Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'Ajax et la « taxe Hollande » …

Les Ajacides creusent le trou en championnat des Pays-Hauts après leur victoire 4-1 contre Nimègue. Grosse actu Ajax ces jours-ci. Oyez, oyez !

Modififié
C'est quoi la taxe Hollande pratiquée par l'Ajax ? Ben, c'est la façon dont le club d'Amsterdam se détache régulièrement à coups de victoires vers le dernier tiers de championnat depuis trois saisons : deux titres d'affilée « taxés » en 2011 et 2012 et peut-être re-re-belotte en mai prochain ! En trucidant le NEC Nimègue 4-1 hier à six journées de la fin désormais, les Lanciers (57 points) ont pris hier trois unités d'avance sur le PSV et le Vitesse Arnhem, et quatre sur le Feyenoord. Irrésistible Ajax ? Oui et non : c'est surtout Eindhoven qui peine (nul 2-2 à Roda JC) et Feyenoord Rotterdam qui trébuche (0-2 chez le splendide Heerenveen de Marco van Basten, dont on reparlera bientôt). Gare au Vitesse et à son super buteur Wilfried Bony (27 buts pour l'Ivoirien) !

Semaine folle à l'ArenA

Bon, d'abord retour à l'ArenA… C'est là que les Oranje ont sécurisé leur première place de qualif pour le Brésil 2014. Deux victoires contre l'Estonie (3-0) et la Roumanie (4-0) qui nous font 6 victoires en 6 matchs, 18 points dont 7 d'avance sur la Hongrie. On rappelle que la sélection hollandaise est drivée par un trio 100 % ajacide : Louis van Gaal, Danny Blind et Patrick Kluivert. Même si les Oranje ont ces temps-ci une forte coloration Feyenoord, l'Ajax est mieux représentée avec Vermeer (gardien), Daley Blind (latéral gauche, « fils de » ), Siem de Jong (milieu off et capitaine de l'Ajax), ainsi que Van Rhijn (latéral droit, mais non utilisé lors des deux rencontres). Le spectacle total offert à l'ArenA par les Oranje a sans doute inspiré l'Ajax, dernière à jouer hier en connaissant les résultats des autres (Feyenoord, samedi et PSV en début d'aprem). Contre le NEC Nimègue, donc, l'Ajax n'a pas fait de détails en alignant un 4-3-3 maison et enfin sans doute sa vraie équipe type (de droite à gauche) : Boerrigter, Sigthorsson et Fischer, devant. De Jong (meilleur en milieu off qu'en pur n° 9), Schöne et Fischer au milieu. En défense, du classique : Van Rhijn, Alderweireld, Moisander et Blind, plus Vermeer aux cages. Le but anthologique du jeune prodige danois Fischer (19 ans) donne une petite idée de cet Ajax bien parti pour laisser la concurrence sur place. Même si la domination ne fut pas toujours aussi écrasante que le score l'indique.

La famille d'abord !

Clin d'œil sympa, la présence en tribune VIP de trois ex-Ajacides de talent partis aux mercatos d'été puis d'hiver : le prometteur milieu Anita (Newcastle), le grand Vertonghen (libero de Tottenham) et Van der Wiel (PSG). Ces trois-là à l'ArenA, c'est tout sauf un hasard. L'Ajax est une grande famille où on s'adore. On s'y étripe aussi, mais ces temps-ci, dans les difficultés sportives et économiques du foot de club néerlandais, la famille ajacide s'est serré les coudes. Beaucoup d'anciens bossent à la maison : Frank de Boer (FDB) coache les A, son frère Ronald est à la formation (coach assistant de la réserve, les Jong Ajax), Dennis Bergkamp est l'assistant de FDB, Marc Overmars est une sorte de directeur sportif, chargé du recrutement, Edwin van der Sar est le responsable marketing. Edgar Davids qui fait actuellement ses classes de joueur-entraîneur à Barnet (D4 anglaise) reviendra très certainement s'inclure dans le projet actuel de son club d'origine (Davids a été élu au sein de l'équipe dirigeante en juin 2011).

FDB et l'Ajax : un nouveau Porto ?

