Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 15 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. E
  3. // Bayern-Barça (3-0)

Ce tout petit Barça

C’était attendu par tout le monde, cela s’est confirmé à l’Allianz Arena de Munich et à l’Estádio da Luz de Lisbonne : le FC Barcelone, qui n'a marqué que 2 buts en 6 journées, s’est fait éliminer de la Ligue des champions dès la phase de poules de cette édition 2021-2022. Est-ce si surprenant que cela ? Non. Faut-il s’en inquiéter ? Oui. La dernière fois que le Barça n'était pas parvenu à sortir des poules de C1 remonte à la saison 2000-2001.

Modififié
Il y a des signes qui ne trompent pas. Avant d’affronter l'ogre bavarois pour la dernière journée de ce groupe E de la Ligue des champions 2021-2022, Xavi Hernández annonçait avec aplomb les ambitions du Barça pour aller battre le Bayern Munich sur ses terres : « Je ne vois pas cela comme un miracle. Le Barça peut gagner contre n'importe quel rival. » Deux phrases lourdes de sens qui prouvent à quel point l’entraîneur blaugrana n’avait pas encore tout à fait conscience de l’incapacité de son équipe à dompter une machine comme celle du Bayern. Après la claque reçue ce mercredi soir en Allemagne et une deuxième défaite consécutive sur son nouveau banc, Xavi a sûrement pris la mesure d’une chose : le FC Barcelone est bien malade, et probablement plus qu’il ne pouvait l’imaginer. Mais ce Barça est-il toujours en déclin ou en processus de reconstruction ? C’est toute la question après cette nouvelle déroute collective.

Deux buts inscrits en six matchs


Pour les suiveurs assidus des dernières saisons du Barça, cette non-qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions n’est qu’une demi-surprise. Bien entendu, les socios pouvaient légitimement croire que la deuxième place était à la portée de l’équipe en début de saison, mais l’émergence du Benfica Lisbonne cumulée à la chute libre à la fois financière et sportive du Barça ne présageait rien de bon. Au moment de faire le bilan comptable de ce groupe, le constat est implacable : les Culés ont seulement inscrit deux buts en six journées, deux buts inscrits face au Dynamo Kiev, le bonnet d’âne de la poule, pour s’offrir deux succès étriqués (1-0) et sauver les apparences. Mais au moment d’affronter les gros bras, plus personne ne répond offensivement. Et en défense, c’est la catastrophe : un 6-0 en cumulé contre le Bayern qui s’est presque retenu par politesse, et un 3-0 contre Benfica qui aurait dû s’imposer au Camp Nou sans la maladresse incroyable d’Haris Seferović en toute fin de match.

Malgré la consolation d’être reversé en Ligue Europa avec cette troisième place, Xavi et ses hommes doivent faire face à un séisme historique. Le FC Barcelone ne verra pas le tableau final de la C1, une première depuis la saison 2000-2001. Avec seulement 7 points au compteur, le club réalise son deuxième total de points le plus faible dans la compétition depuis la saison 1997-1998 (5 points). Devenu le paillasson du Bayern Munich, le Barça a encaissé la bagatelle de 24 buts lors des sept derniers affrontements face au Bayern (4-0, 3-0, 0-3, 3-2, 8-2, 3-0 et 3-0). Il faut simplement se rendre à l’évidence : Barcelone ne fait plus partie du gotha européen au même titre que son bourreau du soir, mais aussi Liverpool, Manchester City, Chelsea ou même le Real Madrid. Sur les sept dernières éditions de la Ligue des champions, le FC Barcelone n’avait atteint qu’une seule fois le stade des demi-finales de la compétition. C’était en 2018-2019, une époque où Leo Messi portait (déjà) le Barça sur ses épaules malgré les prémices d’un renouveau à initier. Trois saisons plus tard, les tauliers offensifs ont quitté le navire, et les recrues ne sont pas à la hauteur des exigences liées au prestige du club.

Attention au syndrome Arsenal


Il y a dix ans de cela, le Barça de Pep Guardiola était perçu comme un modèle à suivre pour tout le monde. Voilà pourquoi cette soirée cauchemardesque doit aujourd'hui servir au club catalan. Ce passage par la Ligue Europa 2021-2022 doit servir d'électrochoc. Il faut désormais ouvrir les yeux sur les lacunes actuelles de l'équipe, de la défense à l'attaque en passant par les coulisses du club, pour que le Barça puisse retrouver sa grandeur d'antan. Sans cela, les Azulgranas vont voir arriver le spectre des clubs comme Arsenal, absent des grandes compétitions européennes cette année, ou dans une moindre mesure l'AC Milan, à peine remis de sa période de crise interne comme en témoigne sa dernière place dans le groupe de la mort. La mort, ce n'est pas encore ce qui attend Barcelone, mais il faudra savoir bien réagir pour ne pas trop s'en approcher.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 17:05 Kipsta dévoile les nouveaux ballons de Ligue 1 et Ligue 2 pour la saison 2022-2023 14 Hier à 16:12 En direct : GeoGuessr spécial « Stades de foot »
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
Hier à 16:04 Primes, salaires : les sommes folles qui auraient été proposées à Kylian Mbappé 134 Hier à 15:33 L’ancien arbitre Nicolas Pottier fait son coming out 90
À lire ensuite
Signé Gourvennec