S’abonner au mag
  • Premier League
  • J20
  • Manchester United-Manchester City

Tactique : Casemiro, le rédempteur

Par Matthias Ribeiro
Partager
21.2k
Tactique : Casemiro, le rédempteur

Arrivé à Manchester United à la fin du mois d'août 2022 pour 70 millions d’euros, Casemiro s’est depuis imposé comme un véritable taulier d’Erik ten Hag. Pour la première fois depuis quatre ans, les Red Devils ont enchaîné huit victoires consécutives toutes compétitions confondues, et le Brésilien n’y est pas pour rien. Retour sur l’impact du Tank avant le derby de Manchester ce samedi.

Lors de l’arrivée de l’ancien Madrilène dans le nord de l’Angleterre, il était difficile d’imaginer le conte de fée que lui et les siens vivent aujourd’hui. Après deux lourdes défaites face à Brighton (1-2) et Brentford (4-0) lors des deux premières journées de Premier League, United semblait alors plus proche des tréfonds que du renouveau incarné par Ten Hag. Toutefois, après avoir réglé l’épisode Cristiano Ronaldo et remis une couronne sur la tête de Marcus Rashford, les Red Devils semblent retrouver leur formule d’antan. Un jeu alléchant, des résultats impressionnants (21 victoires en 25 matchs depuis le naufrage à Brentford), des gloires locales en tête d’affiche et un entraîneur toujours plus inspirant.

Je le considère comme le ciment du milieu de terrain.

Néanmoins, le changement de trajectoire des Mancuniens correspond particulièrement à un phénomène : l’intégration de Casemiro dans le onze. Après avoir grapillé quelques minutes courant septembre pour retrouver le rythme et digérer les idées de son boss, le Brésilien s’est rapidement imposé comme la valeur sûre d’Old Trafford. Depuis sa première titularisation face à Everton début octobre, le Tank a commencé les dix matchs de Premier League disputés par Manchester. Plus étonnant, le milieu défensif a aussi été décisif. En offrant une passe décisive à Cristiano Ronaldo pour enterrer les Toffees (2-1), en arrachant l’égalisation à Stamford Bridge (1-1) face à Chelsea ou encore en ouvrant le score face à Bournemouth (3-0) après un début de match timoré… Alors qu’il a longtemps été catalogué comme le milieu destructeur du Real Madrid, Casemiro semble désormais se muer en bâtisseur, en témoignent les mots de son entraîneur : « Je le considère comme le ciment du milieu de terrain. »

Colosse aux pieds d’argent

Alors qu’il a été le garde du corps de Toni Kroos et Luka Modrić à Madrid pendant 9 ans, Casemiro a longtemps eu le rôle de « La Bête » derrière « Les Beaux » . Après de nombreux tacles appuyés – pas toujours sanctionnés – et quelques sournoiseries, le grand public semblait avoir définitivement rangé le ratisseur dans la case des joueurs de devoir. Mais son idylle naissante outre-Manche semble remettre les points sur les i. Si ces qualités balle au pied n’ont pas toujours été mises en lumière dans une équipe qui regorgeait de talent et où son influence avec ballon était relative, certaines choses ont changé depuis l’arrivée de Carlos Henrique Casimiro au Théâtre des rêves. Aligné aux côtés de Christian Eriksen dans le double pivot du 4-2-3-1 rouge, le Tank est certes premier garant de l’équilibre de son équipe, mais il est aussi missionné pour faciliter les sorties de balle en décrochant entre ses centraux ou en utilisant son excellent jeu long. Et c’est précisément à ce niveau que son apport est pharaonique. Avec 58% de longs ballons réussis en moyenne en Premier League, Casemiro est l’un des joueurs les plus chirurgicaux dans l’exercice. Il se positionne d’ailleurs dans le top 6 des milieux de son championnat qui parcourent le plus de distance vers l’attaque via la passe alors qu’il est l’un de ceux qui touchent le plus de ballons dans le premier tiers du terrain. Son excellent match dans le rôle de quarterback face à Charlton en FA Cup en est d’ailleurs le meilleur exemple, bien qu’il n’ai été que très peu contesté.

Le 10 janvier dernier face à Charlton (3-0) : Casemiro se démarque afin d’offrir une solution à Wan-Bissaka pour ressortir…

Avant que le cuir ne vienne caresser ses pieds, le Brésilien prend l’information de l’espace dont il dispose autour de lui…

Il peut ensuite profiter de sa liberté pour envoyer un ballon exceptionnel à Alejandro Garnacho à l’opposé…

Mais l’Argentin manquera malheureusement sa conduite de balle. Une erreur qui condamnera l’offensive de United alors que Rashford semblait en bonne position pour conclure le mouvement.

Quelques minutes plus tard, Casemiro est à nouveau servi bas sur le terrain. À la suite de la récupération de Garnacho, l’ancien Madrilène scanne l’espace autour de lui…

Avant de se mettre dans le sens de la marche et de fixer rapidement l’opposé, comme si l’objectif était déjà connu d’avance – la course précoce de Wan-Bissaka étant un indicateur de cette volonté …

Il peut ensuite servir Facundo Pellistri d’une longue diagonale, claquée, au sol…

Qui arrivera directement sur l’Uruguayen qui, cette fois, pourra offrir à Marcus Rashford l’opportunité de tromper le portier adverse dans une séquence similaire à la précédente.

Il n’aura certes jamais la qualité en une touche de Sergio Busquets ou l’aisance sous pression de Marco Verratti, mais Casemiro est désormais un atout en possession pour ses partenaires selon les séquences. Et l’une d’entre elles se situe dans son utilisation du ballon à la récupération. Le Brésilien, qui n’a plus à prouver ses capacités défensives, est un véritable plus pour Ten Hag grâce à son utilisation du ballon après l’avoir chipé. Dans une équipe proactive, verticale et vitaminée, le milieu du quatrième de Premier League s’emploie régulièrement pour distribuer bon nombre de passes clés quelques secondes après avoir posé le pied sur le cuir. Une faculté qui offre autant de possibilités à Manchester d’être dangereux en transitions que de remplir le quota statistique de Casemiro, qui culmine à deux buts et deux passes en championnat jusqu’ici.

À Everton le 9 octobre dernier (1-2) : Casemiro récupère le ballon dans les pieds d’Alex Iwobi…

Rapidement, en une touche, le Brésilien recherche la verticalité pour lancer une transition rouge…

Le ballon est ensuite parfaitement dosé, dans le bon espace. Au bout de sa course, Cristiano Ronaldo ira offrir l’avantage à Manchester.

Lors de la réception de Nottingham Forest le 27 décembre dernier (3-0) : Casemiro jaillit dans les pieds de son vis-à-vis pour intercepter le ballon…

Avant de décaler parfaitement Fred dans la surface deux secondes plus tard…

Qui portera la marque à 3-0.

Corps et âme

Septième acteur qui tacle le plus en Premier League cette saison avec 45 glissades réalisées – en ayant disputé moins de minutes que ses concurrents -, Casemiro est avant tout un protecteur. Celui qui représente peut-être le milieu défensif le plus emblématique de la dernière décennie a naturellement emporté dans ses bagages tout son attirail défensif. Si le Tank maîtrise parfaitement sa carrosserie haute de 185 centimètres et lourde de 84 kilos, il est aussi un véhicule qui se déplace mieux que les autres. Responsable de la couverture des latéraux – ce qu’il faisait déjà très bien au Real Madrid – dans une équipe qui ouvre fatalement des brèches à ses adversaires, le Brésilien est fiable au moment d’éteindre des incendies qui risqueraient d’embraser sa surface.

Face à Nottingham Forest, Aaron Wan-Bissaka est dans l’obligation de sortir sur le porteur côté droit. De ce fait, Taiwo Awoniyi en profite pour s’échapper dans le dos du latéral anglais. Alors que Raphaël Varane s’arrête pour tenter de mettre l’attaquant nigérian hors jeu, la couverture doit être assurée par Casemiro…

Malgré son retard, le Brésilien parvient à s’arracher pour empêcher le ballon d’atteindre la surface, alors que Brennan Johnson semblait prêt à pousser le ballon au fond.

Quelques dizaines de minutes plus tard, rebelote, de l’autre côté cette fois. Tyrell Malacia est pris dans son dos, et Luke Shaw est trop loin du porteur en plus de devoir défendre l’attaquant de Nottingham dans son dos…

Le milieu défensif s’emploie donc à nouveau pour protéger sa base.

Mais au-delà de son impact physique et de sa brutalité modérée, Casemiro dispose d’une intelligence situationnelle rare. Renforcé par son énorme expérience, le milieu est doté d’une capacité d’analyse rapide très juste qui lui offre régulièrement la possibilité de prendre la décision la plus optimale pour tenter de réduire le danger qui se profile. Dans une équipe qui aime défendre en avançant et qui concède fatalement des espaces à l’arrière, sa faculté à faire le bon choix est un atout inestimable.

Face à Everton en FA Cup le 6 janvier dernier (3-1) : Eriksen est dépossédé du ballon. S’engage alors une contre-attaque pour les Toffees menée par Iwobi qui se pressera de gagner des mètres balle au pied…

Alors qu’il pourrait être tenté de reculer pour couvrir la course de Demarai Gray côté droit, Casemiro, se sachant couvert, surgit sur la ligne de passe pour tenter d’intercepter le cuir…

Et récupère le ballon, pour le plus grand désarroi d’Iwobi.

Face à Bournemouth le 3 janvier dernier (3-0), nouvelle transition à gérer pour le Tank. Cette fois, il fait office d’ultime rempart à la suite de la sortie de Victor Lindelöf sur Kieffer Moore…

En tant que dernier défenseur, il sait qu’en cas d’élimination, il pourrait offrir une énorme situation à ses adversaires. Il décide donc de reculer pour gérer le contre mené par Solanke…

Dans un premier temps, il s’oriente de manière à défendre l’intervalle entre lui et Lindelöf pour court-circuiter le déplacement de Moore…

Avant de changer d’appuis et d’orientation dans sa course pour venir couvrir l’opportunité dont hérite Jaidon Anthony. Perturbé par le retour du Brésilien, l’Anglais ne cadrera pas sa tentative.

En cas de victoire face à Manchester City ce samedi à Old Trafford, les Red Devils pourraient revenir à un petit point de leur adversaire de l’après-midi. Alors qu’il n’avait disputé que 30 petites minutes lors du rocambolesque match aller (6-3), le Tank aura cette fois sans aucun doute un rôle crucial face à l’escouade de Pep Guardiola. Mais à l’heure où les Citizens semblent légèrement moins flamboyants qu’à l’accoutumée, Casemiro, lui, aura à cœur de confirmer son statut de rédempteur.

Netflix va sortir une série pour raconter le triplé de Manchester City

Par Matthias Ribeiro

À lire aussi
Logo de l'équipe Manchester City
Manchester City's Erling Haaland celebrates scoring the opening goal during the Premier League match at the Etihad Stadium, Manchester. Picture date: Saturday November 25, 2023. - Photo by Icon sport
Manchester City's Erling Haaland celebrates scoring the opening goal during the Premier League match at the Etihad Stadium, Manchester. Picture date: Saturday November 25, 2023. - Photo by Icon sport
  • Paris sportifs
Pronostic Manchester City Manchester United : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Manchester United : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Manchester United : Analyse, cotes et prono du match de Premier League
Articles en tendances
14
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
  • C1
  • Quarts
  • Barcelone-PSG
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
14
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Manchester City

Logo de l'équipe Manchester City
Jack Grealish of Manchester City and Eduardo Camavinga and Aurelien Tchouameni of Real Madrid during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Jack Grealish of Manchester City and Eduardo Camavinga and Aurelien Tchouameni of Real Madrid during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
Pronostic Manchester City Real Madrid : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue des champions + 10€ offerts sans déposer d’argent

Pronostic Manchester City Real Madrid : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue des champions + 10€ offerts sans déposer d’argent

Pronostic Manchester City Real Madrid : Analyse, cotes et prono de l’affiche de Ligue des champions + 10€ offerts sans déposer d’argent

Actus MUN

Casemiro

00
En direct : Liverpool-Manchester United  (0-0)
En direct : Liverpool-Manchester United (0-0)

En direct : Liverpool-Manchester United (0-0)

En direct : Liverpool-Manchester United (0-0)
01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
03
Revivez le derby de Manchester
Revivez le derby de Manchester

Revivez le derby de Manchester

Revivez le derby de Manchester
23
Revivez la victoire du Real à Naples !
Revivez la victoire du Real à Naples !

Revivez la victoire du Real à Naples !

Revivez la victoire du Real à Naples !