1. //
  2. //
  3. // Arsenal-West Bromwich Albion

Darren fraîcheur

Il est toujours aussi inépuisable. Darren Fletcher est une fontaine de jouvence, un homme qui paraît à chaque fois plus jeune que la veille, à 32 ans. Plus d'un an après avoir quitté Manchester United, le récupérateur de West Bromwich Albion est devenu un guide pour les gosses, un repère sur le pré tout en restant à l'ombre des louanges. Avec classe toujours.

Modififié
La casquette est toujours en place. Elle est enfoncée, vissée sur la tête. Tony Pulis s’agite, il arpente sa zone technique, la visite de tous les côtés. Face à lui, ses hommes se déchirent comme des chiens face à Manchester City. C’était le 9 avril dernier, au cœur de l’Etihad Stadium. Ce jour-là, West Bromwich Albion s’est arraché, mais a perdu (1-2). Au cœur de la bataille, un homme. Un cœur éternel, infatigable, et qui, plus bas, balance ses compas partout. Il gratte, récupère, pète des lignes et oriente le jeu à la force d’un cerveau génial qui n’a rien à battre de son âge. Darren Fletcher a trente-deux ans, mais vit une seconde jeunesse dans les bras de tonton Pulis. « J’ai toujours su, au fond, que son recrutement était un peu plus qu’un choix sportif. C’est aussi une question d’influence, dans la façon de s’entraîner, de travailler, de mener sa vie » , expliquait le coach des Baggies l’été dernier. Avoir la classe sur un terrain de football n’est plus forcément à la mode, mais la remontée à la surface de Darren Fletcher frappe comme une claque à la gueule. Une gifle mise par un homme aussi discret qu’omniprésent une fois le pied posé sur le pré. Par amour du jeu.

« One Darren Fletcher, there's only one Darren Fletcher »


Lorsqu’il débarque dans les West Midlands en février 2015, Fletcher se bat déjà. Sauf qu’il se bat seul, contre lui-même et face à son corps. Pour retrouver une forme de confiance et un rythme à la hauteur de son talent. Peu de temps après sa signature à WBA, il explique dans les colonnes de l’Independent qu’il « se battait contre la maladie pour pouvoir continuer à jouer au football » . La faute à une rectocolite hémorragique qui l’a éloigné des terrains entre novembre 2011 et décembre 2013, alors que l’international écossais (72 sélections) touchait probablement le sommet de sa carrière à Manchester United. De retour à l’entraînement, Fletcher doit batailler contre la concurrence, pour la confiance qu’il cherche à obtenir auprès de Louis van Gaal, mais est, souvent, trop juste. Pulis saute alors sur l’occasion il y a un an et lui confie directement le brassard de capitaine : « Il est aussi vif que n’importe quel joueur de 20 ans. » Car le numéro 24 des Baggies est certainement l’un des récupérateurs les plus sous-cotés des années 2000 et posera, à son départ de United, le dernier chapitre des années dorées de Ferguson à Manchester. Avec un pincement au cœur. Car Old Trafford n’a que rarement tort et il a surtout raison lorsque ses voix s’époumonent : « One Darren Fletcher, there’s only one Darren Fletcher. »

Sir Alex Ferguson lui avait conseillé de le faire et Darren a exécuté. Comme souvent entre les deux hommes. L’histoire d’une confiance aveugle entre les deux Écossais. En allant à West Bromwich Albion, Fletcher rêvait d’une fin à la Phil Neville. Fletcher parle de Neville comme d’ « un exemple. J’aimerais répéter ici la même chose - avoir passé ma carrière à Manchester United en connaissant de grands succès, puis venir ici et connaître le succès également, peu importe le sens que vous donnez à cela. » Le sens, c’est finalement lui qui le donne, car aujourd’hui, son rôle déborde largement de celui du simple joueur de foot. Sous la casquette de Pulis, Fletcher est un relais pour les jeunes comme Saido Berahino à qui il avait conseillé en février de « se poser et de réfléchir 48 heures sur sa situation » . Certains parlent de lui comme d’un repère, d’un exemple ou même d’un grand frère. Et cette responsabilité se ressent aussi sur le terrain, où le joueur a demandé à bénéficier il y a quelques mois de « plus de liberté pour pouvoir se projeter davantage  » . Histoire de prendre du plaisir là où la pression est moins intense qu’hier.

Marche à l'ombre


Reste un point noir comme une tache sur le CV : une nationalité qui ne lui permettra sûrement jamais de toucher une grande compétition internationale avec sa sélection. Comme Ryan Giggs hier. Darren Fletcher n’aura jamais sa Coupe du monde, mais peu importe, car cela correspond au personnage : un homme qui a toujours œuvré pour vivre dans l’ombre. À United, c’était aux côtés de Carrick dans le rôle des taiseux travailleurs. C’était simple et Ferguson l’a souvent répété : les premiers noms qu’il couchait sur sa feuille de match étaient ceux de Carrick et Fletcher qui formaient alors l’une des plus belles paires de récupérateurs d’Europe. Darren grattait là où Michael se projetait. C’était beau, c’était simple et efficace. Sans bruit, histoire de faire briller les autres. Là-dessus non plus, le grand Darren n’a pas changé. Il ne vit que pour les sourires des autres, car sa carrière est maintenant derrière lui. Alors il court, toujours. Comme un éternel silencieux. Alors profitons encore.


Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Darren me manque..

Un joueur très humble, discret mais faisant toujours le taff, un patron sur le terrain (comme son acolyte Carrick d'ailleurs qui risque aussi de partir).(Malheureusement il fut très sous côté car a son top il avait le Lebel pour jouer dans n'importe quelle équipe. J'admire le fait qu'il soit resté et se soit battu malgré sa maladie (arrivée au pire moment) telle un fidèle.

Lui aussi a été un grand joueur formé a Man Utd et même si beaucoup t'oublieront, tu resteras dans mes souvenirs et dans le coeur d'Old Trafford. We will never forget you Darren <3
Ravi que ce joueur formidable s'éclate à nouveau, je l'adore.
Je rejoins les commentaires du dessus, moi aussi j'adore Fletcher. C'est simple, je n'ai pas souvenir d'un mauvais match de sa part à United. Peu importe le poste (quand il a dépanné latéral droit, il était meilleur que les spécialistes de l'effectif) ou le système utilisé, il répondait présent.
Pour le plaisir : https://www.youtube.com/watch?v=n-qOU9LXQBE

La meilleure saison de sa carrière.
Moi aussi je l'aime bien Darren ! un bon gars et hyper professionnel mais je vais pas épiloguer l'article résume très bien le personnage.

On ne pouvait lui souhaiter que Ca vu comment il en a bavé.
Une vraie flèche. Merci pour cet article...
Une vraie flèche. Merci pour cet article..
Unflying Dutchman Niveau : Loisir
J'ai encore en travers de la gorge cette finale en partie perdu par man utd en 2009 contre le Barça parce qu'il avait été suspendu après une simulation de Fabregas avec arsenal en demi

S'il avait été Ca aurait été différent !

Connard de cesc (et pourtant je suis fan d'arsenal)
"One Darren Fletcher, there's only one Darren Fletcher"

Heureusement.
En tant que supporter de Manchester United, j'ai toujours eu du plaisir à le voir sur le terrain. Et sa maladie est tombée au mauvais moment, là ou il commencé à marcher sur l'Europe du foot avec son compère Michael Carrick.
Glory Fletcher!!!
HerbyCohen Niveau : CFA
Haaaaa, Fletcher, comme tout le monde précédemment: Quel Joueur. On a tellement parlé des Rooney, Carrick, Ferdinand et Ronaldo à son époque mais il n'avait pas son pareil pour remonter la balle, casser les lignes, participé au contrôle tactique du match avec Carrick, d'organiser. En plus avec une combativité et un sacré coffre.

Le milieu de terrain ultra complet. ça serait beau de le voir au JO pour encadrer les gones de la Grande-Bretagne. En espérant qu'il puisse jouer encore un peu. J'ai maté deux match de WBA juste pour lui... Le foot fait faire des trucs tout de même...
Quel joueur en effet ! Quand on le voit, on sent qu'il a grandi aux côtés de Scholes. Un joueur complet, qui ne boit jamais une goutte d'alcool - exploit pour un écossais ! - humble et exemplaire.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 10 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 12
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66