Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // PSG-Manchester City

Paris et la City de la peur

À l’orée de sa demi-finale aller de Ligue des champions face à Manchester City ce mercredi soir au Parc des Princes (21h), le PSG se présente face à l’un des favoris de la compétition avec les scalps du Barça et du Bayern dans sa poche pour un affrontement explosif.


Plus les semaines passent, et plus le parcours du Paris Saint-Germain en Ligue des champions 2020-2021 ressemble étrangement à un nouveau volume de Kill Bill. C’est vrai : après s'être vengé de Manchester United qui avait poignardé ses rêves en 2019, du multi-récidiviste FC Barcelone et enfin du FC Bayern qui l'avait broyé en finale l'an passé, voilà que le PSG retrouve désormais la trace de Manchester City, son bourreau de l’édition 2015-2016. Cinq ans après, c’est de nouveau au Parc des Princes, mais cette fois en demi-finales, que les deux nouveaux riches du foot mondial vont croiser le fer. Les témoins de l’époque qui avaient vu Manchester City ramener un nul (2-2) miraculeux du Parc ne sont plus nombreux : côté anglais, il y a encore Kevin De Bruyne, buteur ce jour-là, qui tiendra bien sa place alors qu'il fut longtemps incertain pour ce grand rendez-vous. Côté Parisiens, on retrouve Ángel Di María ou Marquinhos et, un degré plus loin, Marco Verratti qui n'en était pas et ne devrait pas commencer ce choc-là non plus. Il n’y a qu’eux qui se souviennent de la pelouse impeccable du Parc, du penalty de Zlatan arrêté par Joe Hart, de la bourde de Fernando qui avait ensuite profité au Z, d’un but d’Adrien Rabiot au second poteau qui avait mis le Parc en transe avant que Serge Aurier et Thiago Silva n’offrent à Fernandinho le droit d'allumer la clim. De bien belles montagnes russes.

Manchester by the City

Cinq ans après ce triomphe de City qui offrait aux Skyblues une rare invit' dans le dernier carré, Pep Guardiola a enfin réussi à péter son plafond de verre à lui pour enfin faire aussi bien que son prédécesseur, Manuel Pellegrini. Au terme d’un parcours, disons-le, pas vraiment plus clinquant que celui du PSG l’an passé qui avait été raillé pour sa soi-disant facilité. Au menu : une phase de poules expéditive dans le groupe de l’OM, de l’Olympiakos et de Porto où City n’a encaissé qu’un pion, un aller-retour express face à un Borussia Mönchengladbach méconnaissable et enfin un quart de finale difficilement négocié face au Borussia Dortmund d'Erling Haaland. Mais City reste City, une équipe qui a déjà plié la Premier League depuis un bail et qui a une richesse d’effectif probablement sans égal.



Une formation guardiolesque jusqu’au bout des ongles, qui confisque le ballon en attendant le bon moment pour trancher l’une des artères fémorales de son adversaire via Kevin De Bruyne, Phil Foden, İlkay Gündoğan et tant d’autres. Spoiler : c’est le plan imaginé par Pep Guardiola pour ce rendez-vous parisien. « Si vous avez le ballon tout le temps, c’est le meilleur équilibre, expliquait Pep en conférence de presse. C’est impossible que le PSG n’ait pas de contre-attaque. Ils ont beaucoup d’armes et de bons joueurs. On doit trouver les ressources pour attaquer et minimiser leurs chances. Le meilleur moyen, c’est d’imposer notre jeu. »

Suivre les traces de l'OL

Guardiola l'a compris : en face, le PSG a prouvé qu’elle était une équipe qui pouvait accepter de subir. Son succès de prestige à Munich (2-3) - où le bateau a rarement tangué autant dans son histoire européenne -, a également montré qu’il n’en fallait pas beaucoup à l’équipe de Pochettino pour faire mal. Cette froideur, elle peut aussi s'expliquer par les rendements actuels de Kylian Mbappé et Neymar, qui n'ont jamais été aussi en forme, ensemble, à cette période de l'année. Un duo qui a répondu présent jusque-là, porté par un effectif quasiment au complet (seuls Juan Bernat et Alexandre Letellier sont absents) et qui fait dire aujourd’hui que le PSG a les armes pour affronter le champion d’Angleterre les yeux dans les yeux.

D’autant qu’en plus, Ney est prêt : « Comme je l’ai déjà dit, nous sommes prêts pour le match de demain, et moi aussi. Donc je vais faire tout mon possible pour aider le PSG à disputer une autre finale. » L'an dernier, l'OL et Maxwel Cornet ont montré la voie en contrant avec une rare justesse la formation mancunienne. Aux Parisiens désormais de prolonger la phobie française des Skyblues au printemps. Et de continuer ainsi leur chasse aux vieux démons.

De Bruyne, le contrat de confiance


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.





Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 57 minutes Pastore, Pelé... découvrez la collection de photos So Foot d'octobre il y a 3 heures LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner !
il y a 1 heure La FIFPro appelle à une réforme de la gouvernance de l’UEFA 2 il y a 2 heures Josh Cavallo (Adelaide United) fait son coming out 25 Hier à 17:03 Auvergne : un arbitre doit passer un alcootest après un match de U18 73 Hier à 16:49 Le président de l'ASJ Soyaux dément les accusations de Samantha Johnson 20
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
À lire ensuite
L'attaque Icardi