Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Roma-Lazio

Top 10 : Délices de Pastore

Auteur d'un nouveau but sublime en talonnade avec la Roma contre Frosinone, Javier Pastore n'est pas à une douceur près. Avant de faire le spectacle lors de son premier derby romain, retour sur dix de ses chefs-d'œuvre.

Modififié

  • Le(s) plus récent(s)
  • Roma-Atalanta (3-3), 27 août 2018 // Roma-Frosinone (4-0), 26 septembre 2018

    Inséparables, car identiques en tout point. Ou presque. Acheté au Paris Saint-Germain 25 millions d'euros durant l'été, Javier Pastore ne tarde pas à fêter ses retrouvailles avec l'Italie. Et de quelle manière ! Ses deux premiers buts interviennent grâce à deux magnifiques talonnades réalisées assez loin des cages adverses et frôlant la perfection. De quoi se mettre son nouveau peuple dans la poche.

    Vidéo


  • Le plus inattendu
  • PSG-Chelsea (3-1), 2 avril 2014

    Lorsque l'Argentin décide de faire le spectacle ce mercredi soir en quarts de finale aller de Ligue des champions, personne n'y est préparé. Auteur d'une saison médiocre (seulement deux titularisations en C1), l'artiste n'est pas franchement en forme. Mais c'est là toute la force des poètes, dont le génie peut se réveiller à tout moment. La défense des Blues, aussi contemplative que le Parc des Princes, s'en souvient encore.

    Vidéo


  • Le plus humiliant
  • Évian-PSG (2-2), 18 septembre 2011

    Une impression de facilité déconcertante. Une sensation de jouer en marchant, sans avoir à courir, sans même avoir à lever le ballon pour que ce dernier rentre entre deux poteaux. Deux mains à la place des pieds, des doigts de fée à la place des orteils, et une chorégraphie exécutée sans jamais l'avoir répétée. Applaudissements.

    Vidéo


  • Le plus « simple »
  • Huracán-River Plate (4-0), 16 mai 2009

    Gambader vers l'avant. Recevoir le cuir en pleine course, plein axe. Glisser son pied pour caresser la balle et éliminer le défenseur en manquant de lui faire perdre un rein. S'approcher du portier en toute sérénité. Kiffer le moment en le prolongeant. Feinter pour le plaisir en sachant pertinemment que le ballon est déjà dedans. Ouvrir son pied au dernier instant. Lever le précieux pour lui donner une dimension esthétique quand il touche les filets. Dès le début, Javier était Pastore.

    Vidéo


  • Le plus foudroyant
  • Palerme-Bologne (4-1), 17 octobre 2010

    Tu la vois, la toile d'araignée ? Et paf, tu ne la vois plus ! Parfois, alors qu'on s'attend à un geste technique, un dribble inspiré ou un contrôle à couper le souffle, l'ancien de Palerme s'amuse à surprendre et préfère envoyer une minasse (de toute beauté, toujours) de loin. Ce qui n'en est pas moins efficace.

    Vidéo


  • Le plus abouti
  • Bari-Palerme (4-2), 30 janvier 2010

    Dès son arrivée dans la Botte, le natif de Córdoba a séduit. Il faut dire qu'il n'a pas mis longtemps pour se faire un nom. En témoigne son premier caramel : à l'origine de l'action, à gauche, à droite, au centre, à la passe, au dribble, au décalage, le milieu offensif fait tout et conclut l'occasion de son arme gauche dévastatrice. Un amuse-bouche de haute gastronomie.

    Vidéo


  • Le plus instinctif
  • Montpellier-PSG (0-3), 24 septembre 2011

    Quand le cerveau s'éteint, le joueur et ses réflexes sont toujours là. Pas besoin de réfléchir pour la coller au fond : si la transversale est bonne, il n'y a plus qu'à convertir. De volée ou au sol, peu importe puisque la technique ne trahit jamais Javier. P.S. Proposer une vidéo du garçon sous cette horrible qualité devrait être interdit par la loi.




  • Le plus préparé
  • PSG-Toulouse (6-2), 20 août 2017

    Laissez quelques secondes de liberté au bonhomme, et il vous en fera une merveille. Ici, il conviendrait presque de remercier les Toulousains de ne pas être allés au pressing. En tout cas, c'est ce que nos yeux implorent. Et une passe décisive supplémentaire pour Ángel Di María, une !

    Vidéo


  • Le plus intelligent
  • PSG-Brest (1-0), 11 septembre 2011

    Les grand joueurs sont doués pour disposer d'un temps d'avance. C'est même à ça qu'on les reconnaît. Face aux Bretons, le quintuple champion de France sait déjà ce qu'il va se passer avant même de recevoir la quille. Le reste, c'est du jeu de jambe, du jeu de corps et du contre-pied. Paraîtrait que même ses partenaires ont croqué.

    Vidéo


  • Le plus chanceux
  • PSG-Nantes (4-1), 18 novembre 2017

    On parlera de réussite, car rien n'est censé être moche chez lui. La sphère aurait pu traverser directement les gants du dernier rempart canari. Ou bien retomber tristement dans ses cages. Mais non, il a fallu qu'elle tape le poteau avant de rentrer, comme si le destin voulait donner un peu de charisme à ce goal. Comme si le personnage n'en avait pas assez...

    Vidéo


    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 il y a 1 heure Un coin de pelouse du Mondial 1998 mis aux enchères 1
    il y a 5 heures Enzo Zidane rate un tir au but, son équipe éliminée 26
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi