Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2021
  2. // Qualifications
  3. // France-Serbie (6-0)

La France confirme face à la Serbie

Deux matchs, deux victoires : le début des qualifications pour l'Euro 2021 se passe bien pour les Bleues. Après un succès poussif au Kazakhstan, l'équipe de France a livré une prestation six étoiles devant le public bordelais, face à une Serbie totalement éteinte. Prochain rendez-vous en avril 2020 contre la Macédoine du Nord.

Modififié

France 6-0 Serbie

Buts : Majri (7e, 12e, 63e), Geyoro (31e), Katoto (52e) et Asseyi (90e) pour les Bleues

En prenant conscience des forces en présence dans ce groupe G, l’équipe de France n'avait pas grand-chose à craindre de cette Serbie qui pointe au 41e rang du classement mondial. Faciles vainqueurs du Kazakhstan et de la Macédoine du Nord, les joueuses de Predrag Grozdanovic sont tombées sur un os lors de leur dernière sortie face aux AUtrichiennes, seules véritables concurrentes des Bleues dans la course à l'Euro. Dès lors, l'objectif est simple : gagner, si possible mieux que par le plus petit des écarts. Et malgré un effectif remodelé, tant sur la feuille de match que dans le schéma tactique adopté (où le traditionnel 4-2-3-1 se transforme en 4-3-3), la France va bien. Très bien même. Et elle l'a prouvé par un set net et sans bavure, enchaînant en prime un troisième match sans encaisser le moindre but.

Amen Majri, Grace Golazo


Elle a un peu un côté lyonnais cette équipe de France. Pas seulement parce que la majorité de l'effectif de Corinne Diacre a l'habitude de jouer dans le Rhône, mais parce que même en dépit d'une cascade de forfaits (Henry, Le Sommer, Diani), la sélectionneuse a les moyens d'aligner un onze à la fois combatif et convaincant. Face à la Serbie, temporairement devant les Bleues au classement, mais avec deux matchs de plus au compteur dans ces qualifications, la France, poussée par un Matmut Atlantique bien garni, ne répète pas le scénario de son dernier déplacement au Kazakhstan et attaque tambour battant. Devant, Amel Majri ferait presque oublier qu'il y a encore quelques mois, elle jouait latérale gauche à la place de Sakina Karchaoui. Profitant d'un bon service de Cascarino au premier poteau, la Lyonnaise n'a aucun mal à ouvrir le score en poussant le ballon entre les pieds de Kostić (1-0, 7e). Cinq minutes plus tard, Cascarino récidive, Majri aussi, mais du gauche cette fois-ci : son plat du pied est imparable pour la portière serbe, et le break se fait sans mal (2-0, 12e).


Malheureusement pour Valérie Gauvin, cette visite à Bordeaux sera de nouveau un soir sans. La Montpelliéraine est restée muette face à la cage serbe, en dépit de cinq occasions franches. Celle qui se charge de valider la domination bleue s'appelle Grace Geyoro. La Parisienne, titulaire au milieu de terrain depuis la fin du Mondial, punit Kostić d'un pétard longue distance et qui rentre avec l'aide du cadre (3-0, 31e). Un petit bijou qui prouve qu'elle est autant capable de marquer que de faire marquer les autres.

Katoto et Thiney au rendez-vous


« Valérie était en difficulté et je veux qu'on continue à jouer et à marquer des buts. » Au micro de W9, Corinne Diacre a un discours clair à la pause : pas question de se reposer sur ses acquis, il faut continuer sur la même dynamique en seconde période. Et Katoto, entrée à la place de Gauvin, se montre redoutable en aggravant encore la marque à la suite d'un coup franc de Majri que Kostić repousse directement sur la wonderkid (4-0, 52e). Entrée à la place d'une excellente Kenza Dali, Gaëtane Thiney n'a pas non plus tardé à montrer qu'elle savait encore se montrer décisive. Quelques minutes seulement après son apparition sur le terrain, la vétéran adresse un centre impeccable à Majri qui se paye un triplé dans la foulée (5-0, 63e), son premier sous le maillot bleu.


En dehors d'une frappe piquée de Stanković à la demi-heure de jeu, Bouhaddi passe une soirée on ne peut plus tranquille et enchaîne un troisième clean-sheet d'affilée. Devant, Viviane Asseyi, en bonne régionale de l'étape, se démène pour marquer coûte que coûte devant son public. Et la Bordelaise y parvient malgré le repli défensif du bloc serbe en reprenant un ballon relâché par Kostić à la suite d'un nouveau coup franc tendu, tiré par Mbock cette fois-ci (6-0, 90e). Le succès est là et il est beau, peut-être parce qu'il est avant tout collectif. Le plus dur sera désormais d'attendre jusqu'au mois d'avril prochain et la reprise des hostilités face à la Macédoine du Nord.



France (4-3-3) : Bouhaddi - Torrent, Mbock, Renard, Karchaoui - Dali (Thiney, 62e), Bilbault (Asseyi, 69e), Geyoro - Majri, Gauvin (Katoto, 46e), Cascarino. Sélectionneuse : Corinne Diacre.

Serbie (4-3-3) : Kostić - Ilic (Bradic, 70e), Damjanovic, Slovic, Poljak - Mijatović, Stefanovic, Blagojevic - Radojicic, Cankovic (Filipovic, 81e), Stanković (Vukovic, 46e). Sélectionneur : Predrag Grozdanovic.


Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 14:08 EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 18:30 Un coach de D4 anglaise jure 58 fois en 4 minutes et perd son job 4 Hier à 18:15 La Ligue 1 en tête des cinq grands championnats sur les 0-0 32 Hier à 18:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1
Hier à 17:12 L’incroyable photo d’un match de U15 aux Pays-Bas 30 Hier à 14:00 Hienghène Sports, éliminé au 7e tour de la Coupe de France, mais qualifié pour le Mondial des clubs 18
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:27 Il rate son péno et défonce l'éclairage du stade Hier à 11:00 Michel Platini : « La VAR est une belle merde » 157