Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Villarreal-Liverpool (2-3)

Liverpool retourne Villarreal pour rallier la finale

Deux périodes, deux ambiances : Villarreal a totalement dominé la première, et Liverpool la deuxième. Six jours après leur succès 2-0 à Anfield, les hommes de Jürgen Klopp ont été mis en difficulté, mais ont réussi à l'emporter pour se hisser en finale de Ligue des champions (2-3). Le rendez-vous est pris le 28 mai.

Modififié

Villarreal 2-3 Liverpool

Buts : Dia (3e) et Coquelin (41e) pour Villarreal // Fabinho (62e), Diaz (67e) et Mané (74e) pour les Reds
Expulsion : Capoue (86e) pour Villarreal


Déjà de la partie à Kiev en 2018 et à Madrid en 2019, le Liverpool de Jürgen Klopp connaîtra de nouveau le frisson d’une finale de Ligue des champions, à Saint-Denis le 28 mai. La dixième finale de C1 de l'histoire des Reds, seulement devancés par le Real Madrid (16), l'AC Milan (11) et le Bayern (11) dans la grande histoire de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Les Anglais ont sérieusement tangué en première période, mais le deuxième acte leur a permis de rectifier le tir en marquant trois fois en douze minutes. Les rêves de Grand Chelem restent intacts.

Saint-Étienne


Incandescent, l’Estadio de la Cerámica a explosé dès la 3e minute de jeu : une remise d’Étienne Capoue, une reprise de Boulaye Dia, et un but 100% anciens de Ligue 1 pour lancer les hostilités (1-0, 3e). Et relancer les « sí se puede » déjà entendus en masse avant le coup d’envoi. Plus agressif, le Sous-Marin jaune a globalement maîtrisé le premier acte. En s’appuyant sur l’abattage monstrueux de son milieu de terrain, et sur la domination de Juan Foyth, Raúl Albiol et Pau Torres dans les duels aériens, privant Liverpool d’un certain nombre de munitions. Naby Keita en a malgré tout eu une, mais sa frappe du droit n’a créé aucun danger (17e). Ouverture d'Ibou Konaté dans le mauvais timing (26e), passe trop longue de Trent Alexander-Arnold (33e), dégagement d’Alisson droit en touche (35e) : autant de signes que le deuxième de Premier League n’y est pas complètement.


Villarreal se devait d’en profiter. Dani Parejo ne l’a pas fait, son tir du gauche terminant à côté (12e). La Cerámica est entrée en éruption quand Alisson a fauché Giovani Lo Celso dans la surface. Une action litigieuse, pour ne pas dire illicite, mais pas de penalty pour l'arbitre Danny Makkelie, ce qui a logiquement provoqué une pluie de sifflets (37e). Le 2-0 est toutefois arrivé dans la foulée, et Capoue s'est encore une fois retrouvé impliqué. L'ancien Toulousain a crocheté Andrew Robertson puis centré pour la tête de Francis Coquelin, qui a pris le dessus sur Alexander-Arnold (2-0, 41e). Un but mérité, suivi par un torrent d'applaudissements lorsque l'arbitre a sifflé la pause. Sauf pour Alisson, copieusement hué par le public groguet, encore agacé par ce penalty oublié.

Diaz des as


Alors à égalité sur la double confrontation, Liverpool a retrouvé la marche avant au retour des vestiaires. Pas au top défensivement, Alexander-Arnold a essayé de compenser offensivement. Par ses centres, notamment un destiné à Mané, qui n'a pas réussi à reprendre correctement (49e). En tentant sa chance de loin, aussi. Une frappe déviée, qui a atterri sur le haut de la barre (55e). Dynamisés par l'entrée de Luis Diaz, qui a vu son tir bloqué (51e), puis sa reprise acrobatique s'envoler (57e), les hommes de Jürgen Klopp ont été récompensés par une frappe puissante de Fabinho, qui a transpercé Rulli (2-1, 62e).

Sentant l'odeur du sang, les Reds ont continué de pousser. Diaz a flirté avec le poteau après un numéro dont il a le secret (66e), avant de concrétiser de la tête, à la réception d'une galette confectionnée par TAA (2-2, 67e). Mané a porté le coup de grâce en éliminant Rulli, sorti loin de sa cage, pour entériner toute velléité nouvelle de rébellion (2-3, 74e). Le gardien groguet a ensuite sauvé les siens en s'opposant à Curtis Jones (81e), mais le mal était déjà fait. Villarreal finira même à dix à la suite du deuxième jaune de Capoue (86e). Contre vents et marées, Liverpool briguera une septième étoile continentale à la fin du mois au Stade de France. Soit contre le Real Madrid, soit contre Manchester City. Une autre rencontre à ajouter au calendrier, et un sixième match à gagner en mai, pour faire du rêve de quadruplé une réalité.



Villarreal (4-4-2) : Rulli - Foyth, Albiol (Aurier, 79e), P. Torres, Estupiñán (Trigueros, 79e) - Lo Celso, Capoue, Parejo , Coquelin (Pedraza, 68e) - Dia (Alcácer, 79e), Moreno (Chukwueze, 68e). Entraîneur : Unai Emery.

Liverpool (4-3-3) : Alisson - Alexander-Arnold, Konaté, Van Dijk, Robertson (Tsimikas, 79e) - Fabinho, Keita, Thiago (Jones, 80e) - Jota (Diaz, 46e), Salah, Mané. Entraîneur : Jürgen Klopp.


  • Résultats et classements de la Ligue des champions

    Les notes de Villarreal


    Par Quentin Ballue, à Vila-real
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 11:06 Pronostic AS Roma Feyenoord : Analyse, cotes et prono de la finale de Ligue Europa Conférence 6 Hier à 09:54 Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !
    À lire ensuite
    Les notes de Liverpool