Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 96 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Juventus (1-0)

L'Atalanta coule la Juve

Dans un match crucial dans la course à la C1, la Dea s'est montrée plus réaliste en seconde période et accroche un succès décisif (1-0), qui plonge la Juve dans le pétrin.

Modififié

Atalanta 1-0 Juventus

But : Malinovskyi (87e) pour l'Atalanta

Vingt ans tout pile que l'Atalanta n'avait pas terrassé la Juventus en championnat. D'ordinaire, la double confrontation face à la formation bergamasque est souvent l'occasion pour la Vieille Dame de rafler quatre voire six points par saison. Cette année, les Bianconeri n'en auront pris qu'un contre la Dea, devenue au fil des saisons une vraie concurrente. Et alors que la Serie A donne peut-être son verdict à tous les étages ce dimanche, le pétard de Ruslan Malinovskyi à cinq minutes du terme fait glisser le nonuple champion en titre à la quatrième place, tout juste à portée de tir du Napoli (5e). C'était un dimanche à faire sauter les certitudes, et c'est la troupe d'Andrea Pirlo qui trinque.

Trois tirs cadrés et un presque CSC


Privée de CR7 mais avec la paire Dybala-Morata aux avant-postes, la Vieille Dame aurait pu se faire surprendre d'entrée sur un gros duel Muriel-Cuadrado en pleine surface des Bianconeri dans les cinq premières minutes, Juan Cuadrado offrant ensuite un frisson qui aurait mérité de faire mouche (14e). La Dea a accéléré à la moitié du premier acte, et Matteo Pessina, dansant entre les lignes, a eu la cartouche de l'ouverture du score (24e). Mais la Juve a dominé les débats, et c'est Álvaro Morata, à la suite d'une cagade de Rafael Tolói, qui a certainement signé le plus gros raté de la première période (34e), quelques minutes avant le rush de Weston McKennie (38e) ou les interventions salvatrices de Tolói sur Morata (41e) et Joakim Mæhle sur Federico Chiesa (45e).

Après l'entracte, Gian Piero Gasperini a lancé Mario Pašalić dans l'arène et Federico Chiesa a rendu les armes dix minutes après la reprise. Alors que la partie s'endormait, Luis Muriel a flirté avec la lucarne (59e) et Paulo Dybala a répondu sur un coup franc vicelard (63e). À peine sorti du banc, Josip Iličić a bien failli délivrer une galette décisive à Duván Zapata, mais le déménageur colombien n'a pas trouvé le cadre (70e). Ça a ensuite été au tour de Dejan Kulusevski de permettre à Morata de claquer une belle volée (76e). La lumière est finalement venue de Ruslan Malinovskyi qui, quelques secondes après avoir allumé une première mèche sur coup de pied arrêté, a flingué Wojciech Szczęsny avec l'aide d'Alex Sandro (1-0, 87e). Tout juste à l'heure pour rebattre les cartes en Serie A.



Atalanta (3-4-1-2) : Gollini - Tolói (c), Palomino, Djimsiti - Mæhle (Malinovskyi, 72e), De Roon, Freuler, Gosens - Pessina (Pašalić, 46e) - Zapata, Muriel (Iličić, 69e). Entraîneur : Gian Piero Gasperini.

Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Cuadrado, M. De Ligt, Chiellini (c), A. Sandro - McKennie (Arthur, 77e), Bentancur, Rabiot, F. Chiesa (Danilo, 58e) - Dybala (Kulusevski, 68e), Morata. Entraîneur : Andrea Pirlo.


  • Résultats et classements de Serie A

    par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 15:15 La Ligue anglaise autorise cinq changements en Carabao Cup 1 Hier à 14:45 Le Steaua Bucarest décimé par la Covid-19 15
    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 11:02 Entraîneur-joueur depuis dix jours, Nuri Şahin raccroche les crampons 3
    Hier à 10:29 Une étude autrichienne chiffre l'impact de la Covid sur les joueurs 6 Hier à 09:58 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot ! Hier à 09:37 Mondial tous les deux ans : Infantino défend le « droit de rêver » des petits pays 107