Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

La Tunisie vire Benzarti

Modififié
En Tunisie, on a une façon assez originale de fêter les qualifications.

Quatre jours après avoir décroché son billet pour la phase finale de la CAN 2019 au Cameroun (15 juin-13 juillet 2019) – enfin, en théorie – grâce à une victoire au Niger (2-1, le 12 octobre), la Tunisie a décidé de se séparer de Faouzi Benzarti, son sélectionneur. Pour rappel, l’entraîneur le plus titré du pays avait été nommé en juillet dernier, après le départ de Nabil Maâloul à Al-Duhail (Qatar), alors qu’il dirigeait le WAC Casablanca (Maroc).


Pour l’instant, plusieurs hypothèses circulent pour expliquer la décision de la Fédération tunisienne de football (FTF) : des rapports tendus avec certains joueurs, des méthodes de travail contestées, une relation compliquée entre le technicien et ses dirigeants, et même sa présence à un meeting politique de Nidaa Tounes, le parti au pouvoir, et dont le nouveau secrétaire général est Slim Riahi, l’ancien président du Club africain. Oussama Haddadi, le défenseur international tunisien de Dijon, a appris la nouvelle par la presse. « Je suis surpris, même si en Tunisie, on a l’habitude de changer souvent les entraîneurs... Cela se passait bien avec lui, au niveau des résultats et lors des stages » , a expliqué l’ancien capitaine du Club africain.

D’ici à ce qu’on en sache plus sur les véritables raisons de ce départ, Maher Khanzari assurera l’intérim pour les matchs du mois de novembre en Égypte (le 16) en qualifications pour la CAN, et à Radès face au Maroc en amical quatre jours plus tard. À moins que la FTF ne décide de trouver un successeur à Benzarti d’ici là.

En Tunisie, il est conseillé aux coachs de louer des meublés et de ne jamais défaire complètement leurs valises. AB, à Dijon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75