1. //
  2. // 36e journée
  3. // Lille/Reims (3-0)

Lille n'est pas encore en vacances

Victime d'un coup de mou au pire moment de la saison, le LOSC s'est relancé dans la course à l'Europe, grâce à sa victoire ce soir face à Reims. Largement dominateurs, mais pas rassurants en défense, les Dogues ont su tuer le match juste après la pause, grâce à Payet (3-0). La pression est sur Nice et Saint-Étienne.

Modififié
0 27
Lille-Reims : 3-0 (1-0)
Buteurs : Kalou (20e, 77e) et Payet (49e) pour le LOSC.

On peut très bien corriger le tir sans corriger ses petits défauts. Les Lillois l'ont bien montré, ce soir. Eux qui n'avaient gagné qu'une seule de leurs quatre dernières rencontres ont redressé la barre en dominant Reims. Mais par une victoire 3-0, ils ont de nouveau montré de gros signes de fébrilité en défense, ceux-là même qui se matérialisaient avec 7 buts encaissés en deux matchs. La différence se situait sans aucun doute dans le niveau de Reims, vraiment pas dans son assiette ce soir. Maladroits et peu inspirés devant, les Champenois étaient également à la ramasse derrière. Des errances qui ont profité à Kalou et Payet. Deux hommes qui permettent aux Nordistes de prendre trois points, et la 4e place de Ligue 1. C'est bien là le plus important.

Lille déroule sans être rassurant

Si Hubert Fournier et Rudi Garcia alignent tout deux leurs classiques 4-3-3, petite surprise au coup d'envoi : Barel Mouko remplace Steeve Elana dans les cages. Le portier est peut-être le coupable désigné du coup de mou lillois. Mais du reste, les Dogues entrent parfaitement dans leur match. Face à des Rémois venus jouer le contre et opposer un gros bloc défensif, ils mettent le pied sur le ballon. Et le danger plane rapidement sur Agassa. Cinq minutes au chrono, Ronny Rodelin a déjà manqué par deux fois d'ouvrir le score : l'ailier voit une tête sur corner frôler l'équerre, et manque dans la foulée l'immanquable, en catapultant hors-cadre un ballon servi sur un plateau par Beria face à des buts vides. Le pressing ne s'essouffle pas. D'autant que les Champenois sont ailleurs, passifs, et constamment en retard dans leurs interventions défensives – un petit péno pour une faute sur Béria dans la surface n'aurait pas étonné. On le remarque d'autant plus à la 20e minute : sur un ballon dégagé par l'arrière-garde lilloise, Salomon Kalou est étrangement seul dans la profondeur. L'Ivoirien profite alors de la déviation de Rodelin pour filer au but, dribbler Agassa, et pousser le cuir au fond (1-0, 20e). Quelques minutes plus tard, Dimitri Payet, auteur d'une première période remarquable, n'est pas loin d'être récompensé pour son activité, mais voit sa merveille d'enroulé échouer sur le montant. Le LOSC semble maîtriser son sujet. Pour autant, sa fragilité défensive reste d'actualité. Les quelques corners rémois en fin de période, les quelques incursions – Diego aurait également pu bénéficier d'un péno au terme d'un contre – sont autant d'éléments qui pourraient pousser le parieur à miser sur autre chose qu'une victoire locale. 1-0 à la pause, Lille n'est pas encore à l'abri.

Payet donne de l'air, Kalou achève l'adversaire

On trouve d'ailleurs un parfait exemple de cette fragilité défensive dès la reprise. Suite à un joli mouvement côté gauche, Diego s'échappe dans la surface et adresse un centre-tir qui passe entre les jambes de Mouko, pour longer la ligne de but. Première alerte, confirmation que rien n'est fait. Seulement voilà, Dimitri Payet en a pris note. Et l'ailier va répondre directement à l'occasion adverse : héritant d'un ballon au milieu de terrain, l'ailier lillois emmène le ballon jusqu'aux 20 mètres, pour exécuter l'enroulé parfait (2-0, 49e). Imparable. Et à 2-0, l'histoire n'est plus la même. En vrai, on est désormais plus proche du K.O définitif que d'une remontée à la sochalienne. Rodelin envoie une frappe croisée dans le petit filet, Kalou effleure la barre d'une tête. Au fil des minutes, le rythme baisse sensiblement, les Lillois se contentant de gérer leur avance. Défense en bloc, longues séquences de possession… Mis à part une reprise – manquée d'Ayité – ils ne seront plus inquiétés. Mieux, Salomon Kalou profitera d'un contre et de la passivité adverse pour rajouter un dernier but, logeant une frappe au ras du montant d'Agassa (3-0, 77e). Les Lillois peuvent se montrer satisfaits de l'essentiel, ils ont repris la 4e place au classement de Ligue 1. Ils n'auront plus qu'à mater avec grand intérêt les matchs de leurs concurrents ce weekend. En croisant les doigts.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

dire que Lyon aurait pu éviter cette situation en gagnant un des trois matchs qu'ils auraient dû gagner.
Merde*!
Si c'est pour voir Nice et Lille revenir sur leurs pas.
Aucune de ces équipes n'a énormément de caractère, ce qui vaut pour toutes les équipes de ligue 1 cette année, mais qui on veut voir en ligue des champions?
Franchement?
Je pense que Kalou-Payet ça peut faire mal l'année prochaine


Moi aussi je préfèrerai parce que j'aime bien l'OL, mais comparer Nice à Lille...le LOSC ferait partie des équipes crédibles en Ligue des Champions.C'est loin d'être un club en bois même si ils font une moins bonne saison que l'an dernier.
franz_ferdinand
Message posté par popeye
dire que Lyon aurait pu éviter cette situation en gagnant un des trois matchs qu'ils auraient dû gagner.
Merde*!
Si c'est pour voir Nice et Lille revenir sur leurs pas.
Aucune de ces équipes n'a énormément de caractère, ce qui vaut pour toutes les équipes de ligue 1 cette année, mais qui on veut voir en ligue des champions?
Franchement?


Je veux voir les équipes qui finissent aux 3 premières places, quelles qu'elles soient.
Sans regretter Landreau , Elana et Mouko font peur dans les cages mais pas aux adversaires avec pour conséquence de ne pas rassurer une défense déjà fébrile. Kakalou, depuis qu'il est placé en pointe, semble enfin revenu du club med en espérant que ce n'est pas pour mieux se barrer ce week-end qu'il s'est sorti les doigts. Quant à Payet, bien que très bon, m'inquiète. Il devrait diversifier son jeu et ses frappes. La frappe enroulée, c'est bien, ça peut être beau mais peut devenir laissant et prévisible. Toute proportion gardée, je crains qu'il nous fasse une Robben le père Payet.
"se barrer ce week-end"? se barrer cet été, voulais-je écrire. désolé.
J'ai oublié Saint-Etienne. Pour dire que je fais partie des rares types qui sont pour Lyon sans avoir d'inimitié pour Saint-Etienne (eh, c'est le premier maillot que je me suis fait offert quand j'étais petit, que je ne connaissais rien à ces histoires de rivalité).
fernandollorientais Niveau : CFA
Quelle faiblesse défensive de la part de Reims... quand je pense qu'ils vont rester en L1...
Il est 23h57, un vendredi soir et je commente un article sur Lille...Heureusement que j'ai Football Manager!
volontaire82 Niveau : Loisir
OK donc certains ici ont vu un match de Reims pour la première fois cette saison et en concluent donc qu'ils sont nuls que leur défense vaut rien etc etc.. Bref, arrêtez de juger sur un seul match, Reims a fait quelques superbes perfs cette saison (Lyon et PSG pour ne citer qu'eux peuvent en témoigner) et méritent leur place en L1.
Par contre, Lens avait l'air en vacances...
Message posté par MTS
Quant à Payet, bien que très bon, m'inquiète. Il devrait diversifier son jeu et ses frappes. La frappe enroulée, c'est bien, ça peut être beau mais peut devenir laissant et prévisible. Toute proportion gardée, je crains qu'il nous fasse une Robben le père Payet.


Payet a quand même pas mal de variété dans son jeu, il reste pas uniquement sur le coté comme peut le faire Robben, il est capable d'aller à gauche, à droite, et souvent il est le plus dangereux quand il arrive à décrocher dans l'axe et se trouver face au jeu. Après c'est vrai qu'il a une forte tendance à repiquer - enrouler côté opposé, mais tant que c'est efficace, il a bien le droit de s'obstiner... D'ailleurs ce soir, il tente deux enroulées qui finissent sur la barre et dans la lulu, alors que quand il a voulu varier en frappant côté fermé, ça a fini dans les bras d'Agassa.
C'est clair, l'équipe de Reims était bien affaiblie, notamment avec la suspension de son polonais (impossible d'écrire son nom) qui est la plaque tournante de son milieu, et oui, effectivement, quand ce genre d'équipe n'est pas au complet, ça peut vite exploser, surtout face à une équipe comme Lille dont le potentiel offensif est largement supérieur à Reims.
Message posté par ferenk29
Par contre, Lens avait l'air en vacances...


oui j'ai l'impression qu'ils s'en balens...
Message posté par ferenk29
Par contre, Lens avait l'air en vacances...




oui j'ai l'impression qu'ils s'en baLens...
Pff et ben voilà j'aurai pas mon petit +1 parce-que j'ai cru que mon commentaire n'était pas posté la première fois... Impossible de remonter le temps pour réparer l’irréparable.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Message posté par MTS
SQuant à Payet, bien que très bon, m'inquiète. Il devrait diversifier son jeu et ses frappes. La frappe enroulée, c'est bien, ça peut être beau mais peut devenir laissant et prévisible. Toute proportion gardée, je crains qu'il nous fasse une Robben le père Payet.

ou une thierry henry, ce qui serait aussi grave
esteban007 Niveau : DHR
Message posté par MTS
Sans regretter Landreau , Elana et Mouko font peur dans les cages mais pas aux adversaires avec pour conséquence de ne pas rassurer une défense déjà fébrile. Kakalou, depuis qu'il est placé en pointe, semble enfin revenu du club med en espérant que ce n'est pas pour mieux se barrer ce week-end qu'il s'est sorti les doigts. Quant à Payet, bien que très bon, m'inquiète. Il devrait diversifier son jeu et ses frappes. La frappe enroulée, c'est bien, ça peut être beau mais peut devenir laissant et prévisible. Toute proportion gardée, je crains qu'il nous fasse une Robben le père Payet.


Tu crains qu'il nous fasse une Robben, c'est à dire? Que Payet ait une carriere qui ressemble au 1/4 de celle de Robben et on sera content pour lui et pour l'EDF.
Parce que le Robben en étant blessé 360 jours/365 il est quand meme exceptionnel quand il a en a vraiment envie bien sur.
En plus c'est quand même un type qui a fait toute une carrière dans les + grands clubs avec un seul dribble! Et ça marche toujours!!

Pour revenir sur Payet quand tu vois sa palette technique, elle est bien plus développée que Robben!! S'il y ajoute l'efficacité et la régularité,ça peut etre vraiment pas mal

Bref, pas de quoi s'inquieter comme tu dis pour un mec qui marque 12 buts et a fait 12 passes mec!
casablanca Niveau : CFA2
Message posté par MTS
Sans regretter Landreau , Elana et Mouko font peur dans les cages mais pas aux adversaires avec pour conséquence de ne pas rassurer une défense déjà fébrile. Kakalou, depuis qu'il est placé en pointe, semble enfin revenu du club med en espérant que ce n'est pas pour mieux se barrer ce week-end qu'il s'est sorti les doigts. Quant à Payet, bien que très bon, m'inquiète. Il devrait diversifier son jeu et ses frappes. La frappe enroulée, c'est bien, ça peut être beau mais peut devenir laissant et prévisible. Toute proportion gardée, je crains qu'il nous fasse une Robben le père Payet.


Tu dénigres tous les Lillois. Au moins un dont tu es satisfait?
Message posté par Pinpin03


Payet a quand même pas mal de variété dans son jeu, il reste pas uniquement sur le coté comme peut le faire Robben, il est capable d'aller à gauche, à droite, et souvent il est le plus dangereux quand il arrive à décrocher dans l'axe et se trouver face au jeu. Après c'est vrai qu'il a une forte tendance à repiquer - enrouler côté opposé, mais tant que c'est efficace, il a bien le droit de s'obstiner... D'ailleurs ce soir, il tente deux enroulées qui finissent sur la barre et dans la lulu, alors que quand il a voulu varier en frappant côté fermé, ça a fini dans les bras d'Agassa.


Je souscris entièrement à ton commentaire. Je faisais part d'une crainte et qu'à force de s'obstiner, il ne se perde à reproduire toujours la même phase de jeu. J'espère me tromper.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 27