Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Chelsea-Real (2-0)

Chelsea punit le Real et file en finale

Solides et parfaitement organisés, les Blues ont battu, ce mercredi à Londres, un Real Madrid complètement impuissant grâce à un but dans chaque mi-temps pour rejoindre Manchester City en finale de Ligue des champions (2-0, 1-1 à l'aller). Une belle revanche pour Thomas Tuchel.

Modififié

Chelsea 2-0 Real Madrid

Buts : Werner (28e) et Mount (85e)

Contre toute attente, il y aura donc bien un membre du Paris Saint-Germain cru 2020-2021 en finale de la Ligue des champions. Sauf que ce n'est pas avec le club français qu'il fêtera l'événement, mais avec Chelsea. Car cet homme, c'est Thomas Tuchel. Après avoir été jeté comme un malpropre par le PSG en plein milieu de la saison, l'entraîneur a en effet rebondi en Angleterre pour transfigurer les Blues et en faire une équipe presque invincible. Jusqu'à amener ses joueurs sur la dernière marche de la plus grande compétition européenne, en sortant le redoutable Real Madrid en demies. Comment ? En obtenant un nouveau clean sheet, arme classique du coach depuis son arrivée à Londres, et en marquant quand il fallait marquer avec un but dans chaque mi-temps (2-0, 1-1 à l'aller). Il y aura donc un duel 100% Premier League comme dernière rencontre de C1, Manchester City attendant sa prochaine proie depuis 24 heures.

Werner plus réaliste que Benzema, ça arrive !


Il est donc possible, et même normal pour ce Chelsea, de n'avoir quasiment que la distance parcourue comme statistique en sa faveur et de mener au score dans le même temps. La preuve avec cette première mi-temps où le Real confisque la balle (presque 70% de possession) et gagne plus de duels que son adversaire, mais repart aux vestiaires avec un but de retard. La faute à Timo Werner, buteur au rebond d'une barre transversale touchée par Kai Havertz à la demi-heure de jeu. Un Werner qui a déjà fait trembler les filets dix minutes plus tôt, mais dont la réalisation a été refusée pour hors-jeu. De là à dire que les Blues dominent et qu'ils méritent de se retrouver devant, Antonio Rüdiger testant même les gants de Thibaut Courtois ? Peut-être pas, les Espagnols ayant quand même cadré quatre tirs. Grâce notamment à Benzema, qui voit Edouard Mendy contrecarrer ses plans à plusieurs reprises.

Où es-tu, la réaction madrilène ?


Dès le début de la deuxième période, Chelsea manque de flinguer le suspense en frappant encore une fois sur le montant par la tête d'Havertz sur un centre de César Azpilicueta. C'est ensuite Courtois qui se dresse devant l'Allemand afin d'éviter le break. Même N'Golo Kanté est proche du pion en contre, Federico Valverde (entré à la place de Ferland Mendy) lui ôtant in extremis le cuir. Alors forcément, Zinédine Zidane cogite. Le Français, qui a fait le choix de titulariser l'inexistant Eden Hazard, observe ses hommes se faire grignoter progressivement sans trouver de solution tactique au piège anglais se refermant dangereusement au fur et à mesure que le temps passe. Cette solution, les Madrilènes ne l'inventeront jamais. Impuissants et inférieurs, ils doivent se résoudre à l'évidence : les Blues de Tuchel sont trop solides, trop bien organisés pour les effrayer. En témoigne ce but de Mason Mount sur la fin (interception de l'excellent Kanté, et passe décisive en retrait de Christian Pulisic), signant définitivement la qualification des Anglais. À Manchester City, désormais, d'essayer. Avec une première bataille d'échauffement dès ce samedi, en championnat.


Chelsea (5-2-3) : Mendy - Azpilicueta, Silva, Rüdiger, Christensen, Chilwell - Jorginho, Kanté - Mount, Werner (Pulisic, 68e), Havertz (Giroud, 90e). Entraîneur : Tuchel.

Real Madrid (4-3-3) : Courtois - Nacho, Militão, Ramos, Mendy (Valverde, 62e) - Casemiro (Rodrygo, 76e), Kroos, Modrić - Hazard (Díaz, 89e), Vinícius (Asensio, 63e), Benzema. Entraîneur : Zidane.


Par Florian Manceau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE