Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Apollon-Marseille

Gustavo, au milieu !

Positionné en défense centrale depuis le début de la saison pour dépanner, Luiz Gustavo n'y arrive pas et a besoin de remonter d'un cran pour retrouver son niveau. Et pour que l'Olympique de Marseille retrouve une certaine stabilité.

Modififié

« Entre la préparation et le début de saison, je n'ai joué qu'un match entier à mon poste, contre Nîmes. J'ai besoin de jouer milieu pour trouver le rythme notamment. Après, c'est plus facile quand je commence milieu et que je recule ensuite en défense pour les courses, la vitesse. Derrière, je n'ai pas besoin de faire les mêmes déplacements. »


La déclaration, signée Luiz Gustavo dans La Provence, date de mi-septembre. Depuis, cinq rencontres de l'Olympique de Marseille ont passé (Guingamp, Lyon, Strasbourg et Lille en Ligue 1 ; Eintracht Francfort en Ligue Europa). Cinq rencontres au bilan global négatif (trois défaites, deux victoires) durant lesquelles le Brésilien a été titularisé à chaque fois... en défense centrale. Étonnant de la part de Rudi Garcia, qui sait pertinemment que c'est l'expérience du joueur qui parle. Pas le genre de la maison de faire des caprices.

Les infimes choix de Garcia


Gustavo avait donc raison. Pour retrouver son niveau, le milieu de terrain doit retrouver son poste : milieu de terrain. Si son entraîneur en doutait, les dernières performances du bonhomme de 31 ans ont dû le convaincre. Lent, hésitant et pas à son aise dans une charnière amputée du taulier Adil Rami, le Sud-Américain a touché le fond sur la pelouse du LOSC, entraînant dans sa chute un OM pas très en forme à l'heure de se rendre à Chypre pour le compte de la deuxième journée de C3.



Bien entendu, les décisions de Garcia s'expliquent. Confronté aux nombreuses absences (blessure de Rami donc, mais aussi de Rolando ; suspension de Duje Ćaleta-Car), le technicien pensait que son gars sûr pouvait dépanner derrière, comme il a (bien) fait la saison dernière. « Pour ma défense, non, je n'ai pas de choix » , déplorait d'ailleurs l'entraîneur en conférence de presse après le revers face aux Dogues, dépité des erreurs individuelles de ses poulains et oubliant au passage Grégory Sertic (qui a joué milieu défensif à Lille) ou Aymen Abdennour (qui n'a certes aucune minute dans les pattes depuis la reprise). Avec la présence de Kevin Strootman dans l'entrejeu, le coach français estimait également que son milieu pourrait faire sans le moustachu, la densité qu'il apporte et la qualité de ses relances dans un secteur plus proche des éléments offensifs.

Remonter Gustavo, oui, mais avec qui ?


Raté. Complètement raté. Et l'entêtement de Garcia a pu entraîner une conséquence double : en plus d'une pluie de buts concédés par les Phocéens, Gustavo – la caution sécurité des Olympiens en 2017-2018 – peut avoir été touché mentalement par ses prestations pas à la hauteur de sa réputation. Solution sûrement infaillible pour retourner la situation : lui redonner les clés du milieu. Mais une fois cette évidence posée, d'autres questions s'installent autour du sujet. En effet, comment et avec qui faire jouer l'ancien du Bayern Munich quand il remonte d'un cran ?


Le 4-2-3-1 préférentiel de son tacticien, avec une doublette Strootman-Gustavo sexy en double pivot, s'avance comme le candidat favori, mais ne présente aucune garantie : la très chère recrue néerlandaise a actuellement du mal à répondre aux attentes et est elle aussi gauchère. Pour suppléer le Hollandais, les variantes se nomment Morgan Sanson et Maxime Lopez, le binôme Sertic-Strootman ayant beaucoup trop galéré dans le Nord pour que l'essai avec l'ex-Bordelais soit prochainement réédité. Une autre option se dresse alors avec un 4-3-3 plus travailleur. Pour un éventuel 3-5-2, il faut déjà attendre les retours des défenseurs axiaux. Ça tombe bien, Ćaleta-Car est dans le groupe pour Limassol (mais pas Rami). Un de ses partenaires ne s'en plaindra pas...

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 17 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 36