1. //
  2. // 8es
  3. // Sutton-Arsenal

God Save Wenger

Planté sur une cible par ses propres supporters, ses anciens joueurs et une large partie de la presse anglaise, Arsène Wenger est aujourd’hui face à son destin : partir ou rester à la barre d’un club qu’il a construit selon ses idées depuis plus de vingt ans ? Et s'il fallait avant tout sauver le soldat Arsène ?

Modififié
Quelle est la différence entre Arsène Wenger et Sir Alex Ferguson ? Longtemps, les deux hommes se sont détestés par respect pour leurs intérêts respectifs. Le premier n’hésitait alors pas à faucher son homologue écossais dès qu’il le pouvait – « Chacun pense que la plus belle des femmes est chez soi » – là où le second préférait y aller avec sa condescendance légendaire en s’amusant à parler de l’Alsacien comme d’un « novice » qui « n’accepte pas les traditions » . Une façon de comprendre que l’un dérangeait l’autre, la suprématie nationale étant en toile de fond. Puis, le jour où Ferguson a compris que Wenger ne jouait plus dans sa cour, le Français étant trop occupé à garantir une régularité sportive à ses dirigeants, au-delà des titres, pour avant tout rembourser l’Emirates Stadium, la relation s’est détendue. Mieux, les deux hommes sont devenus très proches, n’hésitant pas à échanger sur la vie, sa conception et son essence. D’autant plus depuis que la figure écossaise s’est retirée de la scène en mai 2013. La retraite, voilà ce qui fait aujourd’hui le plus peur à Arsène Wenger. Comment en parle-t-il ? « J’ai peur du jour où cela arrivera. (...) Plus j’attends, plus ça sera dur, et plus ça sera compliqué de me défaire de cette dépendance. (...) Je sais que ça va être un choc extrêmement dur. Beaucoup plus dur que lorsque je suis passé de joueur à entraîneur. Il s’agira de passer de l’hyperactivité au vide. (...) Là, si je vous dis, vous n’avez que 24 heures à vivre, vous allez imaginer le couperet qui va vous trancher la gorge – et ce, pendant les 24 heures qui vous restent – ou simplement essayer de les vivre pleinement ? C’est la question de la fin de vie. » Plus que ça, Wenger espère pouvoir être autre chose que « l’ex-entraîneur d’Arsenal » . Il a peur du vide, Ferguson n’attendait finalement que ça, même si le drame connu par sa femme l’a poussé à prendre cette décision. Dernière preuve, il y a quelques jours, le Professeur a expliqué qu’il aimerait se donner encore quatre ans dans le foot. Juste au moment où on veut déboulonner sa statue.

L'exemple Ferguson


Alors Arsène Wenger fait encore de la résistance ? Les supporters d’Arsenal en ont marre d’attendre les lauriers ? La défaite à Munich (5-1) en C1 est-elle la défaite de trop ? Ces débats sont les mêmes depuis de nombreuses années, même si la question de l’avenir de Wenger n’a jamais semblé aussi décisive à quelques mois de la fin de son contrat. Le foot ne manque pas à Ferguson, Wenger ne peut pas vivre sans le foot. C’est un fait. Aujourd’hui, le technicien alsacien a 67 ans, soit un peu plus de deux fois l’âge du Christ. Est-il cramé pour la fonction et, selon certains, incapable de se renouveler face à cette nouvelle génération mi-philosophique, mi-dopée par la technologie qui aime lui lécher les bottes ? Oui et non. En son temps, et notamment à son arrivée en Angleterre, Arsène Wenger a été un révolutionnaire. Aujourd’hui, il ne l’est plus, mais il existe plusieurs explications à cette situation à un moment où les bastons autour de son cas masquent les vrais problèmes de l’institution Arsenal. Si Wenger saute, les Gunners vont-ils se mettre à gagner d’un coup ? Oh, l’exemple de la succession de Ferguson à Manchester United, qui commence seulement à être digérée, n’a-t-il pas suffi ? Arsenal ne s’est pas fait en un jour. Il ne pourra pas gagner de nouveau en quelques semaines. Car aujourd’hui, le Français ne doit pas totalement partir, mais plutôt glisser vers un poste transitoire – vice-président (un poste qu’il rêve d’exercer à l’avenir) ? – afin de travailler sur un nouveau modèle pour l’institution en elle-même.

Le modèle plus que l'individu


Comment peut-on aussi facilement flinguer vingt ans de mandat ? Oui, Arsène Wenger a probablement fait son temps sur un banc et Arsenal a besoin d’un nouveau souffle à l’heure où les performances tiennent essentiellement sur la forme de certains cadres (Sánchez, Koscielny), mais en serait-il là sans ce bonhomme en doudoune ? Non, et certaines facettes du football anglais non plus. Tout le monde sait que si les Gunners n’ont pas gagné pendant une longue période, c’est avant tout car la santé financière du club ne lui permettait pas de se renforcer à des moments clés pour rembourser l’investissement massif de l’Emirates, idée centrale du projet Wenger comme le nouveau centre d’entraînement construit avec le transfert d’Anelka au Real en 1999. Il ne faut pas tirer aussi facilement un trait sur cette histoire qui méritera certainement une statue à l’entraîneur français devant le stade qu’il a imaginé, mais plutôt comprendre les raisons de l’échec. En privé, Wenger ne s’en est jamais caché. Arsenal ne serait pas dans une telle situation si David Dein, ancien vice-président du club et homme qui a parié sur le Français à la fin des années 90, était encore là. Aujourd’hui, Dein vient encore souvent prendre le petit-déjeuner chez Arsène Wenger. L’ancien dirigeant a quitté Arsenal en 2007 après une guerre avec les actionnaires, mais il était l’oreille et l’architecte du projet Wenger. Avec lui, Arsenal aurait probablement pu acheter Luis Suárez ou Xabi Alonso. Sans lui, Arsène serait devenu un frileux. Non, un homme qui souhaite laisser derrière lui une situation saine. Il doit être le nouveau David Dein, prendre une place dans les bureaux et assurer la transition, quitte à faire revenir – s'il y arrive – son ami au sein du board. Arsenal doit changer d’ère, mais ne peut le faire sans Wenger. Définitivement, car ça se prépare. Une identité se sauve aussi comme ça.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Claude_Corti Niveau : DHR
Pour moi, Wenger dispose a arsenal un effectif (a part 2-3 joueurs) de seconds couteaux.

Si on compare le montant des transferts effectués depuis 5 ans entre Manchester United et Arsenal et les résultats des 2 clubs.. On se dit que ça reste correct. (Je précise que je ne supporte ni l'un ni l'autre).

Pour moi Arsenal est aujourd'hui à sa place. Que ce manque de talent dans l'effectif soit la responsabilité de Wenger m'importe peu. Ça fait des années qu'il manque une défense et un Patrick Viera au milieu a Arsenal. Un Ozil et un Sanchez c'est juste la cerise sur le gateau.. Ce qui te fait gagner des championnats c'est la base défensive d'une équipe et son milieu. La rampe de lancement de l'équipe.

Bref, Wenger doit partir et trouver un nouveau challenge, quitte a revenir dans quelques annees en tant que directeur sportif chez les gunners.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Directeur sportif? Ca serait aussi facile à gerer pour l'entraineur que quand Guy roux etait dirigeant à Auxerre apres sa retraite d'entraineur. Et puis les grands clubs anglais ont des "manager general" qui travaillent sans DS. Apres y'a quand meme plus de bon joueurs que ca, mais AW s'obstine à ne pas recruter aux postes clés qui mettrait ses protégés à mal. Rappelle toi quand meme qu' Arsenal perd le titre en 2014 faute d'avoir un grand attaquant apres avoir chassé Suarez tout l'été pour chopper Ozil le 31 aout à 23:50. Si tu regardes chaque equipe ces dernieres années, il manquait à chaque fois un joueur clé dans une position specifique pour esperer gagner le titre.
Claude_Corti Niveau : DHR
Je suis d'accord avec toi. C'est désespérant de voir que le club pourrait faire mieux avec une ou deux pointures a des postes clés.

Mais c'est trop tard pour tonton Arsène, il partira a la fin de la saison je pense
gaucherforever Niveau : CFA2
D autant que les têtes d affiche Ozil et Sanchez ne se sont pas pleinement imposés chez les très gros Barçà et Réal Madrid.
pour suarez il faut quand meme se rappeler que liverpool a empeché le transfert alors qu'arsenal etait pret a payer la clause liberatoire...... si je ne m'abuse....
4 réponses à ce commentaire.
Article impeccable qui résume parfaitement ma pensée.

J'ai adoré le passage sur le depart de Dein que trop de fans "novices" oublient à l'heure du bilan alors que cet homme a certainement été le dirigeant de club le plus brillant du Royaume.

Chapeau pour l'article, concis, clair et pertinent.
frednorthlondon Niveau : DHR
Arigold tu connais Arsenal et je ne peux pas te laisser dire cela. Après le départ de Dein et l'arrivée de Gazidis, il est clair que l'objectif est changé: on propose un bon divertissement, rentable a moyen et long terme, qui s'apprecie partout dans le monde. Et Arsene remplit 100% des objectifs demandés.

Et c'est la que Wenger aurait du taper du poing sur la table et mettre ses boss dos au mur en menaçant de quitter, ou en quittant réellement. Difficile quand on est le salarié le mieux payé, je concède.

Il n'a pas eu la bonne stratégie pour avoir certains joueurs, il s'entête avec certains qui sont franchement douteux, et sur le terrain, il prend des revers systématiques face aux gros car il refuse le plan B quand son équipe est plus faible. Avant ce 5-1 y a eu des 6-0 a stamford bridge et des 8-2 a old trafford. La dessus il est 100% imputable.

Il doit quitter le club, qui a besoin d'une nouvelle page, car si tu mets un nouveau coach sous lui, dès les 3 premières défaites, il sera réclamé pour un retour. Comme Conte en début d'année ou Klopp l'an dernier il n'en donnera pas.

Il a complètement monopolisé le club, qui ne peut pas et ne pourra pas passer dans le top 10 européen
1 réponse à ce commentaire.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 1
Sans être supporte d'Arsenal, loin de là, je trouve ça "saint" un manager comme wenger à la tête d'une grosse équipe. C à d un manager qui ne dilapide pas le pognon de son boss à tout va, et qui ne rentre pas dans la surenchère pour avoir des stars à tous les postes.

Alors bien sûr derrière le club ne gagne pas beaucoup de titres et a du mal en LdC depuis pas mal d'années, mais ça reste du "vrai football" et pas du business.

Pour comparer avec Manchester United, club que je kiff depuis l'époque Cantona, ça fait franchement mal au cul de réaliser à quel point l'argent a été gaspillé depuis le départ de Sir Alex, pour les résultats qu'on connait.
Claude_Corti Niveau : DHR
C'est clair, si quelqu'un a la motivation pour recenser le montant des transferts depuis le depart de Sir AF, pour les résultats ..

Ça doit etre effarant !

Je pense que c'est le club qui a dépensé le + en transferts depuis 5 ans
el gregom Niveau : CFA2
Wenger, Santo subito !
2 réponses à ce commentaire.
L'effectif actuel a trop de limites, et c'est très très faible sur les cotés avec un Chamberlain qui a du mal a confirmer et un Walcott sur courant alternatif bien loin de son niveau d'antan, sans parler d'Iwobi qui est encore tendre.
Mais surtout, l'équipe galère énormément dès qu'il y a un pressing, les sorties de balles sont calamiteuses, l'équipe se retrouve à subir alors qu'elle est taillée pour faire du jeu, on ressent vite le malaise quand il est question de défendre et de jouer sans ballon, avec des défaillances défensives hallucinantes.
Ce serait con que Wenger parte par la petite porte, et j'aimerais bien voir un retour au vieux système à deux pointes, avec deux milieux costauds, un ailier créatif et un autre ratissant la ligne de touche (à la Pires-Ljungberg).
gaucherforever Niveau : CFA2
La question simple à se poser:combien de gunners auraient leur place dans un des 4-5 gros clubs européens
Cech, Bellerin, Koscielny, Cazorla, Ozil et Sanchez, c'est quand même pas mal.
2 réponses à ce commentaire.
Pour avoir pas mal lu sur AW, son approche, ses methods d'entrainement, je pense que ce n'est pas footballistiquement qu'il est dépassé mais pédagogiquement.
De l'aveu de joueurs comme Parlour, Adams, Henry, Wrighty, Pires, c'est un entraineur qui privilégie l'expression idnividuelle des ses joueurs au sein d'un canevas tactique qu'il a lui même dessiné et laisse énormément de latitudes à ses joueurs en ce qui concerne le micro-management (à l'époque les Campbell, Henry, Lehmann se réuinissaient spontanément pour discuter tactique et apportaient leurs doléances à Wenger ce qui créait un vrai sentiment d'émulation).
C'est un coach qui suggere plus qu'il n'impose, qui donne les outils plus qu'il ne force.
Nous vivons à une époque paradoxale où le footballeur n'a jamais été aussi préparé mais jamais aussi infantilisé non plus et je pense que l'approche de Wenger n'est pas forcément en adéquation avec cette infantilisation du footballeur nouveau.
Un Adams, un Keown, un Henry, un Paddy, un Bergkamp avaient le recul et le sens des responsabilités des champions là où les footballeurs doivent être dorlottés pour avancer.

Ce n'est pas tant de talent (je regardais le banc contre Hull, du talent dans toutes les lignes) dont cette équipe manque mais bien de champions. Le seul champion de l'effectif c'est Sanchez.
Je pense Ari que tu peux quand meme ajouter Cech, Kos et Cazorla meme si on peut leur imputer un manque de charisme.

Mais là ou je te rejoints pas si je t'ai bien compris, les baby gunners Walcott, AOC, ramsey, maintenant Iwobi, ont été trop choyé par Wenger qui leur a tout donné, y compris des salaires qui justifiaent pas leur rendement sur le terrain. Ces joueurs là il ne les a pas elevé comme des champions, mais comme des soi disant surdoué qui à ce jour ont encore tout à prouver. Le back 4 historique, les parlour, Lauren ont plus été elevés à la dure et ca leur a quelque part inculqué ce sentiment de depassement que je vois jamais dans l'equipe actuelle voir depuis des années
Santi et Cech n'ont jamais sorti leurs cojones quand le bateau tanguait, jamais.
J'ai la chance d'aller régulièrement à l'Emirates et des déconvenues j'en ai malheureusement vues.
Jamais je n'ai vu Santi houspiller, reorganiser, recadrer, adjuster.
Idem pour Cech qui n'a finalement apporté qu'une très très faible plus value sportive par rapport à un Ospina régulièrement impeccable (le seul avec Kos et Alexis à sauver de la déroute munichoise si prévisible).

Kos à la rigueur pourquoi pas.
On parlait neanmoins de champion là, pas de leaders charismatiques dont Wenger n'a pas vraiment envi dans son equipe meme si tu meme contrediras. Cech est un champion bien que terriblement decevant. J'ai quand meme vu santi quelque fois dans des etats d'agacement assez proches de ceux de sanchez, mais bon il est tellement rare sur un terrain.
FoX_LorrY Niveau : DHR
Les leaders charismatiques sur le marché il y en a pas tellement, alors qu'à la grande époque des MU/Arsenal c'est pas ça qui manquait. Je pense que Wenger a loupé un truc avec le retour de Fabregas qui aurait pu assumer un peu ce rôle au milieu...
Là où Wenger s'est planté depuis le départ de Dein c'est d'imaginer que laisser de la place et du temps de jeu aux petits jeunes serait suffisant pour qu'ils puissent acquérir davantage de caractère. Le recrutement de Per et d'Arteta était là pour combler un peu ce déficit mais ça n'a pas été suffisant.

Quand on pense à leader charismatique, quelle que soit la ligne sur le terrain, on pense désormais plus à des vieux joueurs qu'à des jeunes talentueux.
Leader charismatique, enfin surtout des mecs qui ont de la prestance. Fabregas n'en fait pas parti pour moi. Mais un ou des joueurs matures meme moyens qui savent parfois remettre les boulards à leurs places c'est important. Les jeunes ou un peu moins jeunes d'Arsenal sont à l'aise. Qui ils ont a craindre dans toute la structure Arsenal, des joueurs ou board? Personne. Au bayern, des Rummenigge ou Sammer sulfate facilement pour tout ecarts sur et en dehors du terrain. Et je reviens un peu à ce qui etait reproché à Wenger pendant des années, plus maintenant, à savoir de pas avoir de joueurs anglais dans son equipe. Il a des starlettes maintenant. Mais un ou 2 honnetes joueurs de PL bien couillus feraient tellement de bien à cette equipe.
Georginho23 Niveau : DHR
La aussi ou pour moi Wenger a merdé c'est qu'il n'y a aucun vrai 6 au milieu dans le sens vrai milieu a vocation défensive comme l'était Viera ou Song un mec qui gère le milieu puissant avec une bonne relance. Son idée de mettre Arteta en 6 avec Cazorla et Ramsey devant lui en PL c'est très léger. De même pendant des années il n'y a pas eu de gardien à Arsenal, entre Lehmann et Ospina/Cech c'était quand même n'importe quoi (Mannone, Almunia, Sczeszny, Viviano, Fabianski ...).
Pour moi il a eu des manquements en transfert pour équilibrer son équipe. A une époque Kanté aurait surement signé à Arsenal, pas la. Il manque des joueurs à des postes clés soit en niveau pur soit en leader.
Comme dis Ari plus haut ça manque de champion dans la mentalité peu importe l'âge ça manque de charisme son équipe.
Ce commentaire a été modifié.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Je connaissais la liberté que laissait AW mais j'ignorais complètement que cela pouvait aller jusqu'à des réunions tactiques de la part des joueurs... Assez fascinant et effectivement révélateur de l'évolution des footballeurs.
Ce qui est étrange, c'est que l'émulation dont tu parles ne semble pas avoir complètement disparue. AW n'est pas réputé très proche des joueurs mais malgré tout les Gunners semblent y être encore très attachés (j'en veux pour preuve le fait qu'Ozil ait lié son destin à celui d'AW) - ce qui laisse penser que ses méthodes trouvent encore un écho.
Pour moi, le véritable problème restera le départ de David Dein (et on peut que s'interroger sur la coïncidence chronologique entre ce départ et la longue période de disette d'Arsenal). Depuis, Arsenal souffre d'un problème d'attractivité réel. Auparavant, le talent d'AW s'exprimait surtout dans la post-formation de talents déjà confirmés (Vieira, Henry, etc. étaient quand même loin d'être des débutants, même si jeunes, quand ils ont signé pour Arsenal). Le problème, c'est qu'aujourd'hui, les espoirs-confirmés ne viennent plus signés à Arsenal, ce qui a obligé AW à se reporter vers de jeunes pousses qui n'ont pas la réputation que pouvait avoir un Henry avant de signer à Arsenal. Et ce manque d'attractivité, comme l'explique MB, est assez certainement lié au départ de Dein.
Ce commentaire a été modifié.
Une petite confirmation des propos d'AriGold sur la lattitude laissée aux joueurs : https://www.youtube.com/watch?v=JBv2B6fTqKc
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
En gros ce qu'il manque c'est un ou deux leaders sur le terrain. Des types capables d’emmener l'équipe.
9 réponses à ce commentaire.
gaucherforever Niveau : CFA2
Wenger doit se sentir seul car ce ne sont pas ses anciens joueurs qui iront le défendre.
Aucun glorieux ancien dans staff,comment c est possible sérieux?
même Arteta s en va apprendre le métier chez Guardiola.
AW est tout simplement dépassé : il vit toujours au 20e siècle, avec une espèce de naïveté impardonnable à ce niveau.

Un très bon article dans "Daily Telegraph" avec un petit paragraphe que j'ai beaucoup aimé :

"There are mitigating factors but Wenger must ultimately accept responsibility for this. He directs a transfer policy that has failed to form a robust squad of quality and depth. He sets the tone for a side that looked spineless and timid in the face of Bayern’s effervescence. He stubbornly refuses to entertain anything that compromises his aesthetic sensibilities. Everyone knows how Arsenal set up. There is no mystery and so no suggestion things will change.".

Totalité de l'article :
http://www.dailytelegraph.com.au/sport/ … 4bd7cb01d2
Sauf que l'argument de l'esthetisme c'est du bullshit complet. L'esthétisme c'est que les torchons anglais (dont celui que tu cites d'ailleurs) utilisent pour expliquer chaque défaite.
Wenger a battu la Bayern, City, United, Chelsea en laissant volontairement la possession et en procedant par sortie de balle rapide avec un bloc reculé de 20m.
La déculottée munichoise choque car elle était inattendue après une première mi-temps globalement réussie des gunners.
Le plan de jeu était juste car c'est impossible de rivaliser par la possession contre une équipe techniquement supérieure et il a fonctionné pendant une heure.
Arsenal a failli car personne sur le terrain à part Sanchez n'a su se comporter avec le recul, le leadership et l'orgueil necessaire pour surmonter deux evenements qui auraient ete mineurs pour tout groupe de champions (la blessure de Kos et le second but marque suite a un imbroglio arbitral meme si la decision est juste in fine).

La faute a Wenger qui s'est trompe plus psychologiquement que footballistiquement sur le profil des recrues? Certainement.
Le torchon que je cite est australien, apprends à lire avant de balancer connerie sur connerie. Sur Sofoot, j'ai remarqué que ceux qui avaient le statut de "Ballon d'or", "Champions League" étaient les plus idiots !

Tu es le seul à avoir vu une première mi-temps globalement réussie d'Arsenal. Si ce n'est les erreurs d'arbitrage, ils étaient déjà cuits et terrassés.

L'esthétique de Wenger, c'est d'éviter l'affrontement : un consensus mou, une gestion aseptisée que certains prennent pour de l'intelligence !

Or tu ne ne peux pas travailler dans le football comme ça, car tu as besoin d’avoir de la confrontation !

Tu dois laisser les joueurs en méforme à la maison, critiquer ceux qui ne travaillent pas assez quand les choses tournent mal. Exigez plus de duels gagnants...etc.

Wenger fait son équipe, ses changements… mais ne se remet jamais en question. Ce qui fait qu'il y a un paquet de joueurs très médiocres qui se la coulent douce à Arsenal.
Claude_Corti Niveau : DHR
Ton argumentation vaut le coup, c'est juste dommage que tu traites les autres d'idiots.
Luisdefiness Niveau : DHR
Pas mieux!

Les avis peuvent et doivent être divergents, c'est pas pour autant qu'il y a des idiots et des savants surtout quand l'argumentaire est développé de façon claire et intelligible!
Mea culpa pour la source Gilles de la Tourette. J'avais simplement jeté un oeil distrait au lien de ton article.

Je vais essayer de répondre plus calmement à tes arguments:

- Confiance extrême dans des joueurs qui ont trahi sa confiance à maintes reprises: OUI, trop humain Arsène, trop naïf également, tous les joueurs ne partagent pas naturellement son amour du club et du football
- Refus de la confrontation: NON demande à Lass, Sceczny, Henry (avec qui les disputes étaient nombreuses), Ramsey, Giroud, Xhaka, Ospina, Adebayor si Wenger ne sait pas prendre des decisions fortes quand il sent que l'intérêt du club et de l'équipe sont en jeu. Après oui, il n'éructe pas comme un putois comme Simeone, il ne hurle pas comme Klopp ou il n'a pas la pathétique mauvaise foi d'un Mourinho.
-Le match au Bayern: après 20 minutes difficiles, Arsenal a été le plus dangereux jusqu'au second but se procurant plusieurs occasions franches (Ozil, Granit) en multipliant les prises à deux au milieu.
- Je réitère mon argument contre l'esthétisme forcené. Je t'ai donné des exemples de rencontres où AW a volontairement laissé la possession. J'attends tes répondes

Je comprends que tu puisses être en désaccord avec mon propos, essaie simplement de maîtriser ton language. Merci
Chatperché Niveau : CFA2
Attend je supporte Arsenal avec la mauvaise fois parfois mais la 1ere mi temps tu vois deja qu ils vont se faire bouffer.
Ca se sent, c' est un feeling, c 'est pas 2 / 3 courses de Sanchez qui sont suffisamment sérieuses pour dire qu il y avait qqchose a faire.

Y a rien a faire, ca fait des années.

Et cette année j' ai peur que ca puisse faire encore plus mal, si pas d 'Europe en fin de saison
Ecoute je te laisse avec ton "feeling" alors.
Personnellement je n'avais aucun espoir avant la rencontre mais j'ai trouve qu'Arsenal etait etonnement tres bien revenu dans la partie en etant plus juste a la recuperation apres 15 min a courir apres la chique et dans les projections en arrivant a rapidement arriver dans les 30 derniers metres.
Toujours facile d'avoir les resultats du Loto apres le tirage tu me diras.
frednorthlondon Niveau : DHR
A vous 2. Vous n'avez pas vu le même match. Et non Arsenal n'était pas en contrôle. 3 contres, 3 tirs cadrés, vs une mainmise total du milieu ou coquelin iwobi , ox et Ozil étaient perdus. Le temps fort de 10 minutes n'était qu'une illusion. Les stats et le score reflettent le match.
8 réponses à ce commentaire.
Wenger doit porter ses c....les et rencontrer les dirigeants. Je n'ai aucune sympathie pour Arsenal mais la moitié de l'effectif ne mérite pas de jouer dans ce club. Les dirigeants veulent juste des comptes au pire à l'équilibre. Ils n'ont aucune ambition. Wenger en a avalé des couleuvres et mis son mouchoir dans sa poche. Le club post-moderne par excellence.
Je sais pas si wenger fait des miracles avec ses effectifs depuis dix ans mais ça manque cruellement de coups d'éclat. Parce que la stabilité c'est bien mais les foules, à un moment, elles ont envie de se lever. Là le supporter d'Arsenal il voit arriver un gros club je sais même pas s'il a encore envie de voir le match, je pense qu'à choisir aujourd'hui les fans prefereraient un titre et deux saisons blanches qu'à une qualif pour les 8e de finale de la CL tous les ans.

Nan mais serieux on a fait l'analyse psychologique des supporters d'arsenal? Les mecs doivent être à bout. Ça les empêchera pas de vénérer Wenger toute leur vie car ce qu'il a bâti, c'est énorme, mais pour le reste, le ras le bol est légitime. C'est comme si Wenger était un grand coach mais qu'il lui manquait quelque chose, ce je ne sais quoi de folie qui transcende les joueurs.

Après il y a le recrutement et là je comprends pas tout, certes ce n'est pas le club le plus riche mais n'y a t-il pas moyen de faire mieux? On a toujours limpression qu'il prend des joueurs par défaut, je pense par exemple à des mecs comme lacazette qui aurait plus de mental que toute sa ligne d'attaque réunie ( hormis sanchez bien entendu)

Enfin pour conclure, frustration logique, injuste ou pas, c'est même plus la question. Qu'on lui coule une statue et qu'on lui montre la porte. Par contre faut pas recruter nimporte qui à sa place sinon ça n'a pas de sens
Testeur de toboggan Niveau : DHR
Mon sentiment est que le père Arsène espère depuis des lustres de quitter Arsenal. Mais il souhaite le faire, et c"est bien normal, par la grande porte. C"est à dire un titre de champion. Tout comme son ex meilleur ennemi Sir Alex Ferguson aka l"écossais au chewing gum!

Il n"a pas la latitude financière pour recruter le crack en défense et en attaque qu"il lui faudrait pour gagner cette foutue Premier League! Du coup en espérant une saison propice (et je crains que c"était celle de l"année dernière), il construit sur le long terme (infrastructure, équipes de jeunes performante, effectif valorisé, situation financière saine etc..) afin de laisser derrière lui un club sain et solide.

Malheureusement son aura dépérit d"année en année. Par orgueil (le fait de ne pas partir sans un titre de champion) et fidélité il a refusé par le passé des offres qui, je ne pense pas, ne reviendront sur sa table (C"était le rêve de Florentino Perez de le faire signer au Real par exemple. Au bout de 2/3 râteaux et la côte de Wenger qui plonge, le gars a du abandonné l"idée!)

En conclusion, pas sur qu"il dispose du temps nécessaire pour partir sur ce fameux titre de champion qu"il espère afin de quitter le bateau tel un capitaine d"un navire auréolé de gloire et de victoires...
Chatperché Niveau : CFA2
Il faut qu il parte avant que ce soit encore plus grave (par exemple pas d' Europe).
Si il ne part pas cette année il ne partira pas la tête haute plus tard. Des équipes comme Pool et ManU l' année prochaine ce sera encore plus féroce.

Son discours ne passe plus, les joueurs inadaptés (des bébés sans charisme), il aurai du partir depuis 2 ou 3 ans.
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 49 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ?