Anderlecht avoue sa faute

Accusé de fraude dans le dossier Junior Kabananga, Anderlecht a reconnu sa faute et plaidé la négligence quant au faux contrat glissé dans la correspondance de la FIFA. Pendant que les acteurs du transfert se rejettent les responsabilités, une question demeure : pourquoi les dirigeants belges, prévenus de l'erreur avant le dépôt de plainte à la FIFA, n'ont-ils pas réagi ?

Modififié
Plus que jamais, Anderlecht fait le dos rond. Comme nous vous le révélions la semaine dernière, le club belge est accusé d'avoir falsifié un contrat de travail pour ne pas payer les indemnités de formation d'un de ses anciens joueurs, le dénommé Junior Kabananga, qui fait aujourd'hui les beaux jours du Cercle Bruges. Un usage de faux qui pourrait entraîner de lourdes sanctions, à en croire l'article 61 du code disciplinaire de la FIFA. Sous pression, David Steegen, le porte-parole du club, a, pour la première fois, accepté de répondre à nos questions. « Je ne vous cache pas que nous sommes très irrités. Paulo Teixeira essaie comme d'habitude de nuire à notre club » a-t-il expliqué d'une voix énergique, avant de préciser : « Anderlecht, jusqu'à preuve du contraire, a toujours payé son dû à tous les clubs du monde... Chez nous, on est hyper-corrects, c'est impossible de tricher. Nous sommes un club sérieux et voir ainsi déballées de telles insinuations pour un joueur qui a joué deux matchs (ndlr : sept matchs) chez nous, c'est un peu fort. Sans manquer de respect à Kabananga, on a autre chose à faire que de se mettre à la faute pour un joueur de ce calibre » .

Faux contrat


Il est vrai que l'international congolais, rapidement prêté, n'a pas marqué le club sportivement. Juridiquement, il s'apprête à peser sur l'image du club belge, qui se réclame d'ordinaire d'une éthique irréprochable. À l'origine de cet imbroglio, une plainte déposée en 2011 à la FIFA par le petit club kinois des Aigles Verts, basé à Kinshasa. Convaincu de ses droits, le secrétaire sportif de l'équipe, Jean-Pierre Bongwalanga, réclame depuis quatre ans 100 000 euros d'indemnités de formation à Anderlecht, pour avoir entraîné Kabananga plusieurs saisons. Une demande légitime pourtant snobée par le RSCA, qui a usé de ses recours à la FIFA pour ne pas payer. Pierre angulaire de la défense des Mauves ? L'idée selon laquelle le joueur était déjà professionnel lorsqu'ils l'ont recruté au MK Étanchéité. D'où le faux contrat de travail, inclus dans la correspondance envoyée à la commission des litiges. « Un faux grossier, signé en 2008, mais déposé à la FECOFA en 2006, avec un salaire en dollars, quand la monnaie est le franc congolais » dénonce Paulo Teixeira, l'agent congolo-brésilien mandaté par les Aigles Verts pour les démarches juridiques.


Contacté, le club a reconnu ses torts. « Concernant le faux contrat, c'est possible qu'il y ait eu négligence de notre service juridique  » a expliqué David Steegen, avant de préciser : « Mais si faute il y a eu, ce n'était pas intentionnel. En Afrique, il n'est pas toujours facile de savoir si les documents qui nous parviennent sont fiables ou non » . Reste maintenant à savoir qui est responsable de la falsification. Interviewé par Radio Okapi, le sulfureux président du MK Étanchéité, Max Mokey, fraîchement sorti de prison, a botté en touche : « Ce joueur a été transféré il y a plus ou moins cinq ans. Aujourd'hui, je ne vois pas en quoi je peux être impliqué là-dedans » . Du côté d'Anderlecht, on accuse Fabio Baglio, l'agent de liaison italien qui amène les joueurs de RDC dans la capitale bruxelloise. « C'est lui qui nous a fourni le contrat » a assuré sans trembler David Steegen, particulièrement remonté : « On travaille avec tout le monde, il nous propose parfois des joueurs comme tout manager du continent, mais nous sommes très clairs là-dessus, il n'y a aucun partenariat d'Anderlecht avec Fabio Baglio. » Sollicité à plusieurs reprises, ce dernier n'a pas souhaité s'exprimer, dans sa grande tradition du silence glacé.

Anciennes rancœurs


En attendant que les responsabilités s'éclaircissent, Anderlecht sort les violons. « Junior Kabananga, nous l'avons grandement aidé dans sa carrière, le club a été une étape décisive pour sa progression » reprend David Steegen : «  Quand il s'est cassé la jambe, on aurait pu le chasser. Au contraire, on a continué à le payer. Nous sommes irréprochables. Ces accusations ne sont pas méritées » . Selon lui, derrière tout ceci se cache la main de Paulo Teixeira, qui a déjà eu maille à partir avec les Mauves par le passé. En 2012, l'agent avait été suspendu deux mois par la FIFA pour des « propos injurieux et calomnieux » postés sur sa page Facebook. Il avait notamment dressé « une liste des escrocs » sur laquelle figuraient l'AC Milan et Anderlecht, accusés de ne pas régler les indemnités de formation à des clubs plus modestes. Teixeira appuyait ses propos sur les aveux que lui aurait fait en privé José María del Nido, l'ancien dirigeant du FC Séville et de l'Association européenne des clubs (ECA) : « C'est une question de culture. Nous, clubs européens, sommes prêts à payer des millions d'indemnités de transfert, mais quand il s'agit de régler des indemnités de formation à des clubs africains ou sud-américains, ça devient un problème. Les clubs savent qu'ils devront payer une fois que le cas arrivera devant la FIFA, mais en attendant, ils gagnent du temps » .

À voir ce qui se passe avec Kabananga, les accusations de calomnie ont aujourd'hui du plomb dans l'aile. Ce qui n'empêche pas Anderlecht de saper la crédibilité de l'agent CBF, qui s'exprime en tant que mandataire officiel du club à la FIFA. « Paulo Teixeira est un homme qui a soif de publicité et d'argent. Il avait déjà essayé de nous faire le même coup avec Chancel Mbemba. Il essaie de prendre des pourcentages là où il peut les prendre. » Des accusations personnelles qui ne touchent pas le principal intéressé, plus que jamais concentré sur les faits : « Je trouve vraiment étonnant que le RSCA martèle mon nom comme si j'étais le diable vivant et ne demande pas plutôt des comptes à son service juridique » s'amuse-t-il, avant de contre-attaquer : « Si, comme moi, ils travaillaient au pourcentage, ils auraient certainement été plus attentifs au moment d'envoyer leur correspondance à la FIFA  » . Après avoir porté plainte devant la commission des litiges et devant la commission de discipline, ce dernier s'estime « très confiant » quant à la bataille juridique qui s'annonce.

Silence inexplicable


Dans les cordes, le club belge se dédouane pour l'instant en accusant le manager italien. Néanmoins, sa responsabilité dans l'affaire reste engagée. D'abord parce que ce n'est pas la première fois que les Mauves frayent avec Fabio Baglio, qui est à l'origine du transfert controversé de Chancel Mbemba en Belgique. À moins de faire une confiance aveugle à un agent de joueurs aux méthodes douteuses, ce qui relève au mieux d'un manque de savoir-faire, au pire d'une indifférence coupable, difficile d'expliquer une telle négligence. Ensuite, parce que le RSCA a sciemment ignoré le problème. Le 13 janvier 2015, un fax des Aigles Verts a prévenu Anderlecht, qui n'a pas répondu, comme souvent depuis le début de l'affaire. La plainte à la commission de discipline n'a ensuite été déposée que le 5 mars 2015. « Maintenant, ils sont coincés » explique Paulo Teixeira, entre surprise et affliction : « Ils ne pourront pas dire demain qu'il n'étaient pas au courant de la contrefaçon, parce qu'il y a eu une correspondance de club à club. Ils savaient pour le faux contrat et n'ont pas levé le petit doigt » .

Reste aussi à comprendre pourquoi le club n'a tout simplement pas demandé la vérité à Junior Kabananga ? Un simple échange aurait sans doute dispensé les Mauves d'une procédure juridique longue de quatre années. Était-il oui ou non professionnel au MK Étanchéité ? L'existence d'un faux semble indiquer la réponse. En attendant, la réputation des Mauves ne tient plus qu'à un fil, celui de la présomption d'innocence : « Anderlecht paie toujours ce qu'il doit payer et jusqu'à nouvel ordre, nous n'avons rien à payer ! » conclut David Steegen : « Nous réglerons les indemnités si nous y sommes amenés par la commission des litiges, mais dans toute notre histoire, je tiens à rappeler que nous n'avons jamais été condamnés  » . De quoi irriter une dernière fois Paulo Teixeira, qui croit dur comme fer à la culpabilité du club : « Les dégâts d'image, qui paie le prix ? Les explications aux sponsors, qui les donne ? Dans n'importe quelle entreprise, des gens auraient été mis sur la touche après une telle faute. C'est tellement incroyable que je pense sérieusement à faire un e-book sur les gags du Sporting » . Cette fois, sans suspension à la clef ?


Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Le MK Etanchéité, le club aux bons tuyaux.
Note : 2
Je pense que Del Nido avait tout dit. On sent bien une réticence du RSCA à payer des indemnités de formation à un petit club africain.
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 15 Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 101 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10