S’abonner au mag
  • International
  • Qualifications Euro 2016

Revivez Belgique – Pays de Galles (0 – 0)

Par
Revivez Belgique – Pays de Galles (0 – 0)
-

À jouer

Et c’est fini ! La Belgique rate le coche et l’occasion de rejoindre leur adversaire en tête du groupe. Ils auront grandement dominé mais n’ont pas su trouver la solution face à une compacte défense galloise. Bisous les loulous.

La Belgique toute proche d’arracher la victoire ! Sur un corner, Witsel et Vertonghen tente leur chance, mais c’est à chaque fois repousser de justesse sur la ligne. Le Pays de Galles tient son nul.

Changement pour Pays de Galles. Emyr Huws remplace Hal Robson-Kanu pour grignoter un peu de temps.

Bale tente d’assumer son statut de sauveur de la nation, mais sa frappe ressemble plus à un drop de Jamie Roberts qu’à être chose. C’est à dire à rien.

Carton jaune pour Wayne Hennessey, coupable d’avoir trop attendu avant d’effectuer son coup franc.

Bon, c’est sympa les centres les copains belges, mais à un moment il faut les reprendre.

On aura donc six minutes de temps additionnel avec ces bêtises de boucher.

Changement pour Belgique. Adnan Januzaj remplace Dries Mertens, qui est conscient.

Dans les airs, George Williams met un énorme coup de tête à Mertens. Le Belge est complètement sonné. Il doit sortir sur civière. L’inquiétude est grande dans les travées.

Les Gallois veulent le hold-up. Au sortir d’une bonne combinaison, Robson-Kanu frappe soudainement, mais Courtois est vigilant.

Même quand il est hors-jeu et complètement seul face au gardien, Benteke arrive à placer sa tête sur le portier. Costaud.

La Belgique est donc passée au plan « on met tout dans la boite et on espère que l’un de nos tank cadre sa tête ».

On dirait un match d’entrainement entre une équipe et sa réserve, avec le maillot extérieur. Mais doucement, pour ne pas risquer de blessure.

Vanden Borre, quand il fait une touche, t’as l’impression de voir un lanceur de marteau.

Des sifflets descendent des travées du stade Roi Baudouin alors que les Gallois se contentent de faire tourner derrière. Quel nom de stade.

Changement pour Belgique. Dries Mertens remplace Divock Origi.

Carton jaune pour Joe Allen.

C’est maintenant au tour de Vertonghen de tenter d’enchainer dribble et passe dans la profondeur de l’extérieur. Directement pour le gardien. Respectez l’adversaire les gars.

Hazard tente un centre en coup du foulard qui finit directement en six mètres. Lassant.

Des Diables, des Dragons, et personne pour enflammer la rencontre. C’est triste.

Sur un duel, Allen se prend un bon coup de coude dans la tronche de Fellaini. Du coup, son nez dégouline de sang.

Changement pour Belgique. Christian Benteke remplace Nacer Chadli. Origi va prendre le couloir.

Comme en première période, Bale botte un coup franc vers la lucarne, mais cette fois Courtois a moins de mal à le capter.

C’est clairement compliqué pour Chadli, qui ne gagne pas un duel.

Parfois, il suffit d’un joueur. Bale prend le ballon, accélère et frappe. Ca passe juste à côté du poteau de Courtois.

Est-ce qu’on se mettrait pas six ou sept fricadelles, avec des boulettes, de la sauce Dallas et des frites?

De là à dire qu’on s’ennuie, il n’y pas qu’un pas qu’on ne saurait franchir une fois.

Qu’est-ce que la Belgique galère à faire le jeu. Ca manque de fluidité tout ca. Et vous savez ce qu’on dit dans ces cas-là.

Changement pour Pays de Galles. George Williams remplace David Cotterill.

Allez, c’est la mi-temps une fois. Les Belges ont complètement dominé les débats, mais les Gallois ont bien résisté. Niveau occasion, on compte un bon coup franc de Bale contre un poteau de Lombaerts. On se prend une bière et on revient.

KDB tente lui aussi sa chance sur coup franc. Il vise la lucarne, lais Hennessey n’a besoin que de sauter pour capter le ballon.

Qu’est-ce que c’est gênant quand le défenseur central tente une transversale de porc et rate complètement. Ce qui vient d’arriver à Alderweireld.

Ca doit être de l’entretien quand même ces grosses touffes de cheveux. D’ailleurs, combien de temps en moyenne un footballeur consacre-t-il à sa coiffure?

Résiste, prouve que tu existes ! Cherche ton bonheur, va, refuse ce monde égoïste. Suis ton coeur qui insiste. Ce monde n’est pas le tien. Viens, bat toi aussi et persiste. Résiste.

Destins croisés pour Bale et Vanden Borre, deux excellents latéraux de FM. L’un est devenu nul, puis bon, puis nul, puis pas mauvais. L’autre porte un serre-tête.

Carton jaune pour Joe Ledley, qui va jouer un duel aérien avec le coude.

Witsel semble quand même beaucoup plus utile en 6 qu’en 8 comme la dernière fois. Il verrouille bien et ses relances sont précises.

Origi a donc décidé de ne jouer que dos au but. Sûrement une consigne.

Sinon, VDB tente une Kramer avec une grosse passe en retrait. Mais Courtois contrôle tranquillement de la tête et dégage.

Sur un corner venant de la gauche, Lombaerts contrôle au deuxième poteau, crochète et envoie une mine qui s’écrase sur le poteau opposé.

A vous autres hommes faibles et merveilleux. On a tous en nous quelque chose de Hennessey.

La Belgique toute proche de l’ouverture du score ! KDB sert Origi en pivot, qui talonne parfaitement pour Chadli, mais le Spurs perd son duel avec Hennessey.

C’est quand même inquiétant de se dire que les Gallois sont premiers de ce groupe. Les mecs sont complètement dominés pour l’instant.

Fellaini joue donc à son meilleur poste : point d’ancrage dans la surface adverse pour ballon aérien.

Jaloux, Hazard réplique avec un slalom géant dans la surface galloise, et enchaine avec une frappe que capte en deux temps Hennessey.

La voilà la première occasion. Sur un coup franc bien placé, Bale frappe à la CR7 un ballon flottant que ne peut que repousser Courtois. C’est dégagé en corner, mais ca ne donne rien.

Origi tente un contrôle orienté dos au but, mais c’est trop long et Hennessey se saisit du ballon. N’est pas Dennis qui veut.

Et puis bon, il y a aussi Kevin De Bruyne, que l’Angleterre ne mérite pas.

En fait, c’est un match entre joueurs non-anglais de Premier League. Pas bête.

Et sinon, on fait comment pour différencier Witsel et Fellaini de loin?

Vertonghen claque un bon tacle alors que ses partenaires en défense avaient été pris de vitesse. Par Bale. Ce qui est logique.

Première mise en évidence d’Eden Hazard, que trois Gallois ne peuvent arrêter. Derrière, Chadli rate son centre.

Très bon dribble de Chadli, dans le style « je pousse mon ballon loin devant et je galope plus vite que mon adversaire ». Une technique qu’affectionne particulièrement Lucas.

Diables Rouges contre Dragons. Sacrément mythologique comme rencontre.

Salut les loulous, on se retrouve pour un match que personne n’a jugé bon de diffuser décemment. L’occasion de voir une belle opposition à distance entre Hazard et Bale, et d’être derrière nos sympathiques voisins.

Par

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine