1. //
  2. // 14e journée
  3. // Résumé

Le Havre enchaîne, Ajaccio retrouve des couleurs

On a longtemps eu peur de vivre une soirée de Ligue 2 soporifique. Heureusement, le spectacle s'est emballé au possible en seconde période. Avec des buts à la pelle et une folie entre Auxerre et Lens.

Modififié
5 8

Stade lavallois 0-1 Le Havre AC

But : Fontaine (54e)

Le Havre enchaîne sa 4e victoire consécutive et revient provisoirement à hauteur de Nancy, troisième du classement. Bien trouvé sur une passe en retrait, c'est Jean-Pascal Fontaine qui a fait la différence avec une superbe frappe, qui a fini au fond avec l'aide du poteau. Laval qui restait sur 3 matchs nuls consécutifs ne s'en remettra pas. À noter : une minute d'applaudissements juste avant la rencontre en hommage à Noël Meslier, speaker du Stade lavallois depuis 1989, décédé récemment.

AJ Auxerre 1-2 RC Lens

Buts : Konaté (51e) pour Auxerre, Autret (63e), Lala (88e) pour Lens

Lens remporte le choc entre anciennes écuries respectées de Ligue 1. Un prestige qui semble dater d'une autre vie. Mais parlons d'abord de la folie de la soirée : le but de la victoire absolument insensé inscrit par Kenny Lala en voulant simplement dégager le ballon. Un but qui fera aussi polémique en raison d'une possible faute sur Seck juste avant le dégagement fou de Lala. Avant cela, Mattias Autret avait déjà égalisé de superbe manière avec une frappe pure dans la lucarne de Zacharie Boucher. Rageant pour Auxerre qui avait pris l'avantage au retour des vestiaires par Brahim Konaté, buteur au lendemain de la signature de son premier contrat pro. Une belle histoire. Très loin de la première période réalisée par les deux formations digne d'un des plus grands épisodes de Derrick. Et encore avec un taux d'ennui bien plus élevé. Auxerre et Lens se partagent la 11e place avec un bilan identique. Triste.

Niort 0-1 FC Metz

Buts : Sans (71e) pour Tours, N'Gbakoto (42e) pour Metz

Metz gâche à moitié la fête. Pour leurs 90 ans d'existence, les Chamois niortais doivent effectivement partager les points avec les Grenats malgré une grosse domination. C'est d'abord Yéni N'Gabato qui débloque la situation contre le cours du jeu sur un superbe coup franc. Excentré un peu après l'angle de la surface de réparation, le Grenat envoie un missile dans la lucarne opposé de Paul Delecroix, surpris par la trajectoire du ballon. Le genre de coup franc venu d'ailleurs qui ferait enrager tout bon joueur de Football Manager. Niort parvient toutefois à revenir logiquement au score sur une situation confuse sur corner. Metz prend provisoirement la tête. Niort flirte dangereusement avec la zone rouge.

Clermont Foot 1-0 US Créteil-Lusitanos

But : Diedhiou (57e)

Clermont réenclenche la marche avant. Après une grosse période de moins bien, les Clermontois s'imposent enfin et remontent à la 5e place. Un joli classement qui doit beaucoup au buteur maison Famara Diedhiou auteur de son 13e but en 14 journées. Très solide. Le duo cristolien Andriatsima-Mollet auteur de 11 buts cette saison est, lui, resté muet. Pour le bonheur du stade Gabriel-Montpied. Enfin plutôt des trois pelés et deux tondus qui ont eu le courage de braver le froid pour venir soutenir leur équipe.

Évian Thonon Gaillard 4-0 Valenciennes FC

Buts : Bruno (12e, 73e), N'Gakoutou (27e), Barbosa (85e)

Évian se reprend bien. Après deux défaites consécutives, les Hauts-Savoyards s'imposent facilement face à Valenciennes. Il ne faut en effet qu'une grosse dizaine de minutes à Gianni Bruno pour ouvrir le score en profitant d'une erreur de relance de la défense adverse. Les Nordistes n'y sont pas du tout et encaissent logiquement un second but à peine un quart d'heure plus tard sur un bon centre de Kassim Abdallah, repris du plat du pied gauche par Quentin N'Gakoutou. Puis Bruno signe son doublé sur une frappe sous la barre, avant que Barbosa ne close la marque. Évian n'est plus très loin du podium, Valenciennes déprime.

Nîmes Olympique 0-2 FC Sochaux-Montbéliard

Buts : Cisse (49e, 84e)

Sochaux s'impose enfin à l'extérieur ! Un vrai soulagement, puisque les Sochaliens ne s'étaient plus imposés loin de leurs bases depuis le 12 janvier dernier. Pourtant, c'est Nîmes qui se procure la première énorme occasion avec un placage du Sochalien Adolphe Teikeu, logiquement sanctionné d'un penalty. Mais la tentative faiblarde de Steve Mounier est repoussée par Werner. Le début de la fin pour les Nîmois. Sochaux réagit et trouve le poteau par Ekambi. Pas de quoi se décourager. Sochaux insiste et finit par forcer la décision par Sekou Cisse qui y va de son doublé. La tâche se complique pour Nîmes, toujours lanterne rouge et accablé par ces 8 points de pénalité bien lourds à traîner.

Stade brestois 3-0 Tours FC

Buts : Battocchio (31e), Monrose (56e), Adnane (90e)

Brest retrouve la victoire après deux défaites d'affilée. Un exploit, puisque Tours était jusque-là invaincu à l'extérieur depuis plus de 7 mois et 11 rencontres. Dans un épais brouillard, le début de match ne présente rien d'intéressant à voir. Heureusement, puisque c'eut de toute façon été compliqué avec de telles conditions météorologiques. Par chance, le brouillard se lève avant que Battochio n'inscrive le retourné le plus dégueulasse de l'histoire de l'humanité. On s'en fout, c'est au fond. Comme la frappe de Monrose en début de seconde période pour doubler la mise, puis celle d'Adnane en fin de match. Brest remonte à la 8e place, Tours chute à la 14e.

AC Ajaccio 2-0 Bourg-Péronnas

Buts : Panyukov (5e, 32e)

Ajaccio retrouve des couleurs. En grande partie grâce à son attaquant russe Andrey Panyukov qui a profité de la réception de la pire défense de Ligue 2 pour enfin trouver le chemin des filets. Et quitte à en mettre un, autant en mettre deux. L'ancien joueur du FK Atlantas (une équipe lituanienne) signe d'abord l'ouverture du score de la tête à la conclusion d'un excellent travail de Ryad Nouri. Puis il réalise un superbe enchaînement pour inscrire son second but personnel de fort belle manière. Bourg-Péronnas et sa grosse attaque (la 2e du championnat) ne parviendront jamais à réagir. Ajaccio reste relégable, mais la situation est désormais moins corsée.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

elfoundo07 Niveau : DHR
Auxerre qui marche par période, 5 match pourri, 5 bons match; comme depuis 5 saisons.

J'ai vraiment mal au cœur quand je repense a tous le bonheur qu'ils ont pu me faire vivre.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
C'est pas la joie c'est vrai mais lensois comme auxerrois ne sont pas si éloignés que ça du podium, cette l2 est vraiment ouverte cette saison !
Si seulement le club doyen pouvait remonter, le Stade Océane mérite clairement la ligue 1 tant il est de toute beauté.
Le nouvel investisseur américain et amoureux du havre à tout de la bonne pioche également, l'optimisme peut être de retour pour nos amis havrais.
https://vine.co/v/eLTzOz1a6ae une honte ce but, arbitre enculé.

Et je valide avec mon AJA.
M.Manatane Niveau : CFA
En début de saison, Cotret a dit qu'au vu des efforts financiers consentis cette saison, il fallait absolument que l'AJA remonte en 2016.
Avec un championnat aussi serré et l'irrégularité des résultats, ça semble compromis.
Sérieux, aller gagner à Nancy pour perdre à Ajaccio le match suivant, ça devrait être interdit...
C'est un clown ce cotret j'en peux plus. Déjà à Auxerre tu dis jamais que tu joues les premières places.
Ensuite si Diaw et surtout le nullisime Seck c'est avoir bien investi, mais lol
En parlant de Lens, une offre de rachat par le proprio de century 21 benelux a été transmise à Mammadov... qui je pense va gentiment s'asseoir dessus
Y'a clairement faute sur Seck mais bon sang que ça fait plaisir! Désolè pour Auxerre mais c'est un peu de votre faute, si Guy Roux n'avait pas racheté quelques Auxerrois en perditions alors Lens ne serait peut-être pas descendu et il n'y aurait pas eu de confrontation contre Auxerre à Lens! ;) Oui rien à voir j'ai la rancune tenace :)
M.Manatane Niveau : CFA
Message posté par boyoflens
Y'a clairement faute sur Seck mais bon sang que ça fait plaisir! Désolè pour Auxerre mais c'est un peu de votre faute, si Guy Roux n'avait pas racheté quelques Auxerrois en perditions alors Lens ne serait peut-être pas descendu et il n'y aurait pas eu de confrontation contre Auxerre à Lens! ;) Oui rien à voir j'ai la rancune tenace :)


A ce niveau-là, c'est plus de la rancune tenace, ça va bien au-delà !!!
Mais quelle tristesse de voir nos deux clubs batailler si bas...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 8