S’abonner au mag

Serbie-France : Les Notes

Par
Serbie-France : Les Notes

Une ambiance surchauffée, un résultat qui n'arrange personne, Thierry Henry toujours présent, Vladimir Stojkovic manchot, et des regrets pour des Bleus combatifs, un comble... Bulletin scolaire.

France

Lloris 3 : Une parade. Un dégagement. Une faute. Un rouge. Le tout en 9 minutes.
Dur.

Mandanda 6 : Encore en mode tongs sur le penalty. A calmé tout le monde sur une sortie kamikaze dans les péniches de Zigic. Cocu sur la frappe d’Ivanovic. Steve ou comment devenir le futur titulaire aux bois en commençant sur le banc.

Evra 4 : Semble tellement fort dans la pub Nike qu’on s’interroge. Aurait-il un cousin qui vole ses convocations en Bleus ?

Gallas 4 : Dégueulasse sur l’action qui amène le pénalty. Pas vu ensuite.

Abidal 4 : Dégueulasse sur l’action qui amène le pénalty. Pas vu ensuite.

Sagna 4 : Le jour où il enlèvera sa perruque avant de centrer, il aura la moyenne.

L. Diarra 7 : En forme galactique depuis quelques mois. Un Makélélé dans chaque orteil. Le patron du milieu, c’est lui.

Toulalan 5,9 : La Toul’ a couru, son péché mignon. Offensivement inexistant comme l’atteste sa passe en touche lorsqu’il dépassa le milieu de terrain à la 78ème, comme perdu. Sûrement la découverte d’un territoire vierge pour lui.

Henry 6,5 : 50ème but en sélection. Respect. TH12 a montré qu’il restait un vrai renard des surfaces. « J’ai joué blessé, encore une fois, mais ce n’est pas ce qui importe » .

Gourcuff 5,5 : Un coup de botte constamment dangereux. Sa technique a mis à mal les reins serbes. Pas très inspiré dans la dernière passe.

Anelka 6 : Techniquement au-dessus du lot, offensivement au niveau. Le terme “cadrer” lui dit vaguement quelque chose.

Gignac 2: Deux ballons touchés. Sorti pour raison tactique. Pas de bol.

Ribéry 3,5 : Des crochets à tire larigot. Toujours aussi hardcore dans les centres. Un mal français.

A. Diarra 0,5 : Rentré pour tâter la pelouse. Bon état, praticable.

Serbie

Stojkovic 1 : Lol, mdr. Un gardien sans club, c’est louche, on a compris pourquoi sur sa boulette.

Ivanovic 5 : Un parpaing sur la barre. Rien que pour ça, ça mérite la moyenne.

Vidic 5,5 : Intraitable dans les airs. Des allures de Pierre Richard sur certaines interventions.

Obradovic 4,5 : Fébrile, la faute aux projecteurs du stade.

Lukovic 4,5 : Un physique de nageuse d’Allemagne de l’Est, une technique cachée. Un latéral à l’ancienne. Inutile donc.

Krasic 3: Le Pavel Nedved local semblait dans un grand jour sur sa première infiltration. Semblait seulement.

Kacar 4 : A allumé la première mèche sur un enchaînement bien ficelé. A joué à l’homme invisible ensuite. Un Berlinois patron du milieu ? Soyons sérieux. Sorti sur blessure à la pause.

Milijas 6 : Belle petite patte gauche des Balkans. Un penalty facile. La capacité respiratoire d’un enfant de 13 ans, cramé dès la trentième minute.

Stankovic 6 : Costaud. Un bœuf avec des pieds magiques. S’il n’était pas entouré de bons à rien, il serait énorme.

Zigic 6 : Le visage de Josh Hartnett sur le corps d’Arvydas Sabonis. Monstrueux dans le jeu aérien, loin d’être un peintre balle au pied. Un poison.

Jovanovic 3 : Star en Belgique. Tout est dit.

Ninkovic 3,5 : Aurait pu devenir le héros de Belgrade s’il avait cadré sa frappe en milieu de seconde mi-temps. Pour avoir visé le panneau publicitaire, il restera un peintre.

Kuzmanovic 2 : Un tacle d’anglais, une mentalité italienne, un joueur allemand.

Lazovic 0,1: L’insulte facile lui a valu la douche avant ses potes. Star au Pays-Bas. Tout est dit.

Le Marakana 7 : Grosse ambiance. Des chants constants dans un stade rustique. Putain de piste d’athlétisme.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Thierry Henry