Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Lens/PSG (1-3)

Braillard et l'arbitrage

Modififié
La prestation de Nicolas Rainville aka Lucky Luke, l'arbitre de PSGLens, a entraîné des réactions de toute part.

Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports, a réagi pour i-Télé à la suite du match au Stade de France et s'est montré critique envers l'arbitrage français. « L'arbitrage français ne se porte pas bien, a-t-il affirmé. Je crois que le statut de l'arbitre est une vraie question que les instances du football doivent se poser.  » Braillard s'est ensuite penché sur le statut de l'arbitre en France. « C'est un statut un peu hybride, est-ce qu'il ne faut pas professionnaliser définitivement les arbitres de football ? Je crois que la question est posée » , a-t-il estimé. Enfin, le secrétaire d'État aux Sports a tenu à rappeler que « lors de la Coupe du monde de football au Brésil, il n'y avait pas d'arbitre français sélectionné.  »


C'est ce qu'on appelle avoir le sens de l'observation.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures La Fifpro réclame des remplacements temporaires 27 il y a 4 heures Un nouveau format pour la Ligue des champions à l'étude 50
À lire ensuite
Sturridge encore blessé