Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Spalletti répond aux critiques du père de Martínez

Modififié
Papa poule.

Luciano Spalletti avait décidé de laisser Lautaro Martínez (deux buts, une passe dé cette saison) sur le banc lors du match contre Tottenham, mercredi soir, en Ligue des champions (1-0). Un choix qui n'a pas du tout plu au père de l'Argentin, lequel a posté un message virulent sur Twitter le soir même avant de le supprimer. « Quand tu te chies dessus, c'est ce qui arrive. Continue ainsi et la chance va fuir » , avait-il écrit.


Le technicien italien a réagi à cette polémique en conférence de presse, samedi, avant le déplacement de son équipe à Rome. « Ce n'est pas un enfant, il n'a pas besoin de son père pour le défendre, s'est-il agacé. Il est important qu'il réalise que son père, à travers ces propos, attaque l'Inter, et pas moi. Cela crée des problèmes à son fils, abîme son image et sa relation avec ses partenaires. (...) Pour devenir un très grand joueur, vous devez savoir vous gérer, mais aussi gérer votre entourage. Les gros clubs européens ne veulent pas faire face à de telles situations. »


Coucou, Adrien Rabiot. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 18 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 36