Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Prague-Villarreal (2-4)

Villarreal profite du printemps de Prague

Modififié

Sparta Prague 2-4 Villarreal

Buts : Dočkal (65e) et Krejčí (71e) pour le Sparta // Bakambu (5e, 49e), Castillejo (43e) et Bruno (45e) pour Villarreal

Comme en Ligue des champions, l’Espagne aura bien deux prétendants à un ticket pour la finale de la Ligue Europa, prévue à Bâle le 18 mai prochain.

En déplacement sur le terrain du Sparta Prague, Villarreal devait conserver son avantage acquis au match aller (2-1). La confirmation de la supériorité des hommes de Marcelino ne s’est pas fait attendre, puisque sur un ballon en profondeur, Cédric Bakambu remporte son face-à-face et ouvre le score (4e). Dans un stade forcément moins bruyant, la révolte tchèque prend ensuite de l’ampleur, mais ni Bořek Dočkal ni Ladislav Krejčí ne parviennent à trouver le cadre de l’imperturbable Alphonse Areola. De son côté, le sous-marin jaune fait chauffer ses turbines, et Samu Castillejo double la mise d’une belle reprise (43e). Déjà mal embarqué pour la qualification, le Sparta encaisse même un troisième pion de Bruno Soriano avant la pause (45e). Là, c'est définitivement cuit.

Pour du beurre donc, les vingt-deux acteurs reprennent le chemin de la pelouse. Toujours pas en reste, les Amarillos vont aggraver le score grâce à l’inévitable Bakambu, auteur de son neuvième but en onze matchs de C3 (49e). Histoire de se faire à moitié pardonner pour leurs occasions manquées dans le premier acte, Dockal (65e), puis Krejčí (71e) allégeront la note pour les Rudi. Mais sans contestation possible sur cette confrontation aller-retour, la marche était trop haute pour le collectif pragois.

Vous la voyez arriver, cette finale 100% ibérique ?


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 155 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur