S’abonner au mag
  • Le Français du week-end
  • Arsenal

William Saliba, mention excellent

Par Fabien Gelinat
William Saliba, mention excellent

À trois mois du Mondial au Qatar, chaque match compte pour les internationaux français et potentiels membres de la liste de Didier Deschamps. Et ce week-end, c'est William Saliba (5 sélections) qui s'est illustré. Après trois saisons en prêt en Ligue 1, le défenseur de 21 ans a définitivement intégré l’effectif d’Arsenal cet été. Si les attentes envers l’ancien Stéphanois étaient élevées, dire qu’il épate outre-Manche depuis le début de la saison est un doux euphémisme. En trois matchs de Premier League, il a déjà mis l'Angleterre et les supporters des Gunners à ses pieds. Impressionnant.

Les motifs de satisfaction sont légion du côté d’Arsenal en ce mois d’août. Les Gunners réussissent un début de championnat inédit depuis qu’ils évoluent à l’Emirates Stadium (trois victoires consécutives, du jamais-vu depuis la saison 2004-2005, époque où Arsenal jouait dans le regretté Highbury), la série All or nothing diffusée sur Prime Video cartonne, Gabriel Jesus et Oleksandr Zinchenko ressemblent à des cadeaux tombés de la poche de Pep Guardiola et, surtout, William Saliba semble totalement acclimaté à la Premier League. Recruté à l’été 2019 pour 30 millions d’euros, l’international français (cinq sélections) a eu le temps de s’aguerrir trois ans de plus en Ligue 1 avec l’AS Saint-Étienne, l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille pour finalement mettre tout le monde d’accord en moins de trois matchs de Premier League : l’Angleterre n’est pas une marche trop élevée et Arsenal, actuel leader du championnat, tient enfin son pilier en défense centrale.

Sur un air de Tequila

Pour sa première officielle, à Crystal Palace lors du match d’ouverture de Premier League il y a deux semaines, Saliba avait été élu joueur du match après avoir tenu la baraque et rendu fous les Eagles. La semaine dernière, pour sa première à l’Emirates contre Leicester, l’international français a effectué un match correct entaché d’un CSC à la suite d’une incompréhension avec Aaron Ramsdale. La réaction du public ? Une longue ovation pour soutenir et encourager le natif de Bondy, immédiatement pardonné. De quoi mettre en confiance ce dernier, qui a inscrit samedi son premier but sous ses nouvelles couleurs, d’une lumineuse frappe du gauche transpirant la confiance et scellant la facile victoire des Gunners à Bournemouth. Il n’en fallait pas plus pour inspirer les fans d’Arsenal qui ont, pendant une dizaine de minutes, entonné un chant à la gloire de Saliba sur l’air de Tequila, le mythique morceau composé par The Champs.

Face aux Cherries, Saliba a d’ailleurs réalisé un travail d’orfèvre : 83 ballons touchés, 100% de passes réussies (en 76 tentatives), cinq récupérations de balle et un but, donc. Une performance qui lui a valu les éloges de Mikel Arteta après la rencontre. « On a travaillé ça toute la semaine, a lâché avec ironie le manager d’Arsenal au moment d’évoquer le pion de son poulain. Il s’entraîne tous les jours pour progresser et il a faim de réussite. Mais son but est la dernière chose à laquelle je m’attendais. Je suis vraiment heureux pour lui. Il a aussi un clean sheet à son crédit, ce qui est le plus important pour un défenseur. Marquer est un plus, mais lui et ses coéquipiers en défense font ce qu’ils ont à faire pour n’encaisser aucun but à chaque rencontre. » Une tâche plus simple à accomplir avec Saliba sur le terrain.

Répéter sur la durée

Accompagné de Gabriel, Ben White – replacé avec succès sur le couloir droit pour compenser les pépins physiques de Takehiro Tomiyasu – et Zinchenko, l’espoir de l’année en L1 l’an passé s’est installé avec facilité au cœur de la défense des Londoniens, où il amène un équilibre et une sérénité que l’on ne prêtait plus aux Gunners depuis plusieurs saisons, même s’il ne faut pas occulter le calendrier favorable dont ils ont hérité. Hormis un Manchester United en perdition qu’ils affronteront début septembre, les joueurs d’Arteta ne rencontreront pas de gros poissons avant le mois d’octobre qui servira de juge de paix : Tottenham, Liverpool, Manchester City et Chelsea en un mois, sans oublier le rythme infernal à suivre avec la Ligue Europa et la Carabao Cup. Voilà qui devrait permettre de savoir ce que l’ex-Vert a dans le ventre bien que, après trois ans en Ligue 1 sans pouvoir faire ses preuves outre-Manche, peu de doutes subsistent sur la dalle qui anime Saliba aujourd’hui. Pour le plus grand plaisir de Didier Deschamps, à trois mois de la Coupe du monde.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Fabien Gelinat

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Liverpool
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Arsenal

Logo de l'équipe Arsenal
Arsenal's Gabriel Jesus (centre) celebrates with Bukayo Saka (top) and Martin Odegaard after scoring their side's third goal of the game during the UEFA Champions League Group B match at the Emirates Stadium, London. Picture date: Wednesday September 20, 2023. - Photo by Icon sport
Arsenal's Gabriel Jesus (centre) celebrates with Bukayo Saka (top) and Martin Odegaard after scoring their side's third goal of the game during the UEFA Champions League Group B match at the Emirates Stadium, London. Picture date: Wednesday September 20, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic FC Porto Arsenal : Analyse, cotes et prono du 8e de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic FC Porto Arsenal : Analyse, cotes et prono du 8e de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic FC Porto Arsenal : Analyse, cotes et prono du 8e de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

France

William Saliba

02
Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)
Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)

Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)

Revivez Arsenal-Liverpool (0-2)
11
Revivez Liverpool-Arsenal  (1-1)
Revivez Liverpool-Arsenal (1-1)

Revivez Liverpool-Arsenal (1-1)

Revivez Liverpool-Arsenal (1-1)
10
Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)
Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)

Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)

Revivez Aston Villa-Arsenal (1-0)
60
En direct : Arsenal - Lens (6-0)
En direct : Arsenal - Lens (6-0)

En direct : Arsenal - Lens (6-0)

En direct : Arsenal - Lens (6-0)