1. // Euro 2016
  2. // Demies
  3. // France-Allemagne (2-0)

Le premier jour du reste de leur vie

La France a donc écumé presque 100 joueurs pour retrouver une finale d'un tournoi majeur, 10 ans après la dernière. Que c'est long, 10 ans...

Modififié
Il aura donc fallu dix années pour que le foot français se remette bien dans ses crampons. Dix ans pour enfin retrouver une finale d’un tournoi majeur. En dix ans, en gros, on a le temps de faire son école primaire et son collège. Apprendre à lire, compter, pisser en collectivité, porter son sac sur une épaule, puis deux, à connaître le mot « réfectoire » , ne pas faire ses lacets, jusqu’à rouler ses premiers « patins » . Un parcours de petites embûches qui peuvent parfois paraître insurmontables. Pour ce qui est de l’équipe de France, ces obstacles infranchissables se sont cristallisés autour de la demande en mariage de Raymond à Estelle, des blagues de Franck, de Zahia, en passant par la bouderie collective dans un bus pour défendre Nicolas, « Kourkuff » , les boucs émissaires de la « génération 87 » , ou encore les équations pas toujours évidentes de Professeur Blanc, même en salle des profs. Et puis tout ça est devenu plus adulte sur la fin. Malgré la casserole d’un taxi Le Havre-Paris de Griezmann, la rébellion de Samir, le Franck qui ne blague plus, qui a mal au dos, une histoire de sextape, une autre de brûleur de graisses, la photo en slip d’Olivier, ou enfin le forfait tardif du premier de la classe, Raphaël, le professeur Deschamps a mis cette bande sur le bon chemin de l’examen.

Les notes de la France

Au bout de 93 joueurs


En dix ans, pas moins de 93 joueurs ont été essayés sous le maillot bleu. Et le staff français a parfois tâtonné avec ses « meilleurs joueurs du moment » : Faubert – buteur – en 10, Jimmy Briand, François Clerc, les trois sélections de Mathieu Flamini, la tentative Guilavogui, le grand Guillaume Hoarau, le petit Luyindula, les couleurs de Clément Chantôme, le doublé sans lendemain de Marvin Martin, ou encore une bicyclette de Savidan. Du groupe des 23 appelés au Mondial 2006, aucun joueur n’a passé le relais à ceux de cet Euro 2016. Pour rappel, la promo 1996, qui avait remis la France dans le final four international à l’Euro anglais après 10 ans d’absence, après avoir marqué l’histoire du foot bleu (Coupe du monde 98 et Euro 2000), avait aussi réussi à placer trois de ses joueurs présents en Angleterre à la finale de 2006 à Berlin (Barthez, Thuram et Zidane). On peut donc considérer que l’équipe dont a héritée Didier Deschamps a dû se construire toute seule pour revenir dans les équipes qui comptent. Après des compétitions où les Bleus ont tout simplement terminé à leur niveau (poules en 2008 et 2010, quarts de finale à l’Euro 2012 et au Mondial 2014).

De un à plusieurs leaders


Cette équipe de France a surtout réussi à faire sauter deux plafonds de verre. Après les désillusions de 1982, 1986 et la défaite plus attendue en 2014, les Bleus ont enfin battu les Allemands dans un grand tournoi (no offense pour la 3e place glanée contre la RFA au Mondial 1958). Ensuite, là où les générations françaises dorées ont eu une seule tête de gondole incontestable pour façonner leur parcours vers les sommets (autour de Platini et Zidane), cette promotion 2016 n’en a pas forcément trouvé une qui se détache plus qu’une autre. Malgré les absences de deux de ses habituels leaders (Benzema et Varane) pour ce mois en France, elle a réussi à diluer les responsabilités sur trois joueurs : Griezmann, Pogba et Payet. Ce dernier n’est a priori pas une solution pour les dix prochaines années. Pour les deux premiers en revanche, l’avenir semble s’offrir à eux. Et ils pourraient entraîner dans leur sillage N’Golo Kanté, Kingsley Coman, Samuel Umtiti ou encore Anthony Martial. Maintenant, il reste une finale à gagner, contre le Portugal de Cristiano Ronaldo, pour que la locomotive aille encore plus vite.



Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Dans cet article

siko&associés Niveau : District
Ça fait 4 ans de Deschamps déjà. Il a repris l´équipe dans une situation pas possible. Il a le plus grand palmarès du football Français. Capitaine de la première équipe française à gagner le CL, de la première équipe française à gagner la coupe du monde. Sur ce dernier match, il a battu tactiquement Low même si c´était pas parfait...pas encore..On en parle pas assez, mais sans lui, le football français n´a plus rien gagné. Deschamps, c´est LE boss du football français. Le plus grand. On va le garder pour au moins 4 ans de plus...genre 8 ans à la tête de notre équipe.
Que du bonheur.
Note : 1
Enfin le foot français se relève. Ca faisait si longtemps qu'on avait pas vibré si fort. Depuis 2006 en fait. En 2014, on était déjà content d'être en 1/4, la défaite n'était pas une déception.

Ce soir, on jubile, on kiffe, et avec cette génération de joueurs, le meilleur est à venir.
Deschamps: n.m., syn. victoire.
LeMagicienOz Niveau : CFA2
DD il a fait exprès de perdre en 2014 pour que ce soit encore plus beau en 2016 askip.
Si vous avez des potes qui parlent de complot blabla montrez leur ça les gars http://estaticos.marca.com/assets/multi … 553233.jpg
Je veux pas que cette belle victoire soit denigrée. Un de mes potes anglais est choqué que certains le contestent ici, là-bas tout le monde est d'accord que le penalty est très clair.
Putain le rêve s'approche, j'espère voir un Grizou pichichi et Ballon d'or <3 DD did it putain
Sidney ★ Niveau : CFA
Note : 3
Message posté par siko&amp;associés
Ça fait 4 ans de Deschamps déjà. Il a repris l´équipe dans une situation pas possible. Il a le plus grand palmarès du football Français. Capitaine de la première équipe française à gagner le CL, de la première équipe française à gagner la coupe du monde. Sur ce dernier match, il a battu tactiquement Low même si c´était pas parfait...pas encore..On en parle pas assez, mais sans lui, le football français n´a plus rien gagné. Deschamps, c´est LE boss du football français. Le plus grand. On va le garder pour au moins 4 ans de plus...genre 8 ans à la tête de notre équipe.
Que du bonheur.


Deschamps fait du bien parce qu'il est pas dans l'auto-érotisme tactique, c'est un pragmatique, une planche de salut pour tous les mecs qui pratiquent le foot: la quête de la victoire est au coeur de la préparation des matches. La tactique a beau être rustique les mecs l'intègrent vite et l'important, quel que soit l'adversaire, c'est qu'ils ne sont jamais perdus, ils savent comment jouer pour subir ou agir. Ça sent la pelouse, les duels et les filets qui claquent. Du foot quoi. Pas l'espèce de branlette que moult connards prétendent s’approprier sans savoir toucher un ballon
Regardez (ou re-regardez, mais ce message ne vous concerne pas) le match de 82 avant de parler de match "volé"... le foot c'est ça... alors arrétez de chouiné. Franchement je m'en ba de la france, et c'est rare mais cette équipe, mème si elle joue pas toujours bien, elle a la classe.
FaristeVergne Niveau : District
Message posté par siko&amp;associés
Ça fait 4 ans de Deschamps déjà. Il a repris l´équipe dans une situation pas possible. Il a le plus grand palmarès du football Français. Capitaine de la première équipe française à gagner le CL, de la première équipe française à gagner la coupe du monde. Sur ce dernier match, il a battu tactiquement Low même si c´était pas parfait...pas encore..On en parle pas assez, mais sans lui, le football français n´a plus rien gagné. Deschamps, c´est LE boss du football français. Le plus grand. On va le garder pour au moins 4 ans de plus...genre 8 ans à la tête de notre équipe.
Que du bonheur.


Complètement d'accord, on en doit une belle à notre Didier national!

Il est intelligent, bosseur, fin tacticien, compétiteur et tire par le haut le niveau de toutes les équipes qu'il a entrainées.
On a souvent tendance à laisser de côté les entraineurs nationaux parmi les grands coachs (Guardiola, Mourinho et consorts), mais le Deschamps actuel se classe très proche d'eux selon moi.
La tête de gondole, le leader, c'est clairement Griezmann. Je ne comprends pas cet article.
Aussi bien je pense qu'il y a anguille sous roche pour le world trade center, aussi bien je pense "on lé za bien niké!!".
Pap-i-rus Niveau : DHR
ils n'auront pas l'alsace et la lorraine, ils n'auront pas l'alsace et la lorraine
Ce qui me fait "bander" c'est qu'on a plusieurs cordes à notre arc (de triomphe), Grizou, Payet, Pogba et un peu moindre Giroud.
Ce soir Payet avait l'air tétanisé alors Pogba et Grizou on prit le relais.
J'adore ça, pour une fois on est pas dépendant d'un Dieu (Platoche, Zizou).
Ronald Ignoble Niveau : CFA
Message posté par Sidney ★
Deschamps fait du bien parce qu'il est pas dans l'auto-érotisme tactique, c'est un pragmatique, une planche de salut pour tous les mecs qui pratiquent le foot: la quête de la victoire est au coeur de la préparation des matches. La tactique a beau être rustique les mecs l'intègrent vite et l'important, quel que soit l'adversaire, c'est qu'ils ne sont jamais perdus, ils savent comment jouer pour subir ou agir. Ça sent la pelouse, les duels et les filets qui claquent. Du foot quoi. Pas l'espèce de branlette que moult connards prétendent s’approprier sans savoir toucher un ballon


Exact Sidney, exact. Fleuri, mais exact.
Il faut reconnaitre que depuis le match contre l'Irlande il y a quelque chose qui se passe.

Après l'Islande, c'est la première fois ou je me suis réellement dit qu'ils avaient un groupe.

Et ils l'ont confirmé ce soir.

C'est le début de quelque chose et je veux voir cette génération, drive par Deschamps, en 2018.

Il y a eu un début avec 2014. Là il peut s'écrire quelque chose presque au delà de ce qu'ils sont actuellement.

Mais en 2018 ce sera l'apogée. Qu'ils gagnent ou pas d'ailleurs.

En attendant, Dimanche, on bat cette triste mais toute aussi méritante équipe que nous et ce sera mérité.

Allez la France.
volontaire 82 Niveau : CFA2
Une équipe dont la légende a paradoxalement démarré en Ukraine, avec des héros qui n'en font déjà plus partie aujourd'hui, Sakho, Ribéry, Benzema, Valbuena... Moi je trouve surtout qu'elle dégage une classe et une insouciance certaine, cette équipe donne de la joie et fait vraiment sourire, même si elle est footballistiquement plus éloignée des équipes de 84 et 2000.
Message posté par sox75
Il faut reconnaitre que depuis le match contre l'Irlande il y a quelque chose qui se passe.

Après l'Islande, c'est la première fois ou je me suis réellement dit qu'ils avaient un groupe.

Et ils l'ont confirmé ce soir.

C'est le début de quelque chose et je veux voir cette génération, drive par Deschamps, en 2018.

Il y a eu un début avec 2014. Là il peut s'écrire quelque chose presque au delà de ce qu'ils sont actuellement.

Mais en 2018 ce sera l'apogée. Qu'ils gagnent ou pas d'ailleurs.

En attendant, Dimanche, on bat cette triste mais toute aussi méritante équipe que nous et ce sera mérité.

Allez la France.


Mec, qu'on gagne ou pas la finale, le "groupe" et son esprit existe depuis le nul à Vicente Calderon fin 2012. Consolidé par le retour contre l'Ukraine et le Mondial 2014 (qui n'était mirifique, mais qui était juste "normal", et ça faisait alors presque 20 ans qu'on avait pas fait de compétition "normale"), légèrement modifié au fur et à mesure, mais toujours très cohérent pour peu qu'on ait suivi un peu le parcours de Deschamps comme joueur puis comme entraîneur.

En 2014, on était pas mauvais, mais on était encore trop tendre. Maintenant, on est mûr, et il va falloir sortir un gros gros match dimanche pour pas que ça se termine en queue de poisson.

P.S : bon, on est d'accord, elle était prenable, cette équipe d'Allemagne ?
SuperVictor==3 Niveau : DHR
Message posté par Sidney ★
Deschamps fait du bien parce qu'il est pas dans l'auto-érotisme tactique, c'est un pragmatique, une planche de salut pour tous les mecs qui pratiquent le foot: la quête de la victoire est au coeur de la préparation des matches. La tactique a beau être rustique les mecs l'intègrent vite et l'important, quel que soit l'adversaire, c'est qu'ils ne sont jamais perdus, ils savent comment jouer pour subir ou agir. Ça sent la pelouse, les duels et les filets qui claquent. Du foot quoi. Pas l'espèce de branlette que moult connards prétendent s’approprier sans savoir toucher un ballon


Jusqu'à "rustique tactiquement", on peut adhérer (quoique la recherche de victoire connaît nombre de solutions, celle de la rusticité en est une, en faire une planche de salut...).

Mais affirmer que les joueurs ne sont jamais perdus, c'est la démonstration par l'absurde que la victoire obère les faits et masque absolument tous les épisodes les moins glorieux, y compris les plus récents (Matuidi à droite du milieu).

Dire de Deschamps qu'il est fin tacticien, c'est discréditer la tactique.

Quand à la fin du commentaire, je te dirais que toute approche est respectable quand elle respecte l'idée que le football est un sport, pas un concours de beauté.
Message posté par .Pelusa.
Mec, qu'on gagne ou pas la finale, le "groupe" et son esprit existe depuis le nul à Vicente Calderon fin 2012.

Mec, j'ai du mal m'exprimer mais je réagissais par rapport à l'article. Et à l'évolution de cet Euro au fil des matchs.

Mais je te rejoins en ce sens ou depuis l'arrivée de Deschamps, force est de constater que graduellement ils progressent en compétitions officielles.

Message posté par .Pelusa.
Consolidé par le retour contre l'Ukraine et le Mondial 2014 (qui n'était mirifique, mais qui était juste "normal", et ça faisait alors presque 20 ans qu'on avait pas fait de compétition "normale")

Là j'avoue je ne comprends pas ce que tu veux dire.

En 2006, ils vont en finale. Au mieux çà fait 8 ans et pas 20.

Si tu remontes à 20 ans, on fait demi à l'euro 96, win en 98 et 00.

Message posté par .Pelusa.
En 2014, on était pas mauvais, mais on était encore trop tendre. Maintenant, on est mûr, et il va falloir sortir un gros gros match dimanche pour pas que ça se termine en queue de poisson.

Le contexte nous est favorable. Et la vérité du résultat est parfois trompeuse. Certains de nos joueurs clé ont progressé, mentalement et collectivement, c'est effectivement plus mature.

Mais je me projette en 2018 car hier soir on a vu une Allemagne qui perd mais qui propose quelque chose de réellement abouti.

Je pense que Deschamps et ses joueurs doivent et peuvent faire mieux. D'ailleurs la Dèche bosse sur le long terme.

Il y a du potentiel. Sans doute faut il déjà en passer par des bases solides avant de philosopher notre football.

Message posté par .Pelusa.
P.S : bon, on est d'accord, elle était prenable, cette équipe d'Allemagne ?

Bien sûr, je ne vais pas réexpliquer ce que j'ai marqué sur leurs notes mais je suis partisan d'avoir du recul sur le résultat et le jeu développé.

C'est aussi pour çà qu'ils sont si appréciables, ils sont sportifs dans leur manière de jouer le match.
Message posté par sox75
Mec, j'ai du mal m'exprimer mais je réagissais par rapport à l'article. Et à l'évolution de cet Euro au fil des matchs.

Mais je te rejoins en ce sens ou depuis l'arrivée de Deschamps, force est de constater que graduellement ils progressent en compétitions officielles.

Message posté par .Pelusa.
P.S : bon, on est d'accord, elle était prenable, cette équipe d'Allemagne ?

Bien sûr, je ne vais pas réexpliquer ce que j'ai marqué sur leurs notes mais je suis partisan d'avoir du recul sur le résultat et le jeu développé.

C'est aussi pour çà qu'ils sont si appréciables, ils sont sportifs dans leur manière de jouer le match.[/citer]

@ sox :

On est deux à s'être mal exprimés, alors !

Quand je parle de compétition "normale", c'est une façon de dire "compétition sans psychodrame ni parcours exceptionnel". Pour moi, depuis l'Euro 96 (où on était attendus sansplus etoù on faitun bon parcours sans plus), c'est en 2014 la seule fois où c'est arrivé.
98, 2000, 2006, ce sont des épopées, ce n'est pas ce que je qualifierais de "normal" !
2002, 2008 et 2010, ce sont des fiascos.
2004 et 2012, ce sont des compétitions qui rentrent dans les critères en terme de résultat, mais pas en terme de ressenti tant l'ambiance était délétère les deux (en 2004, on a un Santini pas respecté car débarqué dès avant l'Euro en 2004, les mecs d'Arsenal qui râlent en disant que Zidane ralentit le jeu et se frottent les mains de le voir prendre sa retraite, et la Grèce pour finir ; en 2012, t'as la débandade contre la Suède, les problèmes disciplinaires des uns et des autres et les choix pourris de Laurent Blanc).

Et mon post-scriptum ne t'était pas désigné en particulier, c'était plutôt une adresse à la cantonnade et j'aurais dû le signaler plus clairement.


Du reste, je suis globalement d'accord avec toi, même si je ne me fais peut-être un peu moins de souci pour cette équipe. Le talent est là, y compris chez des joueurs plus jeunes qui n'ont pas encore durablement intégré la sélection. Je fais confiance à Deschamps et aux tauliers du groupe pour les intégrer au mieux. Et quand tu écris que "Deschamps et ses joueurs doivent et peuvent faire mieux", non seulement je plussoie, mais j'annonce : non seulement ils doivent faire mieux et ils peuvent faire mieux et ils vont faire mieux. En 2016, en 2018 ou en 2020.
Merde, ça a buggé.
Je reposte ça là :

@ sox :

On est deux à s'être mal exprimés, alors !

Quand je parle de compétition "normale", c'est une façon de dire "compétition sans psychodrame ni parcours exceptionnel". Pour moi, depuis l'Euro 96 (où on était attendus sans plus et où on fait un bon parcours sans plus), c'est en 2014 la seule fois où c'est arrivé.
98, 2000, 2006, ce sont des épopées, ce n'est pas ce que je qualifierais de "normal" !
2002, 2008 et 2010, ce sont des fiascos.
2004 et 2012, ce sont des compétitions qui rentrent dans les critères en terme de résultat, mais pas en terme de ressenti tant l'ambiance était délétère les deux (en 2004, on a un Santini pas respecté car débarqué dès avant l'Euro en 2004, les mecs d'Arsenal qui râlent en disant que Zidane ralentit le jeu et se frottent les mains de le voir prendre sa retraite, et la Grèce pour finir ; en 2012, t'as ce match de la honte contre la Suède, les problèmes disciplinaires des uns et des autres, et les choix pourris de Laurent Blanc).

Et mon post-scriptum ne t'était pas désigné en particulier, c'était plutôt une adresse à la cantonnade et j'aurais dû le signaler plus clairement.


Du reste, je suis globalement d'accord avec toi, même si je ne me fais peut-être un peu moins de souci pour cette équipe. Le talent est là, y compris chez des joueurs plus jeunes qui n'ont pas encore durablement intégré la sélection. Je fais confiance à Deschamps et aux tauliers du groupe pour les intégrer au mieux. Et quand tu écris que "Deschamps et ses joueurs doivent et peuvent faire mieux", non seulement je plussoie, mais j'annonce : non seulement ils doivent faire mieux et ils peuvent faire mieux et ils vont faire mieux. En 2016, en 2018 ou en 2020.
il y a 2 heures Lampard entraîneur d'Oxford United ? 1
il y a 5 heures Le superbe but d'Independiente 3 il y a 7 heures Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 il y a 7 heures Des matchs de C1 sur Facebook 8 Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 42 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 35 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 26 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44
À lire ensuite
Les notes de la France