Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Lille respire, Metz en Ligue 2

Des émotions à tous les étages. Pendant que Lille donne sa place de barragiste à Toulouse, Metz est envoyé en Ligue 2. Plus haut, Nantes et Guingamp abandonnent leurs ambitions européennes, au contraire de Montpellier et, surtout, du Stade rennais. Monaco a retenu son souffle, mais a fini par l'emporter à Caen (1-2) grâce au jeune Moussa Sylla. Ouf !

Modififié

La grosse perf' : Lille


S’il fallait encore prouver que l’instinct de survie était l'un des ingrédients du succès, il n’y avait qu’à voir ce match de la peur entre Toulouse et Lille. Proposant d’habitude un jeu bien tiède, les deux collectifs ont très peu calculé dans le four du Stadium. Le barrage comme épée de Damoclès, Occitans et Nordistes se sont livré un duel au corps-à-corps. Mais ce sont les Lillois qui se sont extirpés de ce bourbier avec un Nicolas Pépé magnifique, qui a rapidement ouvert le score d’une talonnade subtile, à la réception d’un centre de Malcuit et après un joli travail collectif, puis en donnant l’avantage aux Dogues en toute fin de partie. Yves Bissouma avait, avant ça, remis les hommes de Galtier dans le sens de la marche grâce à une énorme patate sur coup franc. Des Lillois incroyables de courage et au caractère insoupçonné car, entre-temps, Toulouse pensait avoir fait le taf en prenant l'avantage grâce à Corentin Jean et Christopher Jullien. Lille entrevoit le maintien et c'est un coup de froid pour le Téfécé.


La mauvaise opération : Metz


Metz est en Ligue 2. Mais il peut concourir au titre d'équipe la plus paradoxale de ce championnat. Lanterne rouge avérée, mais jamais décrochée depuis plusieurs journées, restant en vie uniquement grâce à la force de caractère de ses joueurs et aux contre-performances de ses adversaires, Metz glisse dans la boîte à pizza après avoir tenu la victoire entre ses doigts jusqu'à la 85e minute face à Angers, dimanche. Et tout s'est écroulé en un éclair, des buts de Pavlović et Tait venant doucher les derniers espoirs. L'agonie était longue, mais cette disparition est d'autant plus cruelle lorsque le dernier souffle est poussé dans ces conditions.



L'homme de l'après-midi : Moussa Sylla


Pendant que Lyon en mettait trois face à l’ESTAC et mettait un peu plus le grappin sur la seconde place et Marseille les gardant sous pression, Monaco pensait s'embourber encore un peu plus à Caen et perdre sa place sur le podium. Mais les Monégasques doivent leur salut cet après-midi à un ami de 18 ans qui est allé inscrire un doublé aussi heureux que mérité. Ses deux premiers buts en professionnel, lors de sa première titularisation. Finalement, on n'a pas perdu la recette du côté de Jardim, qui sait mieux que personne ce qu'il doit à la jeunesse et inversement.


Le but de l'après-midi : Keagan Dolly


Un brin de folie n’était pas de trop pour sortir de sa torpeur ce match entre Nantes et Montpellier. Après quarante-cinq minutes sans jus, reflétant les dynamiques actuelles d’équipes pourtant toujours en course pour l’Europe, et marquées par un penalty de Sala envoyé dans le ciel nantais, Keagan Dolly s’est chargé de réveiller ses partenaires.


Après avoir traversé le camp nantais en diagonale, le Sud-Africain choisit un lob astucieux qui laisse de marbre Ciprian Tătărușanu. Premier but avec les professionnels pour ce milieu offensif de 25 ans qui est arrivé dans l’Hérault en janvier 2017 en provenance du club de Mamelodi Sundowns. Et pourtant, c’est bien une éclaircie qu’il offre au MHSC dans cette fin de saison, mettant fin à une série de trois défaites consécutives et donnant un petit espoir de qualification en Ligue Europa.



Vous avez raté Dijon-Guingamp et vous n'auriez pas dû


C'était certainement le match où il y avait le moins d'enjeu, entre des Guingampais heureux d'être débarrassés de la lutte pour le maintien et se retrouvant par miracle à une marche de l'Europe et un Dijon presque en vacances. Mais sous le beau soleil bourguignon, ces deux équipes n'ont pas calculé et ont offert un beau spectacle ponctué de buts rendus spectaculaires autant par les inattentions défensives que par la maestria de certains joueurs, Kwon et Sliti en tête. Et avec cette jolie victoire, les gars de Dall'Oglio améliorent leur classement et empêchent Guingamp de rendre leur fin de saison encore plus folle. Merci messieurs.


L'analyse définitive : Rennes n’a pas besoin de numéro 9


Privé de Khazri et de Diafra Sakho, Sabri Lamouchi a été obligé de titulariser Adrien Hunou à la pointe de son attaque. Et la formule a fonctionné contre des Strasbourgeois apathiques, puisque l’habituel milieu offensif s’est distingué sur le but du break d’un joli lob de l’extérieur sur un contre sanglant. Et si les Bretons allaient chercher l’Europe en reproduisant le même schéma tactique que l’Espagne championne d’Europe en 2012 ? Avec Lamouchi et Hunou en descendants de Vicente del Bosque et Cesc Fàbregas, tout est possible.



Et sinon ?


L’archétype du one-man club. Ce dimanche à Strasbourg, Romain Danzé a participé à son 322e match de Ligue 1 avec le Stade rennais, son club formateur. À 31 ans, le Breton rejoint ainsi René Cédolin, patron de la défense dans les années 1960 et 1970, en tant que Rennais le plus capé en première division.

Henri Michel dans toutes les têtes et jusque sur la pelouse. Maillots noirs et tifo hommage, le FC Nantes a salué comme il se devait l’idole du club, disparu le 24 avril dernier. Que des Michel dans ma team.



Avec neuf buts, Benjamin Bourigeaud en a déjà inscrit autant en une saison sous les couleurs de Rennes que lors de ses quatre années à Lens. En pleine Bour’.


Les scores :


Caen 1-2 Monaco
Buts : Santini (40e) pour Malherbe // Sylla (12e et 90e) pour l’ASM


Nantes 0-2 Montpellier
Buts : Dolly (51e), Mbenza (63e) pour Montpellier

Rennes 2-1 Strasbourg
Buts : Bourigeaud (14e), Hunou (59e) pour Rennes // Liénard (66e) pour le Racing

Dijon 3-1 Guingamp
Buts : Kwon (34e), Yambéré (65e) et Sliti (90e) pour le DFCO // Eboa Eboa (57e) pour l’EAG

Toulouse 2-3 Lille
Buts : Jean (9e), Jullien (44e) pour le TFC // Pépé (5e et 83e), Bissouma (80e) pour le LOSC

Metz 1-2 Angers
Buts : Mollet (20e) pour Metz // Pavlović ((90e) et Tait (91e) pour Angers

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 11
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall