Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Liga Nos
  2. // J21
  3. // Porto-Sporting Portugal

Francisco Conceição, Chico do Porto

Formé au Sporting Portugal, Francisco "Chico" Conceição va retrouver le club qu'il a quitté à l'été 2018 pour rejoindre son père Sérgio au FC Porto. Un paternel qui a profité du confinement pour polir son fiston désormais prêt pour le haut niveau.

Modififié
C’est d’un pas fébrile et les yeux écarquillés que Francisco Conceição se rapproche de Cristiano Ronaldo au coup de sifflet final de Porto-Juventus en huitièmes de finale aller de Ligue des champions (2-1). Car si le jeune ailier portugais est surnommé « Le Messi d’Olival » - en raison de son gabarit et de son pied gauche soyeux, ainsi qu'en référence au lieu du centre de formations des Dragões -, c’est bien CR7 son idole. Et ce, même s’il n’a pas pu voir les débuts de Cristiano Ronaldo en C1 avec le Sporting Portugal en août 2002, puisqu'il est né quatre mois plus tard. Le quintuple Ballon d’or avait alors 17 ans. Soit quelques mois de moins que Francisco Conceição qui est devenu face à la Juventus le deuxième joueur le plus jeune à disputer un match de C1 avec le FC Porto derrière Ruben Neves. Mais aussi le deuxième joueur après Jordi Cruyff à avoir été lancé dans la compétition reine par son paternel. Car oui, Francisco est bien le fiston de Sérgio Conceição. Et l’histoire devrait être plus belle que celle de Grégoire Puel à l’OGC Nice.

Monsieur Penalty


Sérgio Conceição n’est pas connu pour faire des cadeaux à ses poulains. Et s’il a lancé sa progéniture dans le grand bain de la C1, ce n’est pas parce qu’il lui avait offert un « bon pour un match de Ligue des champions » à Noël. Non, c’est parce que Chico est un superbe joueur de ballon. Et le jeune ailier au pied gauche de velours l’a prouvé cinq jours avant le match face à la Juventus lors de ses débuts en pro face au rival de Boavista. Entré en jeu à un quart d'heure du terme, alors que son équipe était menée 2-1, Francisco Conceição aurait dû devenir le héros de la soirée. Sauf que Sergio Oliveira en a décidé autrement en catapultant sur le poteau le penalty obtenu par la nouvelle coqueluche des Dragões. Avant que la VAR ne vienne aussi mettre son grain de sel pour annuler le but de la victoire de Porto et, par la même occasion, la passe décisive de Sérgio Junior. Aussi cruelle soit-elle, la VAR ne peut pas faire oublier pour autant la scène après le but finalement refusé qui a vu Francisco se jeter dans les bras de son paternel les yeux rougis par l’émotion. Une séquence émotion qui a fait la une de tous les médias portugais qui s’extasient devant cette histoire hollywoodienne.


S’il n’a pas décidé de mettre le nom de sa mère derrière son maillot - comme a pu le faire Enzo Zidane -, Francisco Conceição compte bien réussir à se faire un prénom à Porto. Et vu ses premières sorties, la mission est sur le point d’être accomplie. Il faut dire que Chico ne fait pas les choses à moitié. Quasi décisif face à Boavista, il l’a totalement été contre Maritimo (2-1) où il a de nouveau provoqué un penalty - transformé cette fois-ci - avant d’être élu homme du match, alors qu’il n’a disputé que 35 minutes de la rencontre. Solide. Et finalement dans la lignée de ses performances lors des six premiers mois de la saison avec la réserve de Porto en deuxième division portugaise où il était la seule éclaircie.

Sergent Conceição


Pourtant, il y a un an, Francisco Conceição n’était pas programmé pour être dès février 2021 le joker de l’équipe fanion. Ni même pour signer son contrat professionnel à l’été 2020 et intégrer l’équipe réserve dans la foulée. Non, Chico tentait surtout de se faire une place dans l’équipe U19 où il était encore perçu comme diamant à polir. Et « grâce » au confinement, le diamant s’est poli plus vite que prévu. Il faut dire que le jeune homme est resté enfermé avec ses trois frères - dont Rodrigo qui évolue avec la réserve de Porto -, mais surtout son père. Et à défaut de pouvoir diriger ses hommes, Sérgio Conceição s’est occupé de ses fistons qui se sont crus à l’armée. Au programme : travail musculaire, technique dans le jardin familial et surtout nutritionnel. Résultat, Francisco perd 7 kilos dans un premier temps, avant de se forger un nouveau corps plus adapté au niveau professionnel. Mission réussie.



Paré pour le haut niveau, Francisco Conceição est désormais déjà attendu comme le Messie par les supporters de Porto qui espèrent bien compter sur lui pour le choc face au leader du Sporting Portugal qui pourrait permettre aux Dragões de revenir... à 7 points en cas de victoire. Cela tombe bien, personne à Porto ne connaît mieux cette équipe du Sporting que le fiston Conceição. Car si le paternel ne l’avait pas rapatrié dans le Nord lors de son arrivée sur le banc du FCP, Francisco se serait probablement présenté sur la pelouse de l'Estádio do Dragão dans le camp d’en face. Aux côtés de Nuno Mendes, Tiago Tomas, Eduardo Quaresma ou encore Joelson qu’il a tous côtoyés durant ses années de formation chez les Leões. Sauf que l’histoire aurait été moins belle.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom
il y a 28 minutes La FFF va fournir 15 millions d’euros d’équipements au football amateur 1
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine