Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 31 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Napoli-Inter (1-1)

Naples s'accroche à l'Inter

Au terme d'une rencontre très tactique, peu rythmée et toujours fermée, Naples a réussi à tenir en échec les Nerazzurri, qui restent cependant toujours leaders de Serie A.

Modififié

SSC Napoli 1-1 Inter

Buts : Handanović (36e, CSC) pour le Napoli // Eriksen (55e) pour l'Inter

On repassera pour le spectacle. Pour la folie ambiante. Pour le frisson tant espéré et jamais arrivé. Ce dimanche, l'Inter et le Napoli se sont livré un duel froid, presque distant. Les deux formations auront tristement passé plus de temps à se jauger qu'à réellement se bastonner. Résultat ? Un nul qui ne fâche personne, mais n'enchante pas grand monde non plus. Ne reste plus à espérer que les deux équipes seront un peu plus généreuses en actions et en émotions, dans les semaines à venir.

Plan-plan tactique


Pas de surprise ce dimanche. Comme de coutume cette saison, l'Inter n'est venue ni pour faire mumuse ni pour épater la galerie. Positionnés bloc bac, les Lombards ont un plan et s'y tiennent, sans distiller le moindre effet de manches pour égayer ne serait-ce qu'un peu la partie. Le Napoli en profite pour largement assumer la possession de balle. Un plan de jeu mois frileux, mais parfaitement inoffensif : l'Inter attend simplement que les Azzurri mettent le nez au balcon, pour leur tordre le pif en contre-attaque. Lancé comme un train en marche, Lukaku peut servir Darmian dans la surface, mais l'Italien préfère à tort tenter un centre vers Hakimi, alors qu'il était dans une position idéale pour frapper. Lukaku ne fera pas autant de chichis en déviant d'un tir réflexe une frappe de Brozović, mais le Belge a le malheur de voir sa tentative s'écraser sur la barre. C'est pourtant Naples qui va briser la glace, en profitant d'une mésentente grotesque entre Handanović et De Vrij. À la suite d'un centre tendu d'Insigne, le portier de l'Inter capte le cuir, mais, gêné par son défenseur, finit par glisser le ballon dans ses propres filets. Un pion étrange, un peu tristounet, symbolique d'un premier acte qui a accouché d'une bataille tactique aride et corsetée.

Un but et au lit


Obligée de se découvrir, l'Inter se secoue franchement les guiboles, et la rencontre gagne immédiatement en rythme et en qualité. Hakimi et Darmian mettent la gomme sur les ailes, Barella se démultiplie dans l'entrejeu, et Eriksen, à la conclusion d'un modèle d'action collective, peut égaliser d'une frappe sèche en première intention. Problème : l'allant offensif retrouvé des gars de Conte ne sera qu'éphémère, et l'ensemble ne tarde pas à revirer dans une léthargie souvent soporifique. Le Napoli se contente de tenir le cuir quand les Interisti ne font plus grand-chose, sinon envoyer Lukaku au casse-pipe en lui balançant d'innombrables longs ballons. Politano, après un slalom chaloupé dans les seize mètres, envoie bien un gros cachou du droit sur la barre adverse, mais l'initiative est trop isolée pour être suivie d'effets. C'est tout et ça suffit pour l'Inter qui, ce dimanche soir, conserve neuf unités d'avance sur l'AC Milan au sommet de la Serie A. Le Napoli, lui, vient mettre un terme aux onze victoires de suite des Bleu et Noir. Les poulains de Gattuso restent au 5e rang du championnat, à deux petits points de la Juventus et de la dernière place qualificative pour la Ligue des champions.



SSC Napoli (4-2-3-1) :Meret - Di Lorenzo, Manolas, Koulibaly, Mario Rui - Fabian Ruiz (Bakayoko, 90e), Demme - Politano (Hysaj, 90e), Zieliński (Elmas, 88e), Insigne - Osimhen (Mertens, 74e). Entraîneur : Gennaro Gattuso.

Inter (3-5-2) : Handanović - Škriniar, De Vrij, Bastoni - Hakimi, Barella, Brozović, Eriksen (Gagliardini, 84e), Darmian (Perišić, 69e) - Lukaku, Lautaro (Sánchez, 75e). Entraîneur : Antonio Conte.


  • Résultats et classements de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 21:30 Villefranche Beaujolais jouera le barrage d'accession en Ligue 2 14
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 11:00 Tony Chapron : « La VAR est une escroquerie » 81
    À lire ensuite
    C'est l'Europe qui craque