1. //
  2. // 8e
  3. // Bayern/Bâle

Highlander Frei

A 32 ans bien tassés, le canonnier bâlois Alexander Frei connaît une fin de carrière heureuse dans le club qui l’a formé. Une belle récompense pour ce prolifique buteur, qui n’aura été épargné ni par les blessures ni par la critique. Il a toujours su se remettre des obstacles qui ont jalonné sa carrière grâce à une mentalité à toute épreuve.

«  On m’a tout le temps dit ˝tu n’es pas grand, tu vas pas vite, t’es pas endurant˝, alors j’ai dû faire quelque chose pour marquer les buts : m’entraîner, beaucoup  » . Invité les jours derniers lors d’une rencontre avec les supporters à revenir sur sa carrière et sur le style qui le caractérise, Alexander Frei le reconnaît volontiers : sur un terrain, il n’a rien d’impressionnant. Ce sont ses statistiques qui le sont. Il a inscrit 48 buts en 100 matchs de Ligue 1 sous les couleurs de Rennes, 34 buts en 64 matchs de Bundesliga avec Dortmund et 56 buts en 75 matchs de Super League depuis son retour en Suisse. En y ajoutant ses 23 buts en 38 matchs européens et ses 42 buts en 84 sélections avec la Nati, on obtient un total de 203 buts en 361 matchs, soit plus d’un but tous les deux matchs.

Opportuniste

Avant la France et la Ligue 1, c’est à Bâle qu’Alex Frei est formé. Il passe ensuite par Thoune, Lucerne et le Servette. Sur les bords du lac Léman, il se révèle, conquiert un premier trophée (la Coupe de Suisse) et tape dans l’œil des recruteurs du Stade Rennais, qui le font venir à l’hiver 2003. Barré par le tandem composé de Maoulida et de Piquionne, le Suisse vit des débuts difficiles en Bretagne. L’été suivant, l’arrivée sur le banc rennais de László Bölöni en lieu et place de Vahid Halilhodžić change la donne. Le coach roumain place Frei à la pointe de son système tactique, où son réalisme dans la surface fait des ravages. Du gauche, du droit, de la tête, du genou, du cul, l’opportuniste est capable de marquer à tout instant, grâce à une science du placement rare. Lors de la saison 2003/2004, il inscrit 20 buts en championnat, dont 4 lors d’un fameux match contre l’OM en mars 2004, face à un certain Fabien Barthez.

Youtube

Avec encore 20 buts inscrits la saison suivante, Frei termine meilleur buteur de L1, devançant Mickaël Pagis et Pauleta. A l’époque, son pourvoyeur fétiche de ballons se nomme Olivier Monterrubio. Ce dernier se rappelle aujourd’hui d’une « entente rare  » avec l’attaquant suisse, « un relationnel entre lui et moi sur le terrain comme on n’en rencontre qu’une fois dans une carrière » . En dehors du pré aussi, le feeling passe bien. « Rubio » fait la connaissance d’un garçon «  qui fonctionne beaucoup à l’affection. Il a cette mentalité suisse-allemande très rigoureuse. Je me souviens par exemple qu’il ne refusait jamais un autographe, sauf si le gamin débarquait sans un bonjour ou un s’il te plaît. Là ça ne passait pas » .

Le Lama

C’est à cette époque déjà qu’Alex Frei rencontre un premier désamour avec ses compatriotes. Fer de lance de l’attaque suisse lors de l’Euro 2004, il se rend coupable d’un crachat très con sur Steven Gerrard lors de la défaite 0-3 des siens face à l’Angleterre. S’en suivent une suspension et l’opprobre de la nation. Comme si ça ne suffisait pas, lors de sa dernière saison en France en 2005/2006, il est éloigné plusieurs mois des terrains par une pubalgie. Les pépins physiques ne vont dès lors cesser de s’accumuler. Débarqué au Borussia Dortmund la saison suivante, le « lama » (tel qu’on le surnomme un temps après son geste à l’encontre de Gerrard à l’Euro), qui réussit de bons débuts, va connaître la période la plus noire de sa carrière. En 2007, il se blesse à la hanche, joue peu, revient de justesse pour participer à l’Euro chez lui, mais il se blesse de nouveau gravement, au genou cette fois, dès le début de la compétition. « Déjà quand il était à Rennes, il me parlait souvent de cet Euro en Suisse, devant sa famille, alors quand je l’ai vu à terre, j’ai vraiment eu mal pour lui  » , compatit Monterrubio. Cet événement marque le début de la fin de la relation entre Frei et la Nati. Promu capitaine pour la Coupe du monde 2010, il s’égare, multipliant les erreurs de communication, à l’image de ce vilain clip de promotion où le buteur se vautre dans un mauvais rap.

Youtube

Dès lors, les critiques ne cessent plus en Suisse. On l’accuse tour à tour d’égoïsme, d’arrogance et de n’être pas assez efficace lors des grands rendez-vous. Il reçoit même des menaces de mort. Comme Chapuisat en son temps, il finit par se lasser de ce rôle ingrat d’attaquant d’une sélection d’abord occupée à bien défendre. Il officialise sa retraite internationale il y a un an, préférant désormais se concentrer sur son club. Rentré au pays en 2009, il participe cette saison à l’excellent parcours du FC Bâle, sans rival en Suisse et qui ne cesse d’étonner en Europe. « C’est le renard des surfaces par définition, décrit le journaliste local Marc Fragnière. Il est capable d’être quasiment invisible durant tout un match et de planter deux pions entre la 85e et la 93e » . Son ancien coéquipier rennais ne dit pas autre chose, même s’il observe «  un replacement tactique, il joue moins en pointe qu’avant » . Depuis son passage en Bundesliga, Frei a effectivement élargi sa palette et montré qu’il sait aussi délivrer quelques passes décisives. A Bâle, son association avec Marco Streller fait merveille. Expérimentés et complices, les deux « vieux » forment un duo d’attaque sinon spectaculaire, du moins très efficace. La défense du Bayern a tout intérêt à se méfier. Jamais découragé, toujours à l’affut, Frei l’increvable peut surgir à tout moment.


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Super joueur, mais sa réput' il se la construit aussi tout seul.

Pour le voir régulièrement évoluer sur les pelouses, c'est vrai que c'est un sacré râleur. Toujours a parler avec les arbitres (d'ailleurs il est assez clairement protégé par ces derniers, au même titre que certaines (ex)"gloires" du foot suisse), vite nerveux et agressif quand il reçoit pas la balle, ou quand les choses se passe pas comme il l'entend.

En Suisse on lui a surtout pas mal reproché son melon, en sélection, vers la fin, il voulait tout faire, le tacle, la passe et le but, au final il redescendait chercher super bas des ballons, et n'en faisait pas grand chose de bon. Même si je l'admire pour ce qu'il a fait, je pense que son départ de la Nati a permis de libérer certains joueurs, qui jouent plus détendus, qui se sentent pas obligé de jouer pour lui, comme ça pouvait être le cas avant.
Vers la fin certains avaient peur de marquer à sa place (j'exagère un peu mais bon) parce que le buteur maison c'était lui.
meinkrampe
Sympathique article sur un joueur qui n'a jamais su être reconnu à sa juste valeur. Son plus grand malheur est sans doute d'être né dans le mauvais pays. La Suisse, c'est pas très reluisant niveau football.
Cela dit, c'était un vrai bonheur de l'entendre parler, avec lui il n y avait pas de langue de bois, de "On prend les matchs les uns après les autres", il parlait franchement et honnêtement aux journalistes, c'est trop rare aujourd'hui! Et c'est un grand buteur, je ne comprends toujours pas pour quelle raison Rennes s'en est séparé...
RahXephon Niveau : CFA
Il râle quand il reçoit pas de ballons, il râle quand il perd les ballons, il râle quand on fait faute (ou pas) sur lui, il râle quand il fait faute sur les autres... bon, c'est le cas de beaucoup de footballeurs, mais chez lui, c'est à l'extrême. Jamais vu ce type sourire sur un terrain, applaudir un coéquipier autrement qu'en trois petites tapes forcées, etc. Alors oui, c'est un bon joueur, mais il cherche bien tout ce qu'on lui reproche - et le crachat, c'était c.on.

Quant à son retrait de la Nati, beaucoup lui en ont voulu, parce que ce n'était pas vraiment le bon moment (plein milieu des qualifs pour l'euro), toussa. Mais, finalement, avec tout le respect que les suisses lui doivent pour ce qu'il a fait, ben, la Nati elle joue mieux sans lui.

Cela dit, c'est clair que c'est un joueur à surveiller ce soir, pour le Bayern. Mais je crois plus en des Shaqiri ou des Stocker (ou des Fabian Frei, même si c'est pas trop ça ces derniers temps).

Hop Basel.
Sacre bon buteur. Il n'a laisse que de bon souvenir a Rennes notamment son association avec Rubio en pourvoyeur de ballon.

Sa reprise de volée lors d'un Rennes-Osasuna est un modèle du genre.
Enfin un article sur ma star yes !
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 42 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31