Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // résumé

La Lazio glace Dortmund, le Barça en roue libre

Peu en verve, le Borussia Dortmund est tombé dans le traquenard de la Lazio (3-1), quand le Barça a vidé son chargeur sur Ferencváros (5-1) après quelques frayeurs. Chelsea et Séville, eux, ont offert le somnifère de la soirée (0-0), alors que le RB Leipzig s'est reposé sur un doublé d'Angeliño pour envoyer balader l'Istanbul Başakşehir (2-0).

Modififié

Lazio 3-1 Borussia Dortmund

Buts : Immobile (6e), Hitz (23e, CSC), Akpa-Akpro (76e) pour la Lazio // Haaland (71e) pour le BvB

Une leçon de maîtrise et de réalisme. C'est ce qu'a pris le Borussia Dortmund sur la pelouse de la Lazio. Obligé de composer avec le vétéran Łukasz Piszczek et le milieu Thomas Delaney derrière, le BvB se fait cueillir d'entrée par Ciro Immobile, évidemment. Bien servi par son compère d'attaque Joaquín Correa, l'Italien punit sans vergogne son ancien club jaune et noir au bout de six minutes (1-0, 6e). Le revers de la gifle met peu de temps à arriver, quand Luiz Felipe s'impose sur corner et force Marwin Hitz à la faute (2-0, 23e). Les Biancocelesti du piston gauche français Mohamed Fares peuvent alors amplifier leur faux rythme, ce dont les troupes de Lucien Favre ont horreur. Insuffisant, néanmoins, pour stopper l'impayable Erling Haaland (2-1, 71e), auteur d'une nouvelle souche du gauche. Mais ce BvB est décidément trop faible derrière. La preuve : même l'ancien Toulousain Jean-Daniel Akpa-Akpro, entré en jeu dix minutes plus tôt, peut se faire plaisir au sein de la défense des Schwarz-Gelben (3-1, 76e) pour sceller le succès des Laziale. Du travail d'Akpro.



Lazio (3-5-2) : Strakosha - Patric, Luiz Felipe, Acerbi - Marusić, Milinković-Savić (67e, Akpa-Akpro), Leiva, Luis Alberto, Fares - Immobile, Correa (67e, Muriqi). Entraîneur : Simone Inzaghi.

Borussia Dortmund (3-4-2-1) : Hitz - Piszcek (65e, Brandt), Hummels, Delaney - Meunier, Bellingham (46e, Reyna), Witsel, Guerreiro - Sancho, Reus (78e, Reinier) - Haaland. Entraîneur : Lucien Favre.



Chelsea 0-0 FC Séville



Ce choc promettait des étincelles, il a accouché d'une souris. Chacune des équipes aura eu sa mi-temps (la première pour Séville, la deuxième pour Chelsea), mais aucune n'a eu son but. Et comment aurait-il pu en être autrement, tant le souci de ne pas s'exposer aura régné en maître ? Pour trouver trace d'un semblant de situations chaudes, il fallait tourner son regard vers Lucas Ocampos, toujours aussi remuant, et Edouard Mendy, qui aura capté quelques ballons gigotants. Vite, la prochaine journée.


Chelsea (4-2-3-1) : Mendy - James, Silva, Zouma, Chilwell - Jorginho (65e, Kovačić), Kanté - Pulisic (90e, Hudson-Odoi), Havertz, Mount (62e, Ziyech), Werner (90e, Abraham). Entraîneur : Frank Lampard.

FC Séville (4-3-3) : Bounou - Navas, Gómez (33e, Jordan), Diego Carlos, Acuña - Rakitić, Fernando, Gudelj - Suso (58e, Torres), De Jong (80e, En-Nesyri), Ocampos. Entraîneur : Julen Lopetegui.



Barça 5-1 Ferencváros

Buts : Messi (27e, sp), Fati (36e), Coutinho (52e), Pedri (83e), Dembélé (89e) pour le Barça // pour Ferencváros

Ferencváros n'est pas venu au Camp Nou pour se faire rouler dessus. Alors les Hongrois mettent du cœur à l'ouvrage à chaque occasion, ce qui donne un but refusé pour un court hors-jeu de Tokmac Nguen et un poteau fracassant d'Isael (20e). Si les visiteurs verront leurs efforts récompensés par un penalty transformé par Igor Kharatin (70e), les Blaugrana avaient largement eu le temps de reprendre les choses en main. Un penalty de Leo Messi (1-0, 27e), une volée du genou d'Ansu Fati (2-0, 36e) sur un éclair de Frenkie de Jong et une frappe contrée de Philippe Coutinho (3-0, 52e) avaient refroidi les Hongrois. Et si Piqué, exclu en position de dernier défenseur sur le penalty de Ferencváros, avait redonné un semblant d'espoir aux partenaires du Français Aissa Laidouni, ce sont finalement les seconds couteaux catalans qui égayeront la fin de rencontre. Pedri (4-1, 83e), notamment, mais aussi Ousmane Dembélé (5-1, 89e). Le début de la résurrection pour « Dembouz » , le début de la fin pour Antoine Griezmann, qui a assisté sur le banc à la démonstration de ses concurrents ?



Barça (4-2-3-1) : Neto - Roberto, Piqué, Lenglet, Dest - Pjanić (76e, Busquets), De Jong - Trincão (63e, Dembélé), Coutinho (70e, Araujo), Fati (63e, Pedri) - Messi. Entraîneur : Ronald Koeman.

Ferencváros (4-3-3) : Dibusz - Botka, Blažič, Kovačević, Ćivić (63e, Heister) - Kharatin, Siger, Laidouni (63e, Somalia) - Zubkov, Nguen, Isael. Entraîneur : Sergiy Rebrov.



RB Leipzig 2-0 Istanbul Başakşehir

Buts : Angeliño (16e, 21e) pour les Roten Bullen

Leipzig (3-4-3) : Gulácsi - Orbán, Upamecano, Halstenberg - Mukiele, Nkunku, Kampl, Angeliño - Olmo, Poulsen, Forsberg (46e, Hwang). Entraîneur : Julian Nagelsmann.

Istanbul Başakşehir (4-3-3) : Günok - Caicara (30e, Özcan), Škrtel, Epureanu, Bolingoli-Mbombo - Rafael, Topal, Kahveci - Višća, Crivelli, Türüç. Entraîneur : Okan Buruc.




  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi

    Hier à 22:41 Droits TV : Canal + pourrait proposer une offre pour la Ligue 1 2 Hier à 09:00 EXCLU : 120€ offerts en CASH au lieu de 100€ chez Winamax sur la Ligue des Champions
    Hier à 22:03 Viens tester tes connaissances EDF dans un quiz interactif Hier à 18:28 Les supporters anglais bientôt de retour dans les stades 7 Hier à 17:42 Un gardien australien fête son mariage pendant un match 3
    Hier à 15:04 Mbappé dans la course au titre de joueur du siècle 95
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:07 Le président de la CAF suspendu 5 ans par la FIFA 20 Hier à 12:00 Moukoko, The Undertaker et du yo-yo dans Time To So Foot Hier à 11:39 Jean-Michel Blanquer dénonce « la cupidité dans le football professionnel » 59 Hier à 11:35 Gignac signe un doublé et bat un record vieux de 74 ans au Mexique 35 Hier à 10:58 Un club présente ses excuses à l’adversaire après une victoire 30-0 13 Hier à 10:41 Le joueur français, une denrée très prisée dans les quatre grands championnats 41
    À lire ensuite
    Les notes du PSG face à MU