Grève de la faim à Bastia

Modififié
6 32
La LFP voudrait-elle la peau du SC Bastia ? C’est en tout cas ce que croient les dirigeants du club corse. Mercredi, alors que Bastia accueille Marseille, dans un match à huis-clos, des incidents ont eu lieu, causés pas les supporters du club qui étaient venus regarder le match sur un écran géant, juste à côté du stade. La Ligue a donc décidé de suspendre le stade Armand-Cesari, à titre conservatoire.

Une décision que ne supporte pas Pierre-Marie Geronimi, le président bastiais, comme il l’a fait savoir hier soir : « On veut tout simplement détruire le Sporting, tout particulièrement la commission de discipline de la LFP et son président (Pascal Garibian). Ce monsieur veut détruire le club pierre après pierre. C'est scandaleux ! Le Sporting ne se laissera pas faire. Dès demain nous ferons appel de cette décision, nous saisirons le CNOSF (Comité olympique français) et nous irons devant toutes les juridictions possibles. » Un président très remonté, donc.

Mais le dirigeant corse qui a vraiment marqué le coup, c’est Jo Bonavita. Le responsable logistique et directeur sportif du club a décidé d’entamer une grève de la faim, pour protester contre cette décision. A 73 ans, le geste est quand même très fort.

Reste à savoir si cela influera sur la décision de la LFP.
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Que Maoulida la fasse aussi alors, ça lui fera du bien.
Leslie Nielsen, fan du Sporting
Comme d'hab le club se pose en victime d'une méchante Ligue qui fait que l'embêter alors qu'ils sont gentils comme tout...

Surtout ne vous remettez pas en cause les gars, c'est pas comme si y avait des incidents à quasiment tous les matchs de Bastia depuis des années heing.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 32