1. //
  2. //
  3. // Metz-PSG

Biševac le Parisien

Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain se déplace à Metz pour mettre encore un peu plus la pression sur Monaco. L'occasion pour les Parisiens de retrouver une vieille connaissance : Milan Biševac.

Modififié
« J’ai gardé le ballon du match parce que c’est mon premier but avec le PSG. » Même lorsqu'il est très heureux et très fier de ce qu'il accomplit, Milan Biševac ne se perd pas dans les fioritures et dans l'excentricité. Froid comme le stéréotype d'un homme des Balkans, le défenseur serbe aurait pourtant bien le droit de décrocher un sourire un peu plus chaleureux. En marquant d'entrée de jeu ce 28 janvier 2012, il permet au PSG de s'imposer 1-0 sur la pelouse de Brest. Depuis qu'il est repositionné en tant que latéral droit par Carlo Ancelotti, le Serbe répond largement présent, avec donc un but et une passe décisive en deux matchs. Alors que les dirigeants du club de la capitale viennent de se séparer d'Antoine Kombouaré pour passer plus rapidement un cap supplémentaire, dès la trêve hivernale, en enrôlant le technicien italien, voilà qu'Ancelotti fait de l'ancien Valenciennois son couteau suisse attitré. Kamoulox.

D'Antoine à Carlo


Quelques mois plus tôt, le 25 juillet 2011, Biševac signe au Paris Saint-Germain après plus d'un an et demi de contact avec le club de la capitale et retrouve Antoine Kombouaré, son ancien entraîneur à Valenciennes. Recrue surprise au regard des nouveaux moyens du PSG depuis l'arrivée des Qataris, il n'est toutefois pas effrayé par le challenge. « Moi, j’ai connu cela à l’Étoile rouge de Belgrade, où les supporters pouvaient entrer dans les vestiaires pour nous demander de gagner. Je n’ai pas peur de la pression. Je préfère même qu’il y en ait, je suis plus concentré et je fais de meilleures performances » , assure-t-il tout de suite dans les colonnes du Parisien, comme pour marquer sa détermination à s'imposer. Titulaire dans la tête d'Antoine Kombouaré, il l'est moins dans les plans des dirigeants, qui lui préfèrent le CV plus spectaculaire de Diego Lugano, nouvelle recrue clinquante, qui jouera à côté de Mamadou Sakho.



Mais en moins de deux mois, Kombouaré se rend rapidement compte que l'Uruguayen est complètement cramé, dépassé par les événements. Biševac retrouve doucement du temps de jeu jusqu'à ce que celui qui l'a fait venir à Paris soit viré. Alors qu'il est premier du championnat. Estampillé « joueur de Kombouaré » , il fait tout pour se défaire de cette étiquette et gagner rapidement la confiance d'Ancelotti. « Kombouaré ne m'a pas fait venir pour me faire plaisir. Je connais mes qualités » , explique-t-il avant de soutenir publiquement l'arrivée bénéfique de Carlo Ancelotti à la tête du PSG. C'est ainsi que l'Italien l'aligne en position d'arrière droit, pour renforcer une équipe parfois trop décousue. « C'est une idée du coach. On a eu une discussion il y a quelques jours. Il m'a demandé si je pouvais jouer latéral droit. Je lui ai dit que pour moi, ce n'était pas une première, car j'avais déjà occupé ce poste avec les Espoirs de la Serbie ainsi qu'à Lens. Et que je m'adapterais pour le bien de l'équipe » , déclare-t-il sagement à L'Équipe.

Pas de taille


Biševac prend son pied au PSG, profite de pouvoir jouer le titre pour la première fois de sa carrière en France, et se réjouit de n'avoir qu'à « défendre, récupérer, donner à Nenê, Pastore ou Ménez » . Mais Milan a beau être très enthousiaste, ça ne suffit pas pour remporter le championnat. Le PSG laisse filer la Ligue 1 au Montpellier de René Girard. « La saison prochaine, ça sera à nous » , décrète le Serbe avec une motivation flippante. Bah pas vraiment. Ce sera à eux, mais sans lui. Car le PSG veut définitivement accéder à une autre dimension, où Milan Biševac n'a pas sa place. Comprenant qu'il n'est plus désiré, il trouve un point de chute à l'Olympique lyonnais. Tout le monde est content, sauf qu'un 15 août, il découvre sur son téléphone que Lucas Moura signe au PSG, et qu'il a été jeté dehors pour libérer une place d'extra-communautaire. Vexé, Biševac ne veut plus partir sans toucher une grosse indemnité. Face au glacial Serbe, Leonardo s'exécute devant ce « braquage à visage découvert » comme il le qualifie. Ou comment Biševac est venu à Paris pour repartir un an plus tard avec un gros chèque et le ballon de Brest-PSG. De beaux souvenirs, assurément.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

in vino Verratti Niveau : District
Bisevac, Matuidi, Gameiro, Ménez, Pastore... Il pétait le premier recrutement qatari.
Il était rationnel. Il y avait du blé, mais l'intention de faire quelque chose de cohérent avec des joueurs installés et un mec en devenir.
Je pense que l'OM essayera de s'en inspirer parce qu'aller recruter à toutes pompes à l'étranger induit un temps d'adaptation, à la culture, au jeu, à la langue, etc...qui peut parfois être conséquent.
D'ailleurs Bisevac à Paris a été très bon
cedoukeita Niveau : DHR
il avait été très bon ! j'ai un peu eu mal en le voyant partir .
Caribou West Niveau : CFA2
Alors Matuidi et Gameiro ont été recruté juste avant l'arrivée des Qataris, et j'ai un doute concernant Ménez et Bisevac.
Matuidi et Gameiro, ce sont des joueurs voulus par Kombouaré mais payés par le Qatar ! 15M€ et 12M€, ça ne se paie pas avec la seule qualification pour la coupe UEFA, surtout après une année où le Parc a été purgé et donc coupé de beaucoup de revenus. Pour rappel, le PSG un an avant négociait le moindre centime pour Nenê qui avait difficilement signé pour 6M€.

La dernière recrue du PSG est Douchez, qui a signé libre de Rennes.
Exact Caribou et j'irai plus loin, cette année là (CETTE ANNEE LA !!) c'est le comba Pastore / Sirigu qui est made in quatar, le reste, c'est des deals pre quatar.

Quand je pense qu'on joue Metz tranquilou un jour de quart de final de ligue des champions, je reviens il y a quelques années en arrière et repense à Pancrate...
Caribou West Niveau : CFA2
Matuidi + Gameiro c'était pas plus de 20M à eux deux hein.
Je veux bien que le PSG roulait pas sur l'or à l'époque, mais ils n'avaient pas le budget de Lorient pour autant. Le départ combiné de Giuly, Makélélé et Coupet devait permettre une économie salariale d'environ 10M (sans compter Traoré, Clément ou Edel), du coup c'était une semi-folie seulement.
Matuidi 12 et Gamerio 11 je crois. Le budget du PSG c'est 75M€ d'euros il me semble. Donc Matuidi + Gameiro ça aurait représenté 1/3 du budget annuel, donc trop pour l'ancien PSG
J'ai pas le temps d'aller rechercher les dates exactes, mais je crois que Gameiro signe un ou deux jours après l'officialisation de l'arrivée du Qatar à Paris, Matuidi quelques semaines plus tard.

Financièrement, un des deux était possible je pense, certainement pas les deux (qui avaient en plus récupéré un salaire plus que décent). Sportivement, Gameiro était LE buteur à choper, il avait 22 ou 23 ans, grosse saison avec Lorient, il avait de grosses touches avec Valence en Espagne et je pense que les ambitions parisiennes ont fait la différence. Matuidi sortait aussi d'une grosse saison avec Saint-Etienne. Les deux réunis, ça doit faire 25M€, pas moins.
PhoenixLite Niveau : Loisir
T'as oublié Lugano.
10 réponses à ce commentaire.
 //  09:08  //  Hooligan du Népal
A l'instar de Matuidi / Gameiro, je ne suis pas sûr que ce soit un transfert vraiment voulu par Leonardo, c'était des deal qui semblaient déjà bien avancés, sur lesquels le PSG ne pouvait faire machine arrière.

Surtout au vu des montants, ça a été négocié avant que tout le monde ne voit Paris comme une Cash Machin
Caribou West Niveau : CFA2
Vous savez ce que c'est un Kamoulox SF ?
Il était là pour faciliter l'intégration du Z, regardez bien la 2eme photo, toute la chaleur des Balkans.
C'est bien l'article qui m'apprend qu'il a passé une seule année à Paris, j'avais l'impression qu'il avait passé plus de temps là bas... J'ai plus de souvenir de lui sur un an à Paris qu'en 4 à Lyon...
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Bisevac ça faisait au moins une ou deux saisons que Paris avait les yeux dessus.
Mais à l'époque on galérait pour faire venir un mec de Valenciennes.

En tout cas à Paris il faisait le taff le Milan, j'ai bien aimé son passage. Mais pareil qu'au dessus, j'avais l'impression qu'il était resté plus longtemps que ça.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Valenciennes avait dealé avec Kombouaré : ok on te laisse partir à Paris mais tu t'en vas pas avec tous nos meilleurs joueurs. Ainsi Bisevac avait pu rester une saison de plus à VA (hé ouais Kombouaré est un gars réglo)
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
(c'est le grand Siaka Tiéné qui avait suivi Kombouaré dès sa première année au PSG)
2 réponses à ce commentaire.
il y a 5 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 il y a 9 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 10 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41
À lire ensuite
Ultra Gone solitude