Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Milan-Juve (0-2)

La Juventus avale le Milan

Nettement dominatrice, la Vieille Dame a croqué le Milan en deux temps grâce à Mandžukić puis Ronaldo. Les Lombards, eux, pourront regretter ce penalty d'Higuaín manqué peu avant la pause qui les a définitivement empêchés de recoller au score.

Modififié

AC Milan 0-2 Juventus

Buts : Mandžukić (8e), Ronaldo (81e) pour la Juventus

Il faut croire que ça lui colle à la peau. Si Gonzalo Higuaín est un attaquant formidable, il émane souvent de lui un léger parfum de lose dans certains moments clés. Comme ce dimanche soir face à son ancien club, contre lequel il avait confié avoir une petite revanche à aller chercher.


Mais tout est allé de travers pour Pipita, auteur d'un penalty loupé avant de se faire exclure en fin de match. Une rencontre la tête à l’envers pour l'Argentin, impuissant, à l'image d'un Milan dominé par une Juventus comme toujours très sûre de sa force.

Higuaín, vengeur raté


Il y a ceux qui commencent piano piano et il y a Mario Mandžukić. Les tifosi des deux équipes ont à peine commencé à se chauffer la voix que le Croate balance un gros pétard dans la surface milanaise : un centre téléguidé de Sandro, et Super Mario mange Rodríguez tout cru dans les airs pour assassiner Donnarumma à bout portant. On joue depuis même pas dix minutes de jeu que le ballon brûle déjà dans les pieds du Milan, asphyxié par le pressing juventino et plombé par un milieu de terrain qui empile les maladresses techniques.


Comme à la maison à San Siro, la Vieille Dame met le pied sur la gonfle, obtient un bon paquet de corners et tire sur les cordes de la défense rossonera, qui se serre les miches en attendant que l'orage passe. Recroquevillé façon hérisson sur ses bases, Milan garde cependant du piquant en contre. Sur l'un deux, Suso décolle sur son aile droite et voit sa passe pour Higuaín contrée par une mimine de Benatia. Penalty. Pipita s'élance avec l'esprit de la vengeance face à son ancien club, mais sa vendetta tourne court : la tentative de l'Argentin est en effet détournée sur le poteau par Szczęsny.

Cristiano Renardeau


Cruel pour les Lombards, qui évoluent un cran plus haut après la pause. Sans pour autant réussir à taquiner l'axe central piémontais. Immanquablement, la Vieille Dame reprend la main et tente de craquer une seconde allumette dans la surface adverse. Ronaldo, bien servi par Sandro, voit sa tentative du gauche captée par Donnarumma, tandis que Dybala envoie un coup franc qui part comme une balle vers le but milanais... mais a le malheur d'échouer sur le poteau. En face, Gattuso tente bien de rebattre les cartes en faisant entrer Cutrone pour dynamiser son attaque. Mais rien n'y fait : Milan reste trop léger devant.


Une aubaine pour la Juve et pour Cristiano Ronaldo. Le Portugais pointe son museau de renard en profitant d'une frappe de Cancelo qui traîne dans la surface et catapulte le cuir au fond de la cage. Suffisant pour pousser à bout un Gonzalo Higuaín frustré, qui est exclu pour un mauvais geste sur Benatia. De quoi conclure une bien sale soirée pour Milan, qui se résout à l'inévitable : une sixième défaite de rang toutes compétitions confondues face aux Bianconeri. Lesquels ne se lassent définitivement pas de baffer le Diavolo à San Siro.



AC Milan (4-4-2) : Donnarumma - Abate (Borini, 74e) , Zapata, Romagnoli, Rodríguez - Kessié, Bakayoko, Çalhanoğlu (Laxalt, 74e), Suso - Castillejo (Cutrone, 61e), Higuaín. Entraîneur : Gennaro Gattuso.

Juventus (4-3-1-2) : Szczęsny - Cancelo, Benatia, Chiellini, A. Sandro - Bentancur, Pjanić (Khedira, 74e), Matuidi - Dybala(Costa, 79e) - Mandžukić, Cristiano Ronaldo. Entraîneur : Massimiliano Allegri.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 41 minutes Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 6
    il y a 7 heures Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 116
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur