Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Toulouse-Marseille (1-2)

Marseille remercie Mitroglou

Au terme d'un match très compliqué physiquement pour l'OM, Kostas Mitroglou est entré pour donner la victoire aux siens. 35 secondes seulement après son entrée en jeu, alors que le score était bloqué à un partout.

Modififié

Toulouse 1-2 Marseille

Buts : Mubele (19e) pour le Téfécé // Ocampos (10e) et Mitroglou (78e) pour l'OM

35 secondes. C'est le temps qu'il aura fallu à un homme que l'on avait presque oublié pour donner une victoire si importante à l'Olympique de Marseille. Après des prestations en demi-teinte et de nombreuses blessures quand on le sentait un peu mieux, Konstantínos Mitroglou joue gros au moment où il doit remplacer Valère Germain, peu en réussite. On joue la 78e minute, l'attaquant grec entre sur la pelouse en petite foulée, patiente quelques secondes dans le rond central, profite d'une belle feinte de Payet pour la remettre à son meneur de jeu sur sa première touche de balle, et fracasse la balle sur sa deuxième lorsque Payet lui rend la sphère. Pour la première fois de la saison, ou presque, Kostas Mitroglou fait hurler de joie les supporters marseillais. En tout cas, l'OM aura besoin du Grec pour le sprint final.

Marseille gâche


Pourtant, l'Olympique de Marseille commence le match de la meilleure des façons. Sans surprise, les Marseillais prennent largement le contrôle du ballon et se positionnent rapidement très haut sur le terrain. Dès la dixième minute de jeu, Lucas Ocampos, toujours survolté, ouvre le score d'un but de raccroc à la suite d'un coup franc de Maxime Lopez. Alors que les Marseillais multiplient les grosses remontées de balle en une touche et que les Toulousains sont complètement dépassés par les multiples permutations d'Ocampos, Lopez et Sanson, on pense clairement que l'OM se dirige vers une promenade de santé. Sauf que les hommes de Rudi Garcia gâchent bon nombre d'occasions. Alban Lafont repousse une bonne tête de Luiz Gustavo, et Valère Germain vendangent deux énormes opportunités.


Et alors que les Toulousains étaient contraints à balancer devant jusque-là, une accélération venue de nulle part suffit à changer toute la physionomie du match. Celle d'Issaga Sylla côté gauche. Le latéral guinéen profite de l'apathie de Bouna Sarr pour centrer au second poteau vers Firmin Mubele. Toulouse égalise alors complètement contre le cours du jeu, et rentre enfin dans son match. Les Marseillais, à l'image de Luiz Gustavo qui manque des passes faciles, commencent à bafouiller. Yaya Sanogo trouve la barre après un cafouillage sur coup franc, et Steve Mandanda doit s'employer pour repousser un coup franc direct de Max-Alain Gradel. Après une grosse entame, l'OM marque clairement le pas, et doit se reprendre.

Kostas se lâche


Au retour des vestiaires, les Toulousains reviennent donc remontés à bloc et imposent un intense combat physique. Les duels sont de plus en plus engagés, les fautes se multiplient et cela profite aux hommes de Mickaël Debève, plus frais que leurs adversaires. Heureusement pour les Marseillais, Steve Mandanda est là et enchaîne les arrêts de grande classe, notamment devant Yaya Sanogo. Juste après l'heure de jeu, l'international français sort une grosse parade réflexe du pied face à l'avant-centre du Téfécé. Quelques secondes plus tard, il se détend de tout son long pour détourner la frappe croisée et contrée de Giannelli Imbula, avant de se relever très vite pour bloquer la deuxième lame. Marseille souffre, mais a au moins l'intelligence de laisser passer l'orage.


L'entrée en jeu de Dimitri Payet pour le dernier quart d'heure fait énormément de bien aux Olympiens. Instantanément, les Marseillais reprennent le dessus. Surtout, ils redeviennent dangereux. Alban Lafont est contraint à réaliser un énorme double arrêt sur une tête de Valère Germain, décidément inefficace, puis devant Luiz Gustavo. Quelques minutes plus tard, c'est enfin la bonne. Pourquoi ? Parce que Rudi Garcia a décidé de faire entrer le dernier rouage qui manquait à son équipe pour marquer : Konstantínos Mitroglou. Parfaitement servi par Dimitri Payet, le Grec trouve la faille juste après son entrée en jeu. Dès lors, l'OM peut gérer la fin du match. Dans le temps additionnel, Bouna allume la barre transversale aux 25 mètres, puis Kostas tape le poteau. Pas grave, Marseille s'impose et assure l'essentiel.



Toulouse (4-3-3) : Lafont - Amian, Diop, Jullien (Yago, 61e), Sylla (Durmaz, 89e) - Somalia, Cahuzac, Imbula - Mubele (Jean, 68e), Yanogo, Gradel. Entraîneur : Debève.
Marseille (4-2-3-1) : Mandanda - Sarr, Rami, Rolando, Sakai - Zambo (Amavi, 59e), Gustavo - Lopez, Sanson (Payet, 72e), Ocampos - Germain (Mitroglou, 78e). Entraîneur : Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 29 minutes GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League il y a 36 minutes Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 1 Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
    il y a 1 heure R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 3 il y a 2 heures Gignac plante son dixième but de la saison 4

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    L'équipe type du week-end