Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Arsenal

Claude Callegari : One day a Gunner, forever a Gunner

Les Gunners ont appris ce mardi la disparition de Claude Callegari, qui était l'un de leurs fans les plus célèbres. Hommage à un amoureux d'Arsenal qui s'est éteint à 58 ans.

« On peut changer de femme, de parti politique, de religion, mais on ne peut pas changer l'équipe de football que l'on supporte. » La phrase est signée Éric Cantona, mais définit plutôt bien qui était Claude Callegari : un Gunner, un point c'est tout. Il y a des gens pour qui le football, c'est un peu plus que vingt-deux acteurs qui courent après un ballon. Pour qui Arsenal est autre chose que le club le plus frustrant d'Angleterre. Claude Callegari faisait clairement partie de ceux-là. Apparu sur la chaîne de fans d'Arsenal AFTV, il est devenu en quelques années le visage du ras-le-bol, mais aussi de l'espoir sans faille des supporters des Gunners.

Pour comprendre l'histoire de « Claude » , il faut revenir neuf ans en arrière, en octobre 2012. Arsenal sort d'une saison sauvée par une troisième place en championnat, mais toujours sans trophée. Le dernier date de 2005, et les fans commencent à s'impatienter. C'est alors que l'Arsenal Fans TV voit le jour. L'objectif ? « Nous voulions créer une plateforme sur laquelle n'importe quel fan ordinaire d'Arsenal puisse donner son avis. On s'en fiche de ce à quoi tu ressembles. Ici, il n'y a qu'une seule religion, et c'est Arsenal. »

Les fans se succèdent alors au micro de l'ancien animateur de radio reggae Robbie Lyle, et très vite, Claude Callegari s'impose. Le Mohamed Henni anglais crève rapidement l'écran, en tout cas au sens figuré. Son fait d'arme le plus célèbre remonte à 2016. Arsenal vient de concéder le match nul 3-3 face à West Ham après un triplé d'Andy Caroll, et voit définitivement ses espoirs de titre s'envoler au profit de Leicester. Au micro de l'AFTV, Claude Callegari n'a pas le cœur au long discours, le message est clair et se passe de traduction : « It's time to go ! » Un cri guttural qui résonne probablement jusqu'au bureau d'Arsène Wenger, le principal visé. Au micro, Claude ne joue pas au consultant. Il parle avec le cœur, commentant les moindres faits et gestes d'Arsenal, à la manière d'un père protégeant son fils. Les choix du coach, les transferts, les lieux des stages d'été, rien n'échappe à son radar.

L'hommage de Ian Wright


En juillet 2020, Claude Callegari était écarté d'AFTV à la suite d'un commentaire raciste prononcé à l'encontre du joueur de Tottenham Heung-min Son en direct. Il n'apparaîtra plus à l'antenne. Quelques jours avant sa disparition, il postera un tweet énigmatique en réponse à une critique : « Personne ne te force à regarder. Ne t'inquiète pas, je disparaîtrai bientôt pour voir ma mère, et alors vous serez tous contents. »

Les messages de soutien se sont multipliés depuis mardi en Angleterre, allant de la légende d'Arsenal Ian Wright aux supporters des clubs rivaux de West Ham et de Tottenham. L'adieu à celui qui symbolisait ceux qui ne lâcheront jamais Arsenal, quoi qu'il en coûte. Parce que la passion, c'est aussi simple que ça.

Par Maurice de Rambuteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 19:08 Vingt minutes absurdes en D1 australienne 25 Hier à 18:30 Arrêté, un joueur irakien était membre de Daech et préparait des attaques terroristes 50 Hier à 18:03 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 4
Hier à 15:21 Une entreprise chinoise offre 50 000 vaccins à la CONMEBOL 19 Hier à 13:30 Ahmed Musa retourne jouer au Nigeria 4
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons