1. //
  2. // 10e journée

Guingamp fait tomber Lille, Monaco se rassure

Cinq matchs, huit buts : ça, c'est notre Ligue 1 ! Guingamp vient s'imposer 2-1 à Lille, l'AS Monaco se rassure en battant Évian 2-0, et Bastia repart avec trois points de l'Allianz Riviera de Nice.

Modififié
5 14
Lille - Guingamp 1-2
Mavuba 79' pour Lille / Beauvue 45' et Schwartz 57' pour Guingamp

Non, rien ne va plus pour le LOSC. En difficulté lors des dernières semaines, les Lillois confirment leur moment difficile, en concédant leur première défaite de la saison en Ligue 1 à domicile. Et pas contre n'importe qui. Contre la lanterne rouge, Guingamp. Un gros coup d'arrêt pour l'équipe de René Girard, qui avait l'occasion de monter sur le podium en cas de victoire ce soir. Mais c'était sans compter sur d'étonnants Guingampais. Le club breton a frappé une première fois par Beauvue, dans le temps additionnel de la première période. Sur un centre de Yatabaré, l'attaquant score d'une jolie tête décroisée au second poteau. De quoi assommer son adversaire juste avant de rentrer aux vestiaires. Et juste après le premier quart d'heure de la deuxième mi-temps, c'est Schwartz qui enfonce les Lillois. Sur une offrande de Marveau, le Danois trompe parfaitement Enyeama. Les Lillois, amorphes jusque-là, ont attendu d'être dos au mur pour se réveiller. D'un but du coude, après un beau jeu à deux avec Roux, Mavuba réduit le score pour les Nordistes. Mais ni l'immanquable de Sidibe (alors que le score était encore de 0-2), ni les trois coups francs de Kjær, ni même le carton rouge d'Angoua n'y changeront quelque chose. Guingamp sort de la zone rouge et met fin à une série de quatre défaites consécutives. Ouf.

Monaco - Évian 2-0
Moutinho 2', Ferreira Carrasco 70' pour Monaco

Le duel de deuxième partie de tableau a tourné en faveur des Monégasques. Et autant le dire : juste avant la Ligue des champions, cela va faire beaucoup de bien à la bande de Jardim. Il n'a pas fallu bien longtemps pour que les choses tournent bien pour les Rouge et Blanc. Dès la première minute, l'ASM obtient un penalty, après une main (discutable ?) de Sorlin. Moutinho transforme la sentence et ouvre le score. Et pour la première fois de la saison, Monaco va faire mieux, en inscrivant un deuxième but dans un match officiel. Si si. Après un énorme trou d'air, Calamity Hansen laisse la voie libre à Ferreira Carrasco, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Les Évianais ont bien eu une double occasion (poteau + sauvetage sur la ligne), insuffisant, toutefois, pour faire vaciller les Monégasques. Dans une ambiance toujours aussi tristoune à domicile, les hommes de Jardim basculent dans la première partie de tableau et se rapprochent des places européennes. Comme quoi, tout peut aller vite.

Nice - Bastia 0-1
Ayité 51' pour Bastia

Pas grand-chose pendant 90 minutes, un but bastiais, et puis un envahissement de terrain. C'est surtout cela que l'on retiendra de ce derby de la Méditerranée, bien triste sur la pelouse, et devenu absurde au coup de sifflet final. Des scènes de bagarre insensées entre supporters venus en découdre et joueurs. Honteux. Mieux vaut parler du match. Onzièmes du championnat avant la rencontre, les Niçois auraient pu s'échapper du peloton qu'ils formaient avec Lyon, Montpellier, Toulouse et Metz. Auteurs d'une prestation bien terne, les Aiglons ne peuvent sans prendre qu'à eux-mêmes. Sans briller, les Bastiais et Makelele ont, eux, réussi à se donner de l'air. Les Corses, qui sortaient de six matchs consécutifs sans victoire, ont gagné sur le plus petit des scores, grâce à un but d'Ayité. En tout cas, Makelele peut souffler. L'ancien Parisien avait deux matchs pour convaincre. Il s'est déjà offert un peu de temps hors de la zone rouge. Ce qui n'est déjà pas mal.

Nantes - Reims 1-1
Audel 13' pour Nantes / Diego 58' pour Reims

Les Nantais continuent leur bonne série en Ligue 1. Celle-ci est désormais de huit matchs consécutifs sans défaite, grâce à ce nul 1-1 face à Reims (5 victoires, 3 nuls). Même si les Nantais auraient préféré s'imposer, ils profitent de ce petit point pour passer devant Lille, et grimper à la cinquième place. Ouvrant le score assez tôt par l'intermédiaire d'Audel, d'une frappe un peu pourrie qui traverse une forêt de jambes après un coup franc joué en retrait, les Canaris n'ont pas su garder le score. Ils se sont fait punir par Diego à l'heure de jeu. Le Brésilien a marqué d'une merveille de coup franc enroulé, qui vient mourir dans la lucarne de Riou. Dans un match sans folie, malgré un poteau rémois, le coup franc de Diego restera dans toutes les têtes. Et sur tous les plateaux télé.

Metz - Rennes 0-0

Que serait un samedi soir de Ligue sans son traditionnel 0-0 ? Ce soir, ça tombe sur le stade Saint-Symphorien. Dans ce duel de milieu de tableau entre le dixième, Metz, et le douzième, Rennes, il ne s'est franchement pas passé grand-chose. La première mi-temps, dominée de manière stérile par Metz, a surtout été animée par la banderole du groupe de supporter messin les Horda Frenetik : « Au prix du billet la vaseline est offerte ? » Subtilité, quand tu nous tiens. Bon, vu le nombre de buts inscrits lors de la rencontre, on peut les comprendre. Et pourtant, le spectacle n'a pas été si dégueulasse que ça. Avec 27 tirs, les joueurs ont tenté. Même Malouda a failli marquer, tiens. Mais au final, aucune des deux équipes n'a été en mesure de faire sauter le verrou adverse. Metz restait sur trois victoires consécutives à domicile, la série s'arrête donc là. Quant à Rennes, aucun exploit individuel n'est venu sauvé un collectif qui paraît parfois bien faiblard.

Le résumé de Lorient - Saint-Étienne
Résultats et classement de L1

Par Jean-Guillaume Bayard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ils sont pas prêts de le revoir leur stade ces blaireaux.
DocteurHappy Niveau : CFA
Respect à toi J G Bayard qui arrive à mater 5 matches de l1 en simultané , faut en avoir une sacrée paire .

Sinon je vous conseille d'aller lire la réaction de R Girard après la piteuse défaite de son equipe contre la lanterne rouge ( qui restait sur 4 défaites d'affilées ) .
C'est juste magique , Monsieur Déni !
Rudi Roussfion Niveau : District
Les mecs on leur fait confiance en ne mettant pas de barrières, de fosses, de barbelés et de tous ces horribles trucs, et ils en profitent pour se comporter comme des veaux transgéniques... la capacité des ultras à creuser leur propre tombe ne cessera jamais de me surprendre malheureusement.
DavidGranola Niveau : Loisir
Comment quelqu'un qui a son numéro au panthéon Marseillais, a t-il pu se trouer de la sorte sur le but Bastiais ? Incompréhensible
Richard_Gotainer Niveau : DHR
J'espere sincerement une lourde sanction pour Nice. Bosetti qui passe son temps à multiplier les gestes de chambrage histoire de se faire mousser auprès de ses potes de la Brigade Sud en avançant que c'est de bonne guerre ok ça passe seulement ça marche dans les deux sens. Nice ville qui dérange nous disait Bauthéac ?? Oui effectivement quand on voit des comportements comme ce soir ça dérange.
Les niçois sont des gros cafards, qu'ils aillent se faire foutre, on attends les huis clos.
La bise (bande d'idiots a avoir voté Estrosi)
Oulà je vois que les loups sont déjà en train de renifler la carcasse Niçoise, ça aime l'odeur du sang, ça fait baver le bon moraliste ces "incidents"....

J'étais présent hier lors de ce match.

La rencontre en elle même que dire, une équipe de Bastia super limitée qui marque sur leur seule occasion gentillement concedée par une cagade monumentale de Diawara, le reste du temps ça a été une domination stérile et brouillonne des Niçois et des Bastiais jouant le conre de manière assez physique avec pourtant une furieuse tendance à se rouler par terre pour casser le rythme au moindre contact...

Arrive le coup de sifflet final et survient Jean Louis Leca

Il a la grande idée d'aller vouloir provoquer la Populaire Sud avec un drapeau Corse, alors que ses coéquipiers se congratulent et commencent à rentrer aux vestiaires... la suite on la connait! Bilan, lors des "incident" en eux même c'est une dizaine de gars sur la pelouse assez vite interceptés et une explications virile entre staffs et sécu Niçois et Bastiais, quand la centaine de mecs snt sur le pré tout le monde ou presque est déjà rentré au vestaire, ça traine sur un peu la pelouse, ça remote en travées, clap de fin.

D'un point de vu perso ça m'a fait sourire, d'une part parce que je savait que ça allait faire baver, disserter, faire beaucoup de bruit pour pas grand'chose dans l'absolu... quelques pastèques et quelques types sur la pelouse après une provoc à deux balles. De deux l'Allianz n'est peut être pas cette salle d'opéra aseptisée qu'on veut nous imposer, si jamais ça cherche et bien ça trouve, beaucoup vont trouver ça intolérable, vouloir des sanctions (et il y en aura, que leur bonnes âmes soit rassurées), des mecs ne sont pas prêts de revoir les gradins, mais moi ça m'a fait sourire, ça sentait bon un parfum délétère et presque oublié.

Pour être tout à fait honnête, ces incidents se seraient passés à Bastia avec une provoc de Bosetti (par hasard, je vise personne) et des supps Bastiais qui pètent un boulon avec distribution de pastèque et une échauffourée vite réglée en cinq minutes ça m'aurait pas choqué plus que ce qui s'est passé hier.... mais bon de nos jours tout doit être clean et carré alors que justice se fasse!
kris prolls Niveau : CFA2
Dommage que st étienne est gagné , avec la défaite de Lille sa faisait coup double des 2 équipes du haut de tableau les plus soporifiques.En ésperant voir toulouse ou Bordeaux devant eux à la fin de l'année.
sempre_vivu Niveau : DHR
@xavier :

Bosetti disait "Chambrer. Cela fait partie de mon personnage. Ce n'est pas Zlatan qui ferait ça. Ça reste de bonne guerre. Si je marque contre Nantes, il y aura aussi du chambrage. Eux ne vont pas se priver non plus. Il y a pas mal de stades où je ne suis pas le bienvenu"

Ce qu'a fait Leca, c'est franchement pas malin mais ca reste du chambrage. On l'a vu avec Kurzawa, la meilleure façon d'y répondre c'est d'attendre et de rendre la pareille.

Entrer sur le terrain et vouloir frapper des joueurs adverses, c'est de la débilité absolue.
Rudi Roussfion Niveau : District
Message posté par Xaviar
Oulà je vois que les loups sont déjà en train de renifler la carcasse Niçoise, ça aime l'odeur du sang, ça fait baver le bon moraliste ces "incidents"....

J'étais présent hier lors de ce match.

La rencontre en elle même que dire, une équipe de Bastia super limitée qui marque sur leur seule occasion gentillement concedée par une cagade monumentale de Diawara, le reste du temps ça a été une domination stérile et brouillonne des Niçois et des Bastiais jouant le conre de manière assez physique avec pourtant une furieuse tendance à se rouler par terre pour casser le rythme au moindre contact...

Arrive le coup de sifflet final et survient Jean Louis Leca

Il a la grande idée d'aller vouloir provoquer la Populaire Sud avec un drapeau Corse, alors que ses coéquipiers se congratulent et commencent à rentrer aux vestiaires... la suite on la connait! Bilan, lors des "incident" en eux même c'est une dizaine de gars sur la pelouse assez vite interceptés et une explications virile entre staffs et sécu Niçois et Bastiais, quand la centaine de mecs snt sur le pré tout le monde ou presque est déjà rentré au vestaire, ça traine sur un peu la pelouse, ça remote en travées, clap de fin.

D'un point de vu perso ça m'a fait sourire, d'une part parce que je savait que ça allait faire baver, disserter, faire beaucoup de bruit pour pas grand'chose dans l'absolu... quelques pastèques et quelques types sur la pelouse après une provoc à deux balles. De deux l'Allianz n'est peut être pas cette salle d'opéra aseptisée qu'on veut nous imposer, si jamais ça cherche et bien ça trouve, beaucoup vont trouver ça intolérable, vouloir des sanctions (et il y en aura, que leur bonnes âmes soit rassurées), des mecs ne sont pas prêts de revoir les gradins, mais moi ça m'a fait sourire, ça sentait bon un parfum délétère et presque oublié.

Pour être tout à fait honnête, ces incidents se seraient passés à Bastia avec une provoc de Bosetti (par hasard, je vise personne) et des supps Bastiais qui pètent un boulon avec distribution de pastèque et une échauffourée vite réglée en cinq minutes ça m'aurait pas choqué plus que ce qui s'est passé hier.... mais bon de nos jours tout doit être clean et carré alors que justice se fasse!


Mais bordel ça me rend dingue des discours comme ceux-la ! Tu fais partie des gens qui n'arrivent pas à comprendre que l'on peut à la fois être bouillant, chauffer un stade à blanc, mettre une ambiance de dingue, et en même temps avoir un cerveau, et être un minimum respectueux ! Au final les perdants dans l'histoire ce seront le Gym qui risque de perdre le soutien de ses supps pendant plusieurs matchs alors qu'il n'a aucune marge pour la relégation, et les ultras français qui vont encore se prendre une grosse faciale dans les médias, et ça a l'air de te faire marrer... alors c'est peut-être "pas grand chose" mais ces abrutis vont causer beaucoup de tort à des "choses" qui leur tiennent beaucoup à coeur, et ça, faut vraiment être un crétin pour ne pas le comprendre ! Tout ça parce que machin a montré un drapeau corse... putain mais on est à l'Allianz ou en CE2 ?
Richard_Gotainer Niveau : DHR
@Xaviar "ça fait baver le bon moraliste"

Peux tu me dire à quel moment des supporters rentrent sur un terrain pour taper des joueurs adverses et ce sous l'oeil bien indulgent de la sécu de l'allianz arena ?? Dans quels autres stades on voit ça ?? Et pour une histoire de chambrage, provocation peut-être idiote ??
Mais quand Bosetti fait les oreilles de lapins aux ultramarines en référence à une embuscade de la brigade Sud sur ces mêmes ultramarines ou quand il vient chambrer la Brigade Loire, les Magic Fans ou les indians à toulouse bizzarement ça les fait marrer à ces mêmes niçois du haut de leur populaire. C'est de bonne guerre, ça fait partie du folklore nous répétaient-ils. Seulement faut accepter quand ça tombe sur soit, c'est le jeu. De là à rentrer sur la pelouse pour taper du joueurs y'a une grosse marge. Et si s'offusquer de ces comportements certes pas représentatif du public niçois c'est être moraliste bah putain...

Et pour tout te dire je trouve qu'on en fait pas assez.
Des lillois amorphes? La première des règles pour un journaliste sportif c'est d'assister aux rencontres qu'il commente.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 14