Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Roma-Spezia (2-4)

Roma, le ridicule ne te tue pas ?

Prestation d'ensemble et performances individuelles indigentes, deux cartons rouges reçus en moins de vingt secondes, six changements non règlementaires au lieu de cinq synonymes de défaite sur tapis vert (et donc d'élimination, même en cas de victoire) : la Roma, battue en prolongation contre le promu Spezia et risible à tous les niveaux, a-t-elle réalisé le pire match de son histoire lors de ce honteux revers en huitièmes de finale de Coupe d'Italie ?

Modififié
Sur le bord du terrain, Lorenzo Pellegrini s'interroge. Comme bon nombre de ses partenaires, le milieu sait compter jusqu'à cinq et connaît les principales règles du football (même si elles ont tendance à changer, ces derniers temps). Alors, quand Paulo Fonseca s'apprête à réaliser un sixième remplacement au début de la prolongation lors du huitième de finale de Coupe d'Italie contre le Spezia Calcio, le capitaine fait part de ses doutes. « C’est le sixième, hein ? » prévient-il. « Six changements ? » insiste-t-il encore à plusieurs reprises, à destination de son entraîneur complètement paumé et du team manager. Lequel semble prendre la décision finale : oui, la Roma fait entrer un sixième nouveau joueur... Alors qu'elle n'en a pas le droit.


Après Jordan Veretout, Rick Karsdorp, Carles Pérez et Edin Džeko, ce sont donc Daniel Fuzato et Roger Ibañez qui font leur apparition. Or, le règlement est clair : si une prolongation offre une quatrième fenêtre de changement, la limite du nombre de remplacements reste fixée à cinq (en Italie, en tout cas). Et comme l'arbitre n'est pas autorisé à empêcher un changement, les conséquences sont implacables : couvert de honte, le club transalpin devrait voir son match perdu sur tapis vert après l'avoir déjà perdu sur sa propre pelouse.

Et s'ils l'avaient fait exprès ?


Si seulement il n'y avait que cette histoire de remplacements à prendre en compte... Mais la réalité est beaucoup plus cruelle, et plonge encore davantage la Roma dans un océan de ridicule. Car au vrai, l'entité transalpine a enchaîné les boulettes en ce 19 janvier 2021. D'abord, il convient de rappeler que l'équipe de Fonseca a déjà connu une défaite sur tapis vert cette saison : dès la première journée de Serie A, contre le Hellas Vérone, les dirigeants avaient réalisé l'exploit d'aligner un joueur non qualifié (Amadou Diawara).

Vidéo

Mais cette fois, c'est bien pire. Parce que la bourde du sixième changement intervient quelques jours seulement après un revers aussi large qu'humiliant devant l'ennemi de la Lazio, vainqueur facile lors du derby sur le score sans appel de 3-0. Pour se faire pardonner des supporters, il y avait donc autre chose à proposer. Surtout que Pellegrini et ses potes avaient mieux à faire que d'empêcher les incroyables erreurs de leur staff, puisqu'ils galéraient déjà sur le pré.

Attention aux deux prochains rendez-vous...


Menée deux buts à rien dès le quart d'heure de jeu, la Roma était pourtant parvenue à revenir à hauteur du promu en usant de son orgueil et de son talent. Sauf qu'ensuite, tout s'est pété la gueule : Gianluca Mancini s'est fait dégager de la partie pour un second avertissement, et Pau López l'a accompagné aux vestiaires après avoir totalement foiré sa sortie. Deux cartons rouges en l'espace de vingt secondes ? Déjà un petit record de risibilité en soi, juste avant celui des cinquième et sixième remplacements (destinés, notamment, à compenser l'expulsion du gardien espagnol). Forcément, la fin de la soirée ne pouvait que s'achever par un ultime fiasco : à neuf contre onze, le quatrième de Serie A a laissé échapper la qualification (qu'il n'aurait de toute façon pas pu valider) en encaissant coup sur coup des pions de Daniele Verde puis de Riccardo Saponara, qui s'est permis le luxe de marquer d'un lob « à la Totti » .


Devant ce tableau lunaire, une question se pose : la Roma, indigente à tous les niveaux, a-t-elle réalisé le pire match de son immense histoire ? Si l'objectivité et le pragmatisme sont sans doute édulcorés par le caractère insolite et innovant de cette rencontre, même les fans les plus amoureux pourraient être tentés de répondre par l'affirmative. Et malheureusement, après tant d'incompétence démontrée, il va désormais être très compliqué de se les remettre dans la poche. Attention également à ne pas continuer de creuser après avoir touché le fond : pour ses deux prochains rendez-vous, la Louve sera opposée au Spezia et au Hellas Vérone.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 8 heures EuroMillions : 210 millions d'€ à gagner ce vendredi + 1 millionnaire garanti ce vendredi
il y a 6 heures Le président du Club de Foot Montréal réagit au départ de Thierry Henry 13
il y a 7 heures Franz Beckenbauer ne sera pas poursuivi pour l’attribution du Mondial 2006 18 il y a 9 heures Lorenzo : « J’allais au travail sans savoir quand je pourrais y retourner » 19 il y a 10 heures Plus que 2 jours pour découvrir la collection de photos So Foot de février 2
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 22:20 Revivez le quiz "L1 des années 2010" avec Pierre Nigay 4