Ça n'étonnera personne : grâce à son boulot remarquable en club, la cote de Frank de Boer monte régulièrement. Malgré les résultats impitoyables en C1, l'Europe est encore restée sous le charme du jeu pratiqué par la jeune équipe d'Amsterdam coachée par FDB. Cet hiver, Liverpool FC l'a donc contacté. Mais en vain : Frank a dit non. Dernièrement, des tabloïds anglais parlaient de lui dans la short list de techniciens susceptibles de remplacer Mancini cet été à Man-City. La piste n'est pas fantaisiste : depuis son passage au Barça (1999-2003), FDB connaît bien Txiki Begiristain, ex-Barça aussi, devenu depuis octobre 2012 directeur technique des Citizens… Mais là aussi, Frank dira non. Comme il s'en est expliqué récemment à la TV néerlandaise, FDB est à l'Ajax pour longtemps : « Pour dix ans  » , avait-il affirmé lors de son intronisation à l'hiver 2011 ! En fait, il souhaiterait rester encore au moins 5 ans ( « Si les dirigeants le voulaient bien » ). Pour plusieurs raisons : ses enfants se plaisent au pays, sa femme a ouvert un magasin de meubles florissant à Amsterdam (le mari aide aussi à l'occasion) et enfin, tel le gardien de la flamme, FDB veut continuer de s'investir à fond dans le grand projet Ajax mis en place par Johan Cruijff il y a quelques années. En gros, faire en sorte que l'Ajax revienne vers les sommets européens ! Et ce, même malgré le contexte économique défavorable. En s'appuyant plus que jamais sur la détection et la formation, puis en revendant cher le plus tard possible les meilleurs éléments et en misant sur le fair-play financier, l'Ajax viserait à terme, selon Cruijff, à essayer de faire aussi bien que le FC Porto vainqueur de la C1 2004. Sans moyens extraordinaires, l'équipe de Mourinho avait terrassé l'Europe. Projet ambitieux, mais à suivre ces prochaines années…


Eriksen chez les Reds ?

Plus actuel, le cas Eriksen. Le jeune prodige danois et meneur de jeu ajacide (21 ans, 34 sélections) dont le contrat court jusqu'en 2014 est selon lui « à 50% proche de rester » . Donc, à 50 % d'un départ... On résume : l'Inter, le Real, Man City, Arsenal, Tottenham (que Vertonghen pousse à prendre !) se sont montrés intéressés. Si Chelsea a entrepris de draguer Eriksen cet hiver, c'est de plus en plus vers Liverpool qu'il semble se diriger, comme l'a révélé Marc Overmars. Les Reds seraient prêts à payer 20 millions d'euros. Beaucoup de cash pour l'Ajax, au moment où Sulejmani, acheté 17 millions d'euros (le transfert le plus cher de l'histoire du club), va quitter l'Ajax libre, sans rapporter un Florin… À Liverpool, Eriksen retrouverait Suárez, qu'il a côtoyé à Amsterdam, ainsi que Agger, capitaine de la sélection danoise. Les choses se précisent donc du côté de la Mersey. Mais conseillé aussi par Morten Olsen, sélectionneur du Danemark, qui recommandait à Eriksen de rester encore une saison à l'Ajax pour « apprendre encore » , rien n'est fait. Eriksen n'a pas encore prolongé... En fait, tout dépendra beaucoup aussi de la qualification ou non de l'Ajax en Ligue des champions 2013-14. Pour ça, il vaudrait mieux finir champion pour y accéder directement… Dernier indice validant un départ probable du stratège danois : le jeune et excellent Adam Maher (19 ans, international hollandais d'origine marocaine de l'AZ) devrait rejoindre l'Ajax cet été…

Sinon, le point sur l'effectif. Serero et le Fischer (18 ans) ont prolongé récemment. Ryan Babel (26 ans, déjà), de retour de blessure hier et buteur du 4-1, est dans l'expectative : revenu à Ajax cette saison après avoir racheté sa dernière saison à Hoffenheim, il a accompli une bonne demi-saison quand il jouait, mais on ne sait pas trop où il jouera l'année prochaine… Enfin, le prêt jusqu'en mai de Cuenca tourne en eau de boudin. Déjà, il est actuellement blessé, donc inopérant. De plus, en l'incluant côté droit de l'attaque où il a fait un boulot plus qu'honnête, il a malgré lui « déstabilisé  » l'attaque ajacide en barrant l'autre jeune avant-centre Danny Hoesen (22 ans) et en mettant un Boerrigter en pleine « Boer » sur le banc. À Amsterdam en tout cas, personne ne se plaint de l'absence actuelle de Cuenca arrivé du Barça avec tambours et trompettes… Le week-end prochain, l'Ajax accueille Heracles Almelo (10e), puis ce sera le choc des Titans, PSV-Ajax à Eindhoven le dimanche 14 avril, peut-être décisif. On ne ratera pas non plus un Ajax-Heerenveen, splendide sur le papier, le 19 avril. L'Eredivisie vous salue bien !

par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 minutes Golden Boy 2018 : pas de Mbappé dans les cinq finalistes il y a 1 heure Plus d’un fan sur deux a déjà été témoin d’un comportement raciste au stade 18 il y a 2 heures Les Dorados de Sinaola de Maradona intéressés par Bolt ? 12
il y a 4 heures Prolongation imminente pour Gignac avec les Tigres 23

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 39
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 62