Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Bayern-Dortmund (4-2)

Le Bayern renverse le BvB

Malgré un début de match raté au cours duquel il a encaissé deux buts d'Haaland en l'espace de neuf minutes, le Bayern Munich a fini par coucher le Borussia Dortmund (4-2) grâce notamment à un triplé de Robert Lewandowski.

Modififié

Bayern Munich 4-2 Borussia Dortmund

Buts : Lewandowski (26e, 44e sp et 90e) et Goretzka (88e) pour le Bayern // Haaland (2e et 9e) pour le BvB.

Tout le monde l'attendait, et il a eu lieu. Chacun voulait le voir, et personne n'a été déçu. Énormément mis en valeur par les médias, peut-être davantage que l'affiche en elle-même, le duel des titans entre Robert Lewandowski et Erling Braut Haaland a ébloui le football allemand ce samedi. Avec un succès pour... l'attaquant du Bayern Munich, auteur d'un triplé salvateur en réponse au doublé précoce de l'avant-centre du Borussia Dortmund. Un BvB qui a craqué en fin de match après avoir pourtant mené 0-2 au bout de neuf minutes de jeu, mais aussi après avoir longtemps résisté aux innombrables assauts de Bavarois archi-dominateurs. Las, le champion en titre a fini par s'imposer (4-2) pour reprendre deux points d'avance en tête du classement. Cruel, divertissant et inévitable.

Deux tueurs, des endormis et un réveil


Si certains craignaient que ce choc tourne finalement au fiasco, quelques secondes suffisent pour les rassurer avec un Borussia qui impose son rythme fou. Dès la première action de la rencontre, Haaland convertit d'ailleurs cette détermination en but à la suite d'un centre de Meunier mal repoussé par Alaba et donne l'avantage aux visiteurs. Cinq grosses minutes plus tard, le tableau d'affichage bouge encore avec une réalisation... d'Haaland (sa dix-neuvième, en autant de journées de championnat), le Norvégien mettant en évidence les manques défensifs du Bayern à la suite d'un contre éclair mené par le trident Hitz-Can-Hazard. 0-2, et la dixième minute de jeu n'est pas encore atteinte. Déjà embêtés par la victoire du leader provisoire Leipzig, les Bavarois se retrouvent donc dos au mur : ils ont 80 minutes pour au moins refaire leur retard, et récupérer le trône. Pas impossible, au vu de leur dream team ? Sur le papier, peut-être. Mais sur le terrain, et malgré un nombre de duels gagnés bien supérieur à l'adversaire, les occasions de Sané ou Lewandowski ne terminent pas en tremblements de filets. Cependant, la domination locale se fait de plus en plus intense... Alors, la mission remontada peut-elle rapidement se concrétiser ? Avant la demi-heure de jeu, Lewandowski apporte une première réponse affirmative : en dépit du tacle d'Hummels, le Polonais reprend victorieusement le caviar de Kimmich.

De l'énergie, des pépins physiques... et un gagnant


Une réduction du score logique, qui confirme que Munich a retrouvé son mode machine de guerre. D'ailleurs, les Bavarois ne s'arrêtent pas là. Hummels doit ainsi s'interposer pour empêcher l'égalisation de Lewandowski, alors qu'Hitz s'emploie afin d'éviter celle de Coman. Lequel finit par obtenir un penalty sanctionnant l'intervention de Dahoud, que son pote Robert transforme. 2-2, voilà la pause bien méritée pour souffler. L'entracte ne dure cependant pas très longtemps, puisque Hazard fait trembler Neuer dès le retour des vestiaires. Puis c'est l'excellent Coman, au rebond d'un tir de Kimmich, qui manque de surprendre le gardien du Borussia. Bref, le second acte ressemble au premier si l'on omet les pions : de l'intensité, un Dortmund qui démarre en trombe avant de se concentrer sur les contres (et qui, au passage, a inscrit ses deux caramels en trois tentatives cadrées pour quatre frappes en tout) et un Munich qui met le pied sur le ballon (plus de 60% de possession, à l'heure de jeu) en étant bien décidé à aller chercher les trois unités. Malheureusement pour la bande de Terzić, qui a un rendez-vous de Ligue des champions important dans trois jours, les choses se compliquent encore avec la blessure d'Haaland. En face, c'est Boateng qui se fait mal et qui doit se faire remplacer. Normal : après tant d'efforts, les organismes flanchent. N'empêche, les dernières forces sont balancées dans la bataille... et font mouche, avec le caramel décisif de Goretzka et le triplé enfin attrapé par Lewandowski. Merci Messieurs, c'était plutôt joli !


Bayern Munich (4-2-3-1) : Neuer - Süle, Boateng (Javi Martínez, 71e), Alaba, Davies - Kimmich, Goretzka - Sané (Hernandez, 91e), Müller (Choupo-Moting, 90e), Coman (Gnabry, 67e) - Lewandowski. Entraîneur : Hans-Dieter Flick.


Borussia Dortmund (4-3-3) : Hitz - Meunier, Hummels, Zagadou (Morey, 69e), Schulz - Delaney (Bellingham, 70e), Can, Dahoud - Reus (Reinier, 76e), Haaland (Tigges, 60e), Hazard (Brandt, 61e). Entraîneur :Edin Terzić.


  • Résultats et classement de Bundesliga


    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 15:00 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 1
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 10 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1