire avec 60 minutes totalement consternantes pendant lesquelles le Barça a joué avec un boulet dans le 11). Au lieu d'une montée en puissance, le gars s'est liquéfié petit à petit malgré quelques matchs corrects contre des équipes en bois de Liga.

Sa saison n'est guère réjouissante mais c'est pas en 1 an qu'on tire des enseignements définitifs donc Vamos Andresito, travaille bien pendant l'été, reviens nous en forme et donne tout (surtout si tu veux pas rater le Mondial au passage).
À quel moment je dis qu'il doit jacter?
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Ça va être dur pour toi de pouvoir "justifier André Gomes", hehehe.
"des mecs qui se sauvent sur la fin"

Désolé si y a mésentente mais pour moi ça veut dire implicitement qu'il aurait dû ou doit dégager.
@Pepèrearnaud : désolé l'ami je suis pas sûr d'avoir compris!

Mais en tout cas s'il faut un avocat pour le pauvre André Gomes sur Sofoot, je me dévoue pour le défendre (du moins jusqu'à l'année prochaine, après s'il flop encore, je le dézinguerai dans les règles haha).
J'espère que tu as tellement raison.
Honnêtement, je n'ai rien contre ce bougre, mais au vu des matchs qu'il a fait, il n'a clairement pas le niveau pour jouer au Barça.

Après, il est clair qu'il n'a pas montré plus de 20% de ce dont il est capable. Suffit d'entendre Illaramendi parlait du manque de confiance et des désastres que ça peut causer chez un joueur pour se rendre compte que Gomes est loin de jouer son meilleur football.

La question c'est donc de savoir pourquoi il a les genoux qui tremblent dès qu'il rentre sur la pelouse. Est-ce que c'est les affreux Messi-Neymar-Suarez qui ne responsabilisent pas assez les autres au point de leur donner le sentiment d'être des merdes ? Parce que quand on voit le début de match d'hier, c'est criant de voir à quel point le jeu ne repose QUE sur Messi et Neymar (et dans une moindre mesure Iniesta). A partir du moment où le Barça mène (et que Gomes puis Alcacer sont décisifs), ça va de suite mieux.

Je pense aussi que Valverde doit surtout "responsabiliser et impliquer les gars différemment", et peut être aussi expliquer aux 3 de devant que le salue ne passera pas par autre chose que le collectif. A 3, tu ne peux pas vaincre, en témoigne cette saison en C1.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
@Ginobili131

Non, c'est juste qu'André Gomes a été une des cibles récurrentes blaugrana de la saison. D'où la difficulté de la(ta) tâche, :). Tout comme pour Mathieu, Douglas à l'époque, Digne, etc.
Ce commentaire a été modifié.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
@saviola

Quand ton club recrute André Gomes, il faut d'abord prendre en ligne de compte:
1. Le profil (réel) du joueur (parcours, évolution, rendement, etc.)
2. Le contexte duquel il provient et le contexte dans lequel il se plonge.

Et là, tu vois clairement pourquoi il fait tâche... Mais tu comprends aussi que cela ne sert à rien à être lapidaire à son égard. Comme pour pas mal de joueurs ayant joué au Barça.

Perso, je m'attendais à ce 20%? Non, bien évidemment. Mais qu'il aurait (beaucoup de mal)? Oui.
8 réponses à ce commentaire.
Ronnie Gerrard Niveau : District
Quand tu vois Theo Hernandez, tu te dis que le type aurait pu devenir la doublure parfaite de Jordi Alba mais non il semblerait qu'il aille faire la doublue de Marcelo... Je suis curieux de voir ce qu'il va se passer à partir de lundi! Je pense que Valverde (si vraiment il s'agit de lui) est un pragmatique et qu'il sait mieux ce qui cloche et manque à cet effectif. Sinon, Gomes a usé toutes ses cartouches une à une, c'est impensable de garder ce type, surtout si des clubs anglais voire italiens types les deux milanais souhaitent le faire venir pour amortir ce flop.
Doublure de Marcelo ou doublure de Jordi Alba, je trouve ça dommage qu'un talent comme lui soit réduit à jouer 15 matchs par an.
1 réponse à ce commentaire.
selon la logique Messi 2010 / CR7 2013

... Messi est ballon d'or 2017



on verra, si l'aspect "titres collectifs" redevient primordial "au meilleur moment pour CR7" ....
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 64 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 162 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44