Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le clash de la rédaction

Bon alors, l'e-sport, c'est du sport ou ce n'est pas du sport ?

La vie sépare souvent les gens en deux camps. Aujourd'hui, on va trancher l'un des débats les plus clivants de l'histoire de l'humanité depuis l'avènement des compétitions de jeux video ces dernières années : l'e-sport peut-il vraiment être considéré comme du sport à part entière ? Évidemment pour Steven Olivieira. Bien sûr que non selon Mathieu Rollinger. À vous de départager nos deux journalistes.

Modififié

Non, l'e-sport, ce n'est pas du sport

Par Mathieu Rollinger

Les gamins ont-ils un poster de Fatal1ty dans leur piaule ? Se vante-t-on d’être passé sous la minute au démineur niveau intermédiaire pour impressionner les filles/les garçons ? Est-ce bien raisonnable de planifier une soirée pizza pour mater la finale de League of Legends ? L’épreuve du Snake est-elle proposée au bac ? Peut-on expliquer qu’on est passé à côté d’une carrière en pro à cause d’une rupture des ligaments du pouce ? Est-ce plus gratifiant d’éponger un T-shirt qui a macéré sur un fauteuil en cuir que de frotter son short plein de terre ? Peut-on improviser une partie sans matériel informatique ou connexion, quand il suffit d’une paire de chaussettes en boule pour commencer un match de foot ? Toutes ces questions, auxquelles la réponse est invariablement non, montre qu’il n’est pas possible de considérer l'e-sport comme un vrai sport. Ce n’est d’ailleurs pas un mystère : s’il a fallu accoler un « e » au terme « sport » , c’était justement pour marquer cette distinction. D’ailleurs, avant d’être utilisé pour le domaine « électronique » , ce préfixe est un dérivé du latin « ex » , qui marque une privation ou l’action de retirer quelque chose. Le sport est une affaire de sens. Pour prendre l’exemple du football : c’est voir l’intervalle qui s’ouvre pour lâcher une passe, c’est entendre un coéquipier qui fait un appel de balle, c’est sentir le souffle de l’adversaire sur sa nuque, c’est manger un citron à la mi-temps ou boire une bière à la fin, mais c’est surtout accepter et donner des contacts. Dans sa définition classique, cette notion de plaisir physique est centrale. S'il est impossible de contester les dimensions de divertissement ou de travail de l’esprit avec les activités virtuelles, il lui manquera toujours le plaisir physique, notion centrale dans la définition classique du sport. Et ça messieurs-dames, le sport sans « e » en gardera le monopole.

Mathieu Rollinger
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
5.1Moyenne de 149 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Juste comme ça, vous savez si le Portugal a déjà gagné quoi que ce soit en e-sport ? Histoire de savoir si Steven pourrait aussi pavaner grâce à ça, comme ce fut le cas avec l'Euro et la Ligue des nations.



Oui, l'e-sport, c'est du sport

Par Steven Oliveira


Le Larousse est précis sur la définition du sport : « Ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises. » N’en déplaise aux détraqueurs, l'e-sport est donc bien évidemment du sport au sens littéral du terme. Des règles ? Il y en a. Des compétitions ? Il y en a. Un exercice physique ? Aussi. Car oui, rester concentré durant des heures tout en appuyant sur des boutons demande de la condition physique et psychique au même titre que les échecs par exemple. Car ça aussi, ce n’est pas du sport, peut-être ? L'e-sport demande un entraînement de haut niveau. Tout le monde le reconnaîtra, la natation est probablement le sport le plus physique qu’il soit. Alors quand un double champion olympique, Yannick Agnel en l'occurrence, affirme que les gamers et les gameuses s’entraînent quotidiennement, eh bien on l’écoute. Ajoutez à cela qu’ils/elles font attention à leur nutrition, et vous comprendrez bien qu’ils ont le même emploi du temps et les mêmes obligations (nourriture, hygiène de vie, sommeil, etc) que les sportifs traditionnels. Et puis, on n'a pas forcément besoin de courir pour faire du sport. Ceux qui pensent que l'e-sport n'est pas du sport sont probablement les mêmes personnes qui pensent que le tennis de table n’est pas du sport car contrairement au football ou au handball, que mon adversaire aime tant, le pongiste ne court pas des kilomètres. Ou alors que l’équitation n’est pas du sport, car c’est le cheval qui travaille. Ceci prouve plusieurs choses : que ces personnes-là n’ont jamais joué au tennis de table et/ou qu’ils n’ont jamais regardé une compétition d'équitation. Et ce qui est vrai pour le tennis de table et l’équitation l’est aussi pour l'e-sport. Car non, il n’est pas nécessaire d’avaler les bornes et/ou se mettre des tatanes pour pratiquer du sport. Sinon, un gardien de but d’une équipe qui domine son sujet ne ferait pas du sport, car il n’a rien eu à faire du match ? Eh bien si, car la concentration nécessaire pour être vigilant pendant 90 minutes suffit pour prouver une pratique sportive. Et là encore, c’est pareil pour l'e-sport.

Steven Oliveira
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
5.5Moyenne de 145 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Comme tous les boomers, Mathieu Rollinger a du mal à comprendre que l'e-sport est devenu aujourd’hui un sport à part entière. D’ailleurs, il ne comprend pas pourquoi les jeunes jouent aux jeux vidéo alors qu’ils pourraient faire des parties de belote. Et pourtant il n'a que 29 ans...


Mathieu Rollinger vs Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

Hier à 09:32 EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ chez Betclic pour parier ce week-end ! Hier à 09:14 150€ offerts et un combiné pour tester la nouvelle appli ZEbet !
Hier à 16:54 Le Graët a envoyé un courrier au Premier ministre 25
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 11:50 Pas de reprise de la saison actuelle pour la LFP 16 Hier à 10:50 Víctor Valdés retrouve un banc en D3 espagnole 3