Mario Götze, génie assisté ?

Mario Götze est fort. Très fort, même. A tel point qu'il est désigné comme étant le « prodige » de cette génération montante en Allemagne. A 20 ans seulement, le milieu de terrain du Borussia Dortmund compte déjà quelques lignes à son palmarès. Est-il pour autant le génie qui va transcender la Nationalmannschaft lors des années à venir ?

Modififié
27 11
Depuis quelques années, le reste du monde envie à l'Allemagne sa génération dorée, avec Mesut Özil, Mats Hummels, Thomas Müller, Toni Kroos ou encore Marco Reus en porte-drapeaux. Des mecs qui, en dépit de leur talent, ont dû bosser dur pour devenir titulaires en club et en sélection. Par contre, on se pâme volontiers sur des mecs encore plus jeunes, qui ont l'air d'avoir eu la vie un peu plus facile. Ainsi, Julian Draxler a disputé son premier match sous les couleurs de Schalke 04 à l'âge de 17 ans. Tout comme un certain Mario Götze. Sauf que le milieu du Borussia Dortmund s'est imposé en tant que titulaire chez les Schwarzgelben. Mieux encore : il a commencé à se forger un palmarès, pour l'instant constitué de deux championnats et d'une Coupe d'Allemagne. De quoi faire dire à toute l'Allemagne du football que Mario Götze n'est pas seulement un joueur talentueux, mais un véritable génie. Son boss Hans-Joachim Watzke va même plus loin, comparant le numéro 10 du BVB à un certain Franz Beckenbauer. C'est dire.

Génial, oui, un génie, non

Il est vrai que Mario Götze a tout pour plaire : doté d'une technique au-dessus de la moyenne, il est (avec Robert Lewandowski) probablement le joueur du Borussia Dortmund le plus à l'aise en un contre un. Il joue parfois de manière très disciplinée, parfois à l'instinct, mais ne fait que très peu d'erreurs de jeunesse. En outre, les médias allemands ont beau le gonfler, lui garde la tête froide. Il suffit de mater ses feuilles de stats en Bundesliga depuis qu'il est titulaire, soit depuis deux ans et demi : 33 matchs, 6 buts, 15 passes décisives en 10/11, 17 matchs, 6 goals, 5 assists en 11/12 (blessé une grosse partie de la saison) et enfin, 18 matchs, 7 buts et 6 passes décisives cette saison. Des stats qui lui ont permis sur le plan personnel de rafler quelques titres dans la catégorie « jeunes » , comme la Fritz-Walter-Medaille en 2009 et en 2010, ainsi que celui de « Golden Boy » un an plus tard.

Forcément, en Europe, les observateurs virent au dégueulasse et commencent à se toucher sur celui qui a encore une tête d'enfant. « Prodige » , « génie  » , « superstar précoce » et autres qualificatifs du même acabit ne sont jamais bien loin quand est évoqué le nom de Mario Götze. Seulement voilà, une vraie question se pose : faut-il considérer le natif de Memmingen comme tel ? Il est vrai qu'il pue le talent à plein nez. Ceci étant, parler de « génie » est peut-être un peu trop fort. De nos jours, les jeunes pousses adoptent des comportements de joueurs professionnels de plus en plus tôt. Ce qui fait qu'ils sont lancés plus rapidement dans le grand bain. Alors forcément, quand ça marche, les médias n'hésitent plus à monter X ou Y sur un piédestal. Un exemple valable pour l'Allemagne, qui accorde une large confiance à ses jeunes, mais également pour d'autres pays.

En France par exemple, on encense aujourd'hui Raphaël Varane comme on encensait Yann Mvila il y a deux ans ; il va falloir prier fort pour que le défenseur du Real Madrid se tienne à carreau, sous peine de devoir s'exiler. Généralement, les Kicker et autres médias sportifs s'accordent à dire que l'Allemagne bénéficie d'une génération exceptionnelle, mais Mario Götze n'est pas au même niveau que les autres. Il est plus fort, car, à son âge, il a déjà réussi ce que d'autres ne réussiront peut-être jamais. Il est donc devenu normal parler de lui comme d'un génie. Seulement, en football, on dit généralement qu'un génie a le don de changer le cours d'un match à lui tout seul. Cette saison, le petit Mario y arrive, par moments (Ajax-BVB en C1, BVB-Hanovre en Coupe...), mais pas toujours. En ce sens, il n'est pas le mec qui porte son équipe à bout de bras. Et au final, c'est assez normal.


Une star parmi les stars


Si Mario Götze est un élément important de son équipe, il n'en pas pour autant indispensable. La preuve : le poupon a passé la moitié de la saison 11/12 sur le flanc, ce qui n'a pas empêché le Borussia Dortmund de remporter le titre. Et tout ça, c'est grâce au travail de Jürgen Klopp. Aujourd'hui, le BVB possède une identité de jeu basée sur le pressing, la vitesse d'exécution, mais qui s'appuie sur une grande force collective. En ce sens, le danger peut venir de partout. Du coup, il n'y a pas vraiment un joueur qui est véritablement au-dessus des autres. Ce qui fait que Mario Götze est une jeune star au milieu d'autres jeunes stars (au moins en Allemagne). Ce qui est quelque part plus facile à gérer pour un coach qui adore faire des câlins à ses ouailles. C'est aussi une manière pour Götze de se protéger, quelque part. Alors que la presse n'a de cesse de parler du tandem « Götzeus » , au moment où toutes les grosses écuries souhaitent le signer – au point qu'une clause de 37 millions d'euros a été inscrite dans son nouveau contrat –, Mario reste calme. Très calme, même, car, comme il l'a confié aux colonnes de la WAZ, il envisagerait même un destin à la Giggs, Gerrard et autres Totti. « Je peux très bien m'imaginer [finir ma carrière au Borussia Dortmund]. J'ai grandi ici, je me sens bien dans cette ville, j'y ai mes amis et ma famille. Tout parle donc en faveur de Dortmund et du BVB  » . Pour le peuple noir et jaune, ce serait peut-être ça, le génie.

par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ralph Louren Niveau : DHR
Bien trop cher dans FM! Pour avoir regardé quelques matchs du Borussia, c'est un super joueur, lucide et qui va vers l'avant sur chaque prise de balle!
A quand un article sur Jack Wilshere, qui est déjà un putain* d'artiste!
Moutinho2001 Niveau : District
Y a pas que les passements de jambes dans la vie, y a la vision de jeu, l'intelligence, ce que les autres joueurs (plus commerciaux n'ont pas)
C'est bien d'être critique mais faut l'être avec tout le monde.
A quand un article critique sur Neymar, Benzema, Oscar, Lucas
Gooetze au moins lui, il ne m'a jmais déçu.
je l'ai vu contre le Real, il a assuré
Je l'ai vu contre le Bayern, il a assuré
Je l'ai vu contre City, il a assuré.
Pour moi, Goetze a passé tous les tests, ce que quasiment aucun autre jeune "prometteur" n'a fait.
saucissonbière Niveau : CFA2
Franchement Gotez a un super potentiel, et progresse d'année en année. A son âge, de telles qualités sont rarissimes.

je suis étonné de ne pas le voir plus en équipe nationale, mais, et c'est là peut être sa chance ou sa malchance selon le point de vue, il y a tellement de bons joueurs actuellement en Allemagne...

L'inconnu réside là pour moi: est-ce que cette chiée de talent va l'aider à être encore plus fort? Ou va-t-il rentrer dans le rang?
Il est encore tres jeune, il aura sa chance en sélection et la saisira sans probleme, il y a un passage de relais entre la génération "Klose" et les nouveaux petits jeunes, faut que ca se fasse sur du moyen terme, ce que Low fait pour le moment tres bien en composant un 11 de neuf/vieux, au Brésil je ne doute pas une seule seconde que Gotze, Reus, Schmelzer voire Bender ou Gundogan feront parti de l'équipe titulaire sans soucis
Gotze est le fer de lance de cette nouvelle génération allemande. Je le trouve énorme ce joueur, être si fort à son âge.

Les allemands ont tout de même une génération extraordinaire qui arrive, entre Gotze, Reus, Draxler, Hummels, Gundogan, Kroos, Emre Can, Merkel, etc...

Et il ne faut pas oublier que Ozil est encore jeune.
J'aime bien Gotze mais j'attends de le voir mûrir et progresser car à mon avis (et à l'heure actuelle) Müller et Özil lui sont infinement supérieur.
Özil en technique pure. Müller pour tout le reste.
Le vrai papa c'est Thomas.
2014 : Gotze réedite la perf' de Müller et se fait élire meilleur jeune de la coupe du monde ?
Les jeunes poussent adoptent... No comment
Moutinho2001 Niveau : District
Message posté par MaxMaga
J'aime bien Gotze mais j'attends de le voir mûrir et progresser car à mon avis (et à l'heure actuelle) Müller et Özil lui sont infinement supérieur.
Özil en technique pure. Müller pour tout le reste.
Le vrai papa c'est Thomas.
2014 : Gotze réedite la perf' de Müller et se fait élire meilleur jeune de la coupe du monde ?


Thomas Muller , son problème est qu'il est capable de méchamment foirer ses matchs, il est très très très irrégulier
Pour l'instant, j'attends de voir. J'en attends plus je pense de ce joueur (trop?). Il va devoir être en concurrence avec Ozil, qui quand il veut, est le meilleur meneur de jeu au monde.
Ce qui fait la différence entre un bon joueur, et un top player de nos jours ? Les stats.
je suis assez d'accord, aussi bien sur le constat de talent pur que les "limites" que cela à.
Je ne sais pas si @shevagoal pensait à cela, mais le portrait de Götze me fait penser à l'équipe d'allemagne.
Oui, très très douée, mais qui doit confirmer.
En ce sens, Mario est un bon symbole... Mais oui, à son age, quel talent, quelle vista... Hâte de le voir en LDC...
Comparer Varane à Mvila.. Tu le fais exprès ou t'es aveugle Ali Farhat?


Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
27 11