Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Espagne : alerte rouge ?

Touchée par l’épidémie de Covid-19 à la suite du test PCR positif de Sergio Busquets et l'imbroglio autour de Diego Llorente, l’Espagne a été contrainte de tronquer sa préparation à l’Euro ces derniers jours. Lundi, la Roja va affronter la Suède avec une certaine appréhension, mais ne tire pas pour autant un trait sur ses chances de victoire dans la compétition.

Modififié
Voilà une phase terminale de la préparation physique dont Luis Enrique aurait bien aimé se passer. Après le match nul aussi frustrant qu’encourageant contre le Portugal à Madrid vendredi dernier (0-0), l’Espagne pouvait ressortir avec du positif, quelques certitudes et un bémol à dix jours de son entrée dans l'Euro. Sa défense a tenu le coup face aux contres lusitaniens, son milieu de terrain a majoritairement gagné la bataille de l’entrejeu avec 66% de possession de balle, mais son attaque a sombré dans la finition (10 tirs tentés pour seulement 2 cadrés). En clair, le peaufinage du secteur offensif était le dernier chantier avant de retrouver la Suède à Séville. Hélas pour la Selección, le sol s’est mis à trembler lorsque le capitaine Sergio Busquets s’est fait tester positif au coronavirus dimanche dernier. Le début des galères pour le Barcelonais, écarté du groupe tant que son test n'est pas rendu négatif et obligé de se confiner en respectant les règles sanitaires à la lettre. Un protocole lourd à quelques jours du coup d'envoi d'une compétition continentale, et un casse-tête qui pourrait avoir un impact sur les performances de l'Espagne.

« Nous sommes des larbins »


Une chose est sûre pour Busquets : il ne sera pas de la partie contre la Suède. Pour leurs partenaires, ce match contre les Scandinaves est un énorme point d'interrogation, la Roja n'ayant pas pu avoir d'entraînements collectifs depuis ce lundi. Et si les séances individuelles ont pu reprendre deux jours plus tard, le mercredi, il est aujourd'hui toujours impossible pour les hommes de Luis Enrique de faire des exercices de passes à dix. Pire encore, la vie de groupe n'existe quasiment plus : les joueurs espagnols ne peuvent pas se voir entre les séances et ont l'obligation de manger séparément pour laisser passer la possible période d'incubation du virus. Dans le même temps, des tests PCR sont effectués quotidiennement pour suivre l’évolution de la situation. « Aujourd’hui, j’ai commencé par le test PCR, puis j’ai pris mon petit-déjeuner, récapitulait ce mercredi soir Jordi Alba à l’émission El Larguero diffusée sur la Cadena SER. Ensuite, j’ai lu un livre, puis j’ai pris mon déjeuner. Je ne suis même pas allé au gymnase pour des exercices physiques. Finalement, tu sens que la journée est très longue... »



Pour le néo-capitaine de la Roja en l’absence temporaire de Busquets, la problématique sanitaire s’est même amplifiée avec la prise de décision de Luis Rubiales, président de la fédération espagnole de football (RFEF), de vacciner le staff dans son intégralité juste avant le début du tournoi. « Ce n’est pas nous qui le décidons, notre opinion ne compte pas, révèle Alba. Si nous devons nous faire vacciner, nous le faisons, si on nous dit le contraire, nous ne le faisons pas. Nous sommes des larbins. » En bon gestionnaire de cette légère crise interne, Luis Enrique a décidé de contrer une éventuelle situation épidémique aggravée en créant une bulle parallèle au centre d’entraînement de Las Rozas où vont siéger ensemble Rodrigo Moreno (Leeds), Pablo Fornals (West Ham), Carlos Soler (FC Valence), Brais Méndez (Celta de Vigo), Raúl Albiol (Villarreal) et Kepa Arrizabalaga (Chelsea) afin de pallier un éventuel départ définitif pour cause de coronavirus.

Le club des dix-sept


Aussi, onze joueurs de la sélection U21 et vainqueurs de la Lituanie ce mardi dans un match que les A devaient initialement jouer (4-0) se sont ajoutés à la fameuse bulle : Álvaro Fernández (Huesca), Òscar Mingueza (FC Barcelone), Alejandro Prozo (FC Séville), Juan Miranda (Betis Séville), Marc Cucurella (Getafe), Martín Zubimendi (Real Sociedad), Gonzalo Villar (AS Rome), Bryan Gil (FC Séville), Yeremi Pino (Villarreal), Javi Puado (Espanyol Barcelone) et Brahim Díaz (Real Madrid). De quoi voir venir avec dix-sept remplaçants potentiels, mais que va-t-il réellement se passer dans les faits ? L'avenir est encore incertain, même si les joueurs se disent « très motivés à l’idée de jouer un grand rôle à l’Euro » , dixit Jordi Alba. Si Busquets bénéficie d’un temps de récupération suffisant pour envisager un retour lors du deuxième match face à la Pologne, le possible remplacement de Llorente par Albiol, annoncé par Marca dans un premier temps, ne se fera finalement pas, puisque Llorente a été déclaré ce jeudi faux positif. Alors, plus de peur que de mal pour cette Espagne ?

Récupérez 10€ sans avoir à déposer d'argent en EXCLU SoFoot pour parier sur le début de l'Euro en cliquant ICI !

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 51 minutes La Ligue 1 diffusée sur Amazon et Canal+ sur la période 2021-2024 24


il y a 2 heures Revivez le quiz spécial « équipe de France 98 » avec Enzo le Footix 1 il y a 5 heures (Podcast) Football Recall / Épisode 1 : Verratti, Jorginho et les pénos
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 8 heures Plus d'indulgence sur les hors-jeu en Premier League la saison prochaine ? 51 Hier à 17:45 Un joueur de Serie A serait impliqué dans un viol collectif à Sienne 43