S’abonner au mag
  • France
  • Médias

Pierre Ménès : « Il y a cinq ans, ce serait passé crème »

SF
Pierre Ménès : «<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>Il y a cinq ans, ce serait passé crème<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>»

Parce que même les diables ont droit aux avocats, Pierre Ménès était l’invité de Cyril Hanouna, ce lundi soir dans l’émission Touche pas à mon poste ! diffusée sur C8. Il faut dire que le clown du Canal Football Club est au cœur de l’actualité depuis dimanche et la diffusion sur Canal+ de Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste, documentaire signé Marie Portolano et Guillaume Priou.

Absent dans le docu, Pierre Ménès a en fait été coupé au montage, comme l’a rapidement révélé le média Les Jours. Il faut dire que les extraits censurés par Canal+, qui ont été diffusés chez Hanouna, enfoncent un peu plus le journaliste/blogueur/sniper/consultant/influenceur. On voit ainsi Ménès ne pas comprendre une scène choquante que Marie Portolano lui rappelle, et s’enterrer un peu plus en faisant référence au décolleté que la journaliste n’a pas mis pour venir l’interviewer.

Sur C8, Pierre Ménès a sans surprise endossé le rôle de la victime : « C’est horrible pour moi et pour ma femme. Il y a eu une déferlante de haine sur les réseaux sociaux. Je ne l’ai peut-être pas volé. Dans cette séquence, je dis une seule connerie : que je le referais. Lorsque Marie m’assène cette histoire de jupe, je suis estomaqué. Je sais pourquoi je ne m’en souviens plus. Les faits remontent au 28 août 2016, lors de ma dernière émission avant que je tombe malade. Je n’étais pas dans mon état normal. J’ai essayé de fouiller dans ma mémoire pour me souvenir. »

Et puis Pierre Ménès a fini par concéder quelques regrets en énumérant une liste (exhaustive ?) de victimes de ses agissements : « J’ai de profonds regrets, que ce soit pour Francesca, Marie et Isabelle. Aujourd’hui, je comprends que cela fasse polémique. Il y a cinq ans, ce serait passé crème(sic). Je le vis mal. J’ai découvert l’histoire de la jupe lors de l’interview. Je lui dis que je suis désolé dans le documentaire. Je ne peux même pas m’expliquer comment j’ai pu faire ça. Je peux comprendre qu’on me critique de façon violente. Ils ont raison d’être en colère et de m’en vouloir. J’ai beaucoup changé depuis ma greffe. Je suis plus apaisé et on ne me reprendra plus jamais à faire des choses comme ça. »

Faute avouée, faute pas du tout pardonnée.

PSG : gérer les hauts et les Basques

SF

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG &amp; Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine