Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Jupiler Pro League
  3. //

Les bonnes pioches à faire en Belgique

Ces derniers temps, quand la Belgique a fait parler d'elle, c'est surtout grâce aux stars de son équipe nationale pour laquelle un seul joueur du championnat belge a d'ailleurs joué à la Coupe du monde. Pourtant, les résultats corrects des clubs belges en Coupes d'Europe ont offert un petit coup de projecteur à un championnat qui en a bien besoin. Et on peut dire qu'il y a de la réserve pour quelques compétitions européennes…

Modififié
  • Pour les adeptes du ventre mou…


    Il ne faut pas se mentir, le championnat belge n'a dans l'ensemble pas un bon niveau. La meilleure preuve, c'est que le petit niveau affiché par Anderlecht depuis le début de la saison ne l'a pas empêché de se retrouver à seulement quatre points du leader brugeois. Les bons joueurs de ces équipes qui perdent quand même face à Anderlecht ne peuvent donc prétendre à plus qu'une équipe dans le ventre mou de la Ligue 1. Prenons par exemple le cas Abdoulay Diaby. Formé à Sedan, l'attaquant a rejoint Mouscron-Péruwelz l'année dernière, le voici désormais meilleur buteur du championnat (12) tout en ayant distribué cinq caviars. Rien ne peut assurer actuellement qu'il est au sommet ou qu'il va encore progresser, mais ça vaut sûrement la peine d'avoir avec soi un mec décisif une fois par match.

    En défense, ça fait deux-trois saisons que le Danois Alexander Scholz fait les beaux jours de Lokeren. Impeccable sur comme en dehors du terrain (le gaillard poursuit des études universitaires dans le même temps), Scholz suscite d'ailleurs les convoitises d'Anderlecht. Problème : le président lokerenois, Roger Lambrechts, bourré de fric, s'arrange pour que le salaire de ses ouailles les encourage à rester au Daknam. Enfin, pour ceux qui cherchent un ailier déroutant, il y a bien sûr Lior Refaelov. Arrivé à Bruges en 2011, l'Israélien a quand même mis du temps à s'adapter à la Belgique, enchaînant les gestes fous avec des absences interminables dans le jeu. Mais depuis août, ça y est, il virevolte, claque des buts (6 + 5 en Ligue Europa) et surtout offre des passes décisives à foison (10). En comptant deux années au moins d'adaptation, c'est le moment de le transférer, histoire qu'il soit efficace en France avant d'atteindre la trentaine.


  • Pour ceux qui misent sur les très jeunes


    Hans Vanaken est grand, droit et a un air assuré. À 22 ans, il n'a encore disputé qu'une soixantaine de matchs pour Lokeren en D1, mais rares sont ceux à côté desquels il est passé. Joueur élégant et doté d'une technique fort appréciable, Hans voulait quitter papa Lambrechts l'été dernier, mais les huit millions demandés au Club de Bruges ont refroidi les ardeurs des Blauw en Zwart. Intéressé, Dimitri Rybolovlev ? Au Standard, les Rouches sont loin d'être largués, même si l'équipe est pathétique depuis la première journée. Peut-être est-ce dû en partie à l'absence de François Marquet. Jeune milieu de terrain de 19 ans, il a montré de très bonnes dispositions en fin d'été quand le Standard a affronté le Panathinaïkos en tour préliminaire de la CL, puis en championnat où il donne deux assists en trois matchs. Insuffisant pour ses entraîneurs qui le reclaquent sur le banc duquel il n'est plus sorti depuis août. Malins, les Boeren du PSV se sont déjà renseignés sur le gaillard qui n'a plus rien à faire en bord de Meuse dans ces conditions… Enfin, tout le monde s'accorde à le dire en Belgique, s'il y a bien un gars qui peut aller très très loin, c'est l'Anderlechtois Youri Tielemans. Lancé en D1 à 16 ans et un mois, le jeune milieu central a déjà eu l'occasion de distribuer ses somptueuses transversales devant des scouts de City, Man U et Chelsea, même si le magazine allemand Bild l'envoyait il y a quelques jours à Dortmund. Donc en bref, à part le PSG, ça va être difficile de se le payer.


  • Pour ceux qui ont besoin d'un coup de boost


    Depuis une bonne dizaine d'années, le Sporting Charleroi est un vivier de joueurs français. Après les réussites de Bertrand Laquait, Michaël Ciani ou encore Fabien Camus, les Carolos ont continué à lancer leur grappin outre-Quievrain, et ils ont ramené de belles choses. Neeskens Kebano a été transféré du PSG en 2013. Du haut de son mètre 72, le milieu offensif est dans tous les bons des Zèbres depuis le début de saison, et ne déparerait certainement pas du côté lensois ou messin. Devant lui, le vétéran Cédric Fauré n'en finit pas d'étonner. Trop vieux pour la Ligue 1, il a inscrit 17 buts en moins d'un an chez les Belges. René Girard cherche un buteur, non ?


  • Pour les audacieux


    Victor Vazquez a joué à Barcelone. Certains disaient même à l'époque qu'il était meilleur que Messi. Bien mal leur en a pris, au vu des carrières des deux cocos. Car ces derniers temps, quand Leo enchaînait les buts au Barça, Victor sommeillait à Bruges. Si la donne n'a évidemment pas changé depuis septembre, l'Espagnol est quand même en train de montrer de quoi il est capable en Pro League. Exter' du droit, subtils coups francs, distribution du jeu, Vazquez est même vu comme potentiel vainqueur du soulier d'Or dans quelques jours. Mais outre un caractère bien trempé, il faudra voir si le numéro 7 pourra directement s'adapter à un autre championnat, après trois saisons à patauger.

    Sébastien Siani a 28 ans et joue à Ostende. Trop court pour Anderlecht quand il était jeune, il a échoué sur la Côte et en est devenu un cadre important. Pas impressionnant dans le jeu, c'est sur phase arrêtée que Siani montre toute l'étendue de son talent. En effet, le Camerounais a déjà inscrit six penaltys depuis le début de l'année. Le genre de mec qu'on pourrait faire entrer à la Roger Milla, au bon moment. Pour les plus fous, il y a aussi Kevin Koffi, l'Ivoirien de Westerlo. Grand buteur de D2 l'an passé, il n'en a planté que quatre pour le moment, mais un gars qui est passé par Naples et l'AS Roma mérite d'avoir sa chance. Enfin, Dalibor Veselinovic (Malines) parvient toujours à faire quelque chose de marrant, en shootant à côté de la balle ou en claquant un retourné acrobatique sublime alors qu'il fait 1m98.


  • Pour les équipes au vrai collectif


    Ivan De Witte, président de l'AA Gand, l'avait dit il y a quelques saisons. Tant que le nouveau stade n'était pas refait, inutile de s'attendre à une équipe compétitive. Cela s'est vérifié avec des Gantois loupant deux fois de suite les play offs. La Ghelamco est prête, l'équipe de Gand aussi. Transféré cet été pour ses qualités physiques et son jusqu'auboutisme, Laurent Depoitre s'est clairement mis au service de son équipe avec neuf buts inscrits pour six passes décisives. Pas spécialement séduisant, Depoitre montre néanmoins à tout le monde ce qu'est être efficace.

    À quelques kilomètres de là, à Bruges, l'arrière droit Thomas Meunier monte clairement en puissance depuis son arrivée au club. Parfait défensivement, il a régulièrement des relents offensifs qui le mène par-ci par-là à marquer et servir ses potes. On aurait voulu terminer par deux Français, avec tout d'abord le capitaine courage Kevin Vandendriessche, ancien Guingampais aujourd'hui à Mouscron-Péruwelz. Mais le gaillard, toujours au four et au moulin, vient de signer pour l'an prochain à Ostende. Enfin, l'énigme Teddy Chevalier. Capable de cracher au visage d'un adversaire, de démolir une porte de vestiaire et de célébrer une victoire en mimant le coït, Teddy est aussi extrêmement efficace pour faire gagner son équipe (6 buts, 7 passes dé). Pour ceux qui aiment les têtes brûlées...



    Par Émilien Hofman
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 12 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    il y a 7 heures Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? il y a 8 heures Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
    Partenaires
    Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 10 heures Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? il y a 11 heures Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 il y a 12 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 il y a 13 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 48 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